Abandonner la mentalité de se valider soi-même en tant que coordinateur et harmoniser la Loi (1ère partie)

article écrit pour la Conférence de partage d'expériences des pratiquants de Dalun Dafa de Chine continentale sur Internet
 

Bonjour Maître! Bonjour à mes compagnons de pratique !

Je suis un pratiquant du nord de la Chine. J’aimerais rendre compte de mon expérience de cultivation ces six dernières années au Maître, et partager les leçons apprises avec mes compagnons de pratique.

J’ai obtenu la Loi le Fa (ndt.Loi ou principes)en 1998 , ce dont j’ai bénéficié à la fois physiquement et mentalement. Après le 20 juillet 1999, je suis allé trois fois à Pékin demander justice, et j’ai été emprisonné quatre fois dans un centre de détention. J’ai été illégalement condamné à deux ans de travail forcé. Parce que je refusais de renoncer à Falun Dafa, j’ai été transféré deux fois à d’autres camps de travail, et ma peine a été étendue de deux mois. Dans le camp, j’ai été brutalement torturé. J’ai été relâché à la fin de 2002.

Après ma liberation, je me suis consacré à clarifier la vérité, et j’ai été arrêté de nouveau en 2003 et torturé. Durant cette tribulation, j’ai cru fermement en Maître et en Dafa, et j’avais un pensée déterminée : " Ce n’est pas un endroit où un disciple de Dafa devrait être. Je dois sortir exposer au grand jour la persécution, clarifier la vérité et valider Dafa. " Sous la protection du Maître, je me suis enfui avec mes pensées droites quelques jours plus tard.

Après quoi, j’ai calmement lu la Loi et regardé en moi-même. J’ai réalisé que je ne m’étais focalisé que sur le travail de Dafa. Je n’avais pas solidement cultivé moi-même, et avais développé des notions humaines tout en faisant le travail de Dafa. Par conséquent, mon attachement avait été renforcé, et les forces anciennes prenaient avantage de mes lacunes. A travers cette tribulation, j’ai vraiment compris que peu importe ce que nous faisons, nous devrions le faire comme un disciple de Dafa, et quelque soit la quantité de travail de Dafa que nous ayons fait, ce n’est pas un substitut à la cultivation, parce qu’élever le niveau de son xinxing est le plus important.

Par la suite, j’ai essayé de faire de mon mieux pour continuer l’étude de la Loi tout en faisant les choses pour valider la Loi, et ai essayé de faire le travail de Dafa avec un cœur pur, malgé que j’ai certains attachements y compris ceux que je n’ai pas encore réalisé.

S’efforcer d’aller de l’avant, dépasser mes notions tout en clarifiant la vérité<>

Après que je me sois échappé du centre de détention en 2003, mes blessures physiques ont été guéries très rapidement par l’étonnant pouvoir de Dafa, mais il m’a fallu un certain temps pour me remettre des blessures psychologiques. Chaque fois que je me rappelais la torture que j’avais soufferte dans le centre de détention, j’avais la chair de poule. La notion de peur m’empêchait de m’efforcer d’aller de l’avant en validant Dafa. Chaque fois que j’approchais du poste de police où j’avais été brutalement torturé, je faisais un détour. Lorsqu’un compagnon de pratique qui marchait avec moi a demandé pourquoi je ne prenais pas ce chemin, le lui ai dit que nous devions être rationnels et ne pas donner aux persécuteurs d’excuses pour nous arrêter. Par la suite, j’ai regardé en moi-même et découvert, qu’en surface mon comportement était rationnel, mais qu’en fait, je l’utilisais pour dissimuler ma notion de peur, qui était cachée dessous. J’ai été pendant un moment dans cet état.

Un jour, j’ai appris qu’un compagnon de pratique était arrêté, et j’avais besoin d’informer davantage de pratiquants pour lui porter secours. Nous nous sommes divisés en plusieurs groupes et nous avons propagé la nouvelle auprès des pratiquants locaux très rapidement. Cette nuit-là, alors que j’étais chez moi, j’ai réalisé que la rue que j’avais prise ce jour là était celle que j’essayais toujours d’éviter. Ce jour là, la seule pensée dans mon esprit était de secourir ce pratiquant, et je ne pensais pas à moi-même.

