Central News Agency: La Commission des Nations Unies sur les Droits de l'Homme enquête sur le camp de concentration de Sujiatun (Photo)

Manfred Nowak, Rapporteur spécial des Nations Unies sur la Torture déclare que la torture est actuellement largement répandu en Chine lors d'une conférence de presse à son Bureau des Nations Unies à Genève le 30 mars 2006. (AFP/Getty Images)

Central News Agency rapportait le 31 mars 2006, que le Rapporteur spécial des Nations Unies sur la Torture, Manfred Nowak, a exprimé hier qu'il examinait les allégations du groupe du Falun Gong selon lesquelles le Camp de concentration de Sujiatun à Shenyang dans la province du Liaoning a secrètement emprisonné des pratiquants de Falun Gong et prélevé leurs organes alors qu'ils sont encore vivants pour les vendre pour le profit.

Le site de BBC en langue chinoise a dit, citant Nowak, que si ces allégations étaient reconnues sérieuses et fondées, il les soumettrait officiellement à l' attention du gouvernement Chinois.

le reportage disait que le groupe du Falun Gong a récemment allégué que depuis 2001, l'Hôpital provincial de Thrombose de Médecine chinoise et occidentale intégré du Liaoning, à Sujiatun, dans l'agglomération de Shenyang, a commencé à secrètement détenir 6000 pratiquants de Falun Gong et prélevé leurs reins, foies et cornées et autres organes pour le profit.

De plus Nowak a condamné le système judicaire chinois pour extorquer des confessions aux suspects et pour le recours largement répandue à la torture des fonctionnaires locaux, qui n'ont pas à en assumer la responsabilité.


Traduction non officielle de l'anglais
Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2006/3/31/124126.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.