Une jeune femme occidentale : "Comment je suis devenue une pratiquante de Falun Dafa"

Je suis une femme âgée de 28 ans, habitant Eureka, en Californie. Mon expérience avec Falun Dafa a commencée il y a presque deux ans.

Avant d’obtenir Dafa, ma vie était devenue sans valeur. La pudeur que j’avais à l'origine, s’est détériorée, au delà des mots avant que j'atteigne mes 27 ans. J'étais devenue une fumeuse à la chaîne et une consommatrice de drogue. J'étais intoxiquée avec beaucoup de choses. Ceci horrifiait ma famille et mes amis, parce qu'ils savaient que j'étais asthmatique depuis l’âge de trois ans. J'apportais des cigarettes et un inhalateur avec moi partout où j’allais. Je savais que le tabagisme était un risque terrible pour ma santé, mais bien que j'aie essayé d’arrêter des douzaines de fois, je ne pouvais jamais faire plus d’un jour sans cigarette. Les cigarettes m’aidaient à remplir le vide béant dans ma vie, un vide que je n’arrivais pas à comprendre. Comme le temps passait, ma santé se détériorait vraiment. J'ai pris du poids et j’ai commencé à avoir des problèmes de circulation. J'avais des chaleurs récurrentes dans mon corps. La difficulté a fait empirer ma respiration, mais j'avais abandonné le désir d’arrêter le tabagisme. Je n'ai jamais pensé que j’en serais capable. Je m’attendais à simplement mourir bientôt.

Puis un jour à mon travail, j'ai soulevé un objet lourd et j'ai senti une douleur vive du côté droit de mon cou et de l’épaule, aussi traversant tout mon bras droit. Quelques jours plus tard, mon cou est devenu raide complètement. Je ne pouvais pas tourner ma tête et mon corps entier faisait mal. Je suis allée voir mon docteur et il m’a prescrit des relaxants musculaires pour soulager la douleur et pour m'aider à bouger le cou. Mais sans médicament, je ne pouvais pas dormir et mon cou recommençait à se raidir. Stupéfaite, j'ai songé au fait que ma vie était finie.

Presque un mois s'est écoulé et j'ai passé la majorité du temps au lit. Je pouvais à peine me pencher et je devais être prudente en me déplaçant d’une certaine manière ou à ne plus soulever n'importe quoi. Alors, un jour, mon voisin a frappé à ma porte. Il m'a parlé au sujet de quelques exercices qu'il avait appris la veille. Il avait également eu un mal de dos et il a dit qu'après l’étude de ces exercices, son dos allait mieux et que toute la douleur qu'il avait précédemment sentie, s’en était allée. Il a dit que les exercices lui avaient été enseignés gratuitement et qu'il ne pouvait pas se rappeler le nom de la pratique, mais qu'elle avait été interdite en Chine.

Je lui ai demandé si c'était le Falun Gong et il a dit oui. J'avais entendu dire que le Falun Gong était persécuté en Chine et j'ai voulu en apprendre plus, mais je ne savais pas qu’il était pratiqué aux États-Unis, ou même ce qu’était le Falun Gong. Je me rappelle juste avoir été très triste quand j'avais entendu dire que le Falun Gong était persécuté. Je me rappelle avoir pleuré sans même savoir pourquoi.

Quand mon voisin m'a dit qu’il avait appris les exercices de Falun Gong, et qu'il s'était senti si bien, j'ai immédiatement voulu aller l’apprendre. Ainsi, mon voisin et moi, sommes allés sur le lieu de la pratique, où nous avons lu « Zhuan Falun. » J'ai été stupéfaite et ravie par le fait que ce livre existait. J'avais probablement lu mille livres dans ma vie, mais aucun d'eux n’était comparable aux premières pages de Zhuan Falun. J’ai reçu l’enseignement des exercices par le moniteur du lieu de la pratique et pendant que nous faisions le dernier exercice, je me rappelle avoir senti les os de mon cou se déplacer. Après que je sois allée à la maison, j'ai noté que toute la douleur dans mon corps était partie. Mon cou et mon dos étaient très bien. J'avais de l'énergie et me sentais merveilleuse, légère et heureuse. J'ai su que j'avais trouvé quelque chose de stupéfiant, quelque chose que j'avais recherché toute ma vie.