Afin de révéler le mal, et de sauver les gens qui ont été trompés par les mensonges, les compagnons pratiquants ont décidé de révéler le comportement mauvais de la police au poste de police où j’avais été torturé. Nous avions besoin d’une information détaillée. Un matin, alors que je faisais le cinquième exercice, une pensée m’est venue à l’esprit – "Un disciple de Dafa devrait sauver les gens quelle que soit la situation. " Je savais que c’était une pensée droite, et que je ne devais pas laisser d’autres pensées interférer. Je suis donc allé à ce poste de police avec deux autres pratiquants. Nous avons collecté beaucoup d’information détaillée sur ce poste de police. Depuis lors, ma peur a disparu. Je n’ai plus eu de pensées pas droites en passant par ce poste de police.

Après que j’ai été libéré du camp de travail, comme j’étais constamment occupé avec le travail de Dafa, je ne rentrais jamais à la maison. La police dans ma zone de résidence était très perverse. Trois pratiquants ont été persécutés à mort par eux, et ils ont envoyé plus de dix pratiquants dans un camp de travail. Alors que de plus en plus de comportements mauvais des policiers locaux ont été révélés aux gens, de plus en plus de gens ont appris la vérité et quelques personnes droites ont aussi questionné les policiers pervers, ce qui les a restreint. Mais la police dans ma zone de résidence ne cessaient pas leur comportement malin après avoir été exposés de nombreuses fois.

En cherchant à l’intérieur, j’ai réalisé que je n’avais pas une claire compréhension sur la base de la Loi sur la question d’exposer le mal à la population locale. D’abord, je n’exposais pas les actions malignes commises par les policiers en détail. Au lieu de cela, je mentionnais brièvement deux ou trois choses aux gens. Je n’exposais pas complètement leur nature maligne, laissant au mal un espace où exister. Deuxièmement, en exposant le mal, mon but fondamental n’était pas de sauver les gens, mon cœur n’était donc pas pur.

Après avoir réalisé là où était le problème, j’ai commencé à écrire toutes les tortures brutales que ma famille et moi-même avions expérimentées, y compris la persécution financière, psychologique et physique. J’ai écrit tous les détails, y compris les noms des policiers, des fonctionnaires corrompus et des organisations qui avaient été impliqués. J’ai publié ce que j’avais écrit sur le site Minghui, et l’ai aussi montré à la population locale. Après cela, j’ai écrit l’information détaillée sur les autres pratiquants qui avaient été torturés à ce poste de police. Dans ce processus, nous continuions à corriger nos pensées, exposer le mal, et clarifier la vérité. Après un long moment, le chef du poste de police et un policier qui était chargé de notre zone, ont été mutés

En 2005, un pratiquant a été arrêté par cette force de police. Lorsque son parent, qui est aussi pratiquant, est allé au poste de police, leur demandant de le libérer, ce parent a été arrêté lui aussi. Lorsque nous avons appris cela, de nombreux pratiquants locaux sont allés au poste de police pour envoyer des pensées droites. Comme la police de ce poste avait souvent harcelé ma famille à ma recherche, j’essayais toujours d’éviter qu’ils me voient. Mais lorsque les compagnons de pratique ont été arrêtés, la première pensée que j’ai eue a été ce que Maître a dit : "Les affaires de l’autre sont vos affaires, et vos affaires sont ses affaires " (" Enseigner la Loi à la Conférence de Loi de Washington DC" ( [trad. non officielle]

Tous les pratiquants sont un seul corps, et nous devrions complètement nier cette persécution déraisonnable. Je suis donc allé au poste de police avec un autre pratiquant, et ai discuté avec d’autres pratiquants de comment leur porter secours. Du au pouvoir du corps entier, ils ont été relâchés le jour même.

