Des histoires qui viennent de Chine et qui montrent la vraie nature du Falun Gong

Rencontre sur la route avec un jeune pratiquant du Falun Gong

A 17H00 le 24 juin comme j’approchais d’une intersection j’ai entendu la voix d’un garçon : « Ne jetez pas la peau de pastèque dans la rue. Les gens vont tomber s’ils marchent dessus. » Puis il a ramassé la peau de pastèque et l’a mis dans un petit trou au bord de la route. Je me suis approché de lui et j’ai constaté que je le connaissais. C’est un jeune pratiquant que j’avais déjà rencontré auparavant, et il n’a que cinq ans. Ses parents pratiquent tous les deux le Falun Gong. Il était entrain de jouer avec deux autres enfants et l’un d’eux avait jeté la peau d’une pastèque dans la rue quand il avait fini de la manger. La gloire des principes du Falun Gong « Vérité, Compassion et Tolérance » rayonnaient sur le visage du jeune pratiquant.

Une fille rectifie son erreur après avoir compris que ses actions étaient mauvaises

Juste après le festival du Nouvel An chinois la pratiquante Mme Wu a constaté que les mots qu’elle avait écrits sur le mur “ Falun Dafa est bon” et “ Vérité, Compassion, Tolérance sont bons” avaient été altérés par quelqu’un qui avait ajouté le mot “ne sont pas” juste devant le mot “bon” et cela plusieurs fois de suite. Elle a demandé à son fils s’il savait qui l’avait fait. Il a dit que c’était sa camarade de classe Lingling (nom fictif). Mme Wu lui a demandé d’inviter Lingling chez eux et a demandé à celle-ci pourquoi elle avait altéré ces mots, mais elle a nié les faits. Wu lui a dit que tous les pratiquants sont de bonnes personnes et lui a parlé des principes du bon qui est récompensé par le bien et du mal qui reçoit sa juste rétribution. Mme Wu lui a aussi dit que si ce n’est pas elle qui a altéré les mots de rappeler ce principe à la personne qui l’avait fait, si jamais elle la connaissait et de lui dire de ne puis le faire de nouveau.

L’école avait organisé une sortie champêtre le 6 juin pendant la Journée des enfants. Alors qu’elle traversait une pelouse Lingling est tombée accidentellement et s’est blessée au poignet gravement. A à l’hôpital ils ont vu que son poignet était cassé. Ils lui ont mis une plâtre ce qui l’empêchait d’utiliser la main droite.

Deux semaines plus tard, Lingling est allée chez Mme Wu et a dit “Mme Wu j’ai fait une erreur. C’est moi qui ais altéré les mots la dernière fois. Je ne pensais pas que je serai punie. Que dois je faire maintenant ? » Me Wu a répondu “Tout ira bien maintenant que tu as reconnu que tu as mal fait. D’abord il faut que tu ailles effacer les mots que tu as ajoutés. Puis je te donnerai du matériel d’informations. Tu devrais aller raconter ton expérience à tes amis. »

Lingling est allée chercher une gomme et a effacé les mots “ne sont pas” et tous les autres mots qu’elle a ajouté pour discréditer Falun Dafa. Le lendemain elle a pris avec elle les documents d’informations à l’école et a parlé à ses camarades de son expérience. Elle leur a dit que contrairement à ce que le professeur leur avait dit, les pratiquants sont de bonnes personnes. Elle a dit aux autres étudiants qu’ils ne devaient pas se laisser tromper et qu’elle-même n’aurait pas été punie si elle n’avait pas mal agit envers le Falun Gong.

Traduit de l’anglais sur
http://www.clearharmony.net/articles/200509/28715.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.