En lisant Zhuan Falun pour la première fois, ma vie entière a changé. J'ai compris que le maître avait épuré mon corps de sorte que je puisse pratiquer la cultivation J'ai arrêté le tabagisme. Les symptômes de dépendance qui m'avaient hanté auparavant, n’existaient plus. J'ai renoncé aux cigarettes et n'en ai jamais voulues depuis. Après avoir commencé à lire Zhuan Falun, tous les symptômes d'asthme sont partis. J'ai jeté tous les inhalateurs et les pilules pour l'asthme, dont j'avais précédemment eu besoin. La maladie qui m'avait limité toute ma vie, avait disparu durant la nuit. J'ai perdu trente livres en un clin d'un œil, au point que mes vêtements sont devenus amples. Mon teint est devenu attrayant et les cercles foncés sous mes yeux, se sont effacés.

Les rides qui avaient commencé à s’installer au moment ou je vivais en mauvaise santé et soumise au stress, se sont effacées également. J'ai réalisé que je pouvais gravir une colline comme si elle était plate. Avant, je devais m'arrêter pour reprendre mon souffle - maintenant je devais ralentir pour être prévenante avec les autres marchant avec moi. Je n'ai aucune douleur ou rigidité dans mon cou ou mon dos - je peux soulever ce que je veux. Le sentiment de santé et d'énergie que j'ai maintenant, ne peuvent pas être comparé à la façon dont je me suis sentie avant que je commence à pratiquer.

Mais le plus grand changement a été dans mon esprit. J'avais l'habitude de jurer à tout moment- un mot pouvait à peine sortir de ma bouche s'il n'était pas grossier. Mais après la lecture de Zhuan Falun, pour la première fois, tous les mots grossiers dans mon esprit se sont désagrégés. Je suis devenue aimable et dès la lecture de Zhuan Falun, j’ai commencé à apprendre comment être vraiment une bonne personne.

Je peux maintenant être plus patiente, gentille et attentionnée. Je vis ma vie selon la "Vérité, la Compassion, et la Tolérance." Avant de pratiquer le Falun Gong, j'étais égoïste et coléreuse. Toutes les choses qui étaient erronées dans ma vie étaient des problèmes avec ma manière de penser et quand mes pensées ont été droites, ma vie est devenue vivable. En fait, je suis plus vivante que je ne l’ai jamais été. Je me sens comme si ce que j'avais recherché toute ma vie, a été trouvé et cela est plus magnifique que ce que je pourrais jamais avoir rêvé.

Le Falun Gong a sauvé ma vie et m'a ramenée à la bonté. Mon corps est exempt de la maladie, et mon esprit et mon âme ont été libérés. Les avantages de la pratique sont inestimables. Sans elle, je serais sûrement grabataire en raisons des dommages à mon cou. Mais on m'a enseigné le Falun Gong gratuitement. Cette pratique merveilleuse et étonnante m’a été donnée sans la pensée de faire de l'argent. Les gens payeraient n'importe quoi pour avoir leurs maladies horribles guéries et leur dos en santé, mais j'ai reçu l'avantage de cette grande pratique sans frais.

Ça m’attriste que les gens en Chine soient privés de cette pratique. Quelque chose d’aussi bon que le Falun Gong ne devrait jamais être proscrit Ça va à l’encontre du bon sens. Le Falun Gong est venu de Chine. J'habite aux États-Unis et pratique le Falun Gong, mais les gens en Chine ne peuvent pas. Ils ont été privés de leur héritage. Je peux seulement espérer que les personnes en Chine pourront se rendre compte que le Falun Gong est une bonne pratique et que les gens le pratiquent parce qu'ils veulent être en bonne santé et heureux.

Tous mes rapports personnels se sont améliorés depuis que j'ai commencé à pratiquer le Falun Gong. Je ne me dispute plus avec mes parents, au lieu de cela, j'essaye de les aider quand ils ont besoin de moi. Je suis une bonne employée et j’arrive à l'heure à mon lieu de travail maintenant. Toute ma vaisselle est faite et ma maison est plus propre qu'elle était avant que je commence à pratiquer. La discipline dont de manquait auparavant, est maintenant beaucoup plus forte. Je suis revenue à l'université après plusieurs années. Toutes les personnes autour de moi ont noté le grand changement en moi depuis que j'ai commencé à pratiquer. Elles sont toutes très heureuses pour moi, que j'aie trouvé Falun Dafa. J’en suis très heureuse aussi.

Falun Dafa et Maître Li ont sauvé ma vie et m'ont ramenée à la bonté. Mon corps est exempt de la maladie et mon esprit et âme sont devenus libres. Tout ce que j'ai, m'a été donné par Falun Dafa et Maître Li. Je donnerais n'importe quoi pour retourner, mais Maître Li dit simplement que je devrais dire aux gens que Falun Dafa est bon. Je suis pour toujours reconnaissante pour l’opportunité d’être une pratiquante de Falun Dafa.

Traduit de l’Anglais le 21 novembre 2005.

Version Anglaise disponible à :
http://clearwisdom.net/emh/articles/2005/11/21/67101.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.