Ma compréhension personnelle est que, dans la cultivation de la rectification de la Loi, peu importe que nous ayons toutes sortes de peur et d’attachements, aussi longtemps que nous pouvons leur faire face, et continuer à dépasser nos propres limites selon la Loi. Lorsque nous considérons toujours les autres, et nous assimilons à la Loi, toutes nos peurs, nos attachements et autres mauvaises substances dans nos pensées seront désintégrées, et notre vraie nature émergera

Laisser de côté l’égoïsme et assumer la responsabilité

Au début de ma cultivation en 1998, j’étais un nouveau pratiquant sur notre point de pratique. Je savais seulement que je devais lire la Loi, faire les exercices, et chercher en moi-même lors des conflits. Je n’assistais pas activement à la dissémination de la Loi. J’étais juste content en participant de temps en temps à leurs activités, mais je ne pensais jamais à l’influence sur la rectification de la Loi d’aujourd’hui. Après le 20 juillet 1999, la cultivation de la rectification de la Loi a commencé. J’ai réalisé d’après la Loi, qu’en tant que disciple de Dafa, il me revenait de défendre Dafa, j’ai donc fait de mon mieux ce qu’un pratiquant devrait faire, mais je ne pensais jamais au corps entier. S’améliorer comme un tout n’était qu’un concept dans mon esprit. Jamais je ne pensais à l’importance de coopérer comme un tout dans la rectification de la Loi, et ne pensais jamais que je serais par la suite un coordinateur.

Je me souviens comment, lorsque j’étais emprisonné dans un camp en 2000, j’ai réalisé qu’un pratiquant devrait solidement cultiver en toute situation et rectifier tous les facteurs déviés dans l’environnement qui l’entoure. Il y avait dix-huit pratiquants dans mon équipe de détention. J’ai saisi chaque chance de leur parler et de partager avec eux mes compréhensions. Bientôt, un groupe de 15 d’entre nous avons effrayé la perversité en pratiquant ensemble les exercices. A l’époque, j’ai réalisé que, dans une situation perverse, lorsque les pratiquants font quelque chose comme un seul corps, notre pouvoir est immense. Et depuis ce temps, j’ai appris la signification de coopérer comme un seul

En 2002, de nombreux pratiquants de ma région ont été arrêtés et condamnés au travail forcé et à la prison. Quelques pratiquants ont été persécutés à mort. La plupart de nos sites de production de matériel et de nos sites Internet ont été détruits. Nous étions terriblement en manque de matériel pour clarifier la vérité, et la plupart des pratiquants ne pouvaient pas accéder au site Internet Minghui à temps, ce qui rendait la clarification de la vérité très difficile, et rendait aussi l’environnement pour valider la Loi très difficile.

Après que j’ai été libéré du camp de travail en 2002, deux pratiquants qui travaillaient avec moi ont été arrêtés. Comme il y avait alors très peu de pratiquants qui sortaient faire le travail de Dafa, j’ai pris la responsabilité d’un disciple de Dafa, et ai commencé à faire de nouveau le travail de Dafa local. Nous étions face à de véritables problèmes, la destruction des sites et la manque de main d’œuvre. Le problème majeur que nous avions étant de recruter davantage de pratiquants.

Dans une situation aussi difficile, j’ai commencé par parler à quelques pratiquants déterminés. Nous avons partagé nos compréhensions à partir de la Loi, et unifié la compréhension qu’en tant que disciples dans la période de la rectification de la Loi, notre responsabilité est de clarifier la vérité et de sauver les êtres. Nous avons discuté de comment résoudre le problème de la nécessité pour nous d’avoir Minghui Weekly (Collection d’articles importants du site Internet Minghui) et autres matériels de base pour clarifier la vérité. Graduellement, davantage de pratiquants se sont impliqués dans le travail des sites de matériel. Mais comme la main d’œuvre était très limitée, et qu’il y avait peu de sites de matériel, chaque pratiquant qui faisait ce travail, travaillait très dur et prenait de nombreuses responsabilités. Du à la charge de travail, certains pratiquants ont réduit le temps qu’ils passaient à envoyer des pensées droites et étudier la Loi. De plus, comme ils étaient félicités par les autres pratiquants, certains d’entre eux ont développé toutes sortes d’attachements, et ont traité le travail de Dafa comme un travail ordinaire sans s’en rendre compte. Ils ont ignoré la cultivation, omettant de regarder en eux-mêmes et d’élever leur niveau de xinxing.

En septembre 2003, de nombreux sites de matériel, qui n’avaient fonctionné que pendant quelques mois, ont été détruits par la police. De nombreux pratiquants dont moi-même ont été arrêtés. Après quelques jours, je me suis échappé grâce à mes pensées droites ( à suivre)

Le 14 octobre 2005

Version chinoise :
http://minghui.org/mh/articles/2005/11/1/112436.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.