Norvège : Beaucoup de gens ont appris ce qu'est le Falun Gong lors d'un voyage dans le nord de la Norvège

Vers le milieu du mois de juin 2005, deux pratiquants ont passé une partie de leurs vacances dans le nord de la Norvège afin de parler aux gens de la persécution du Falun Gong en Chine. Un des pratiquants est norvégien et l'autre est anglais lequel a de nombreuses fois visité la région et qui a toujours ressenti un lien très fort avec la Norvège.

Les pratiquants ont commencé leur voyage à la pointe des îles Lofoten, un archipel arctique d'îles montagneuses qui est devenu incroyablement populaire pour les touristes du monde entier. Ils ont traversé les villes de Trondheim et de Bodo où ils ont distribué des prospectus tout en parlant aux gens des violations des droits de l'homme contre les pratiquants de Falun Gong en Chine. Le voyage s'est terminé dans la ville de Harstad qui organisait le célèbre Festival de la Norvège du Nord.

Durant le voyage, les pratiquants ont visité plusieurs villes et villages et ont distribué beaucoup de prospectus au sujet du Falun Gong et de la persécution. Ils ont aussi épinglé des brochures sur les tableaux d'information publics afin que plus de gens les voient. Les brochures révélaient la nature systématique de la persécution contre le Falun Gong et comment plus de 2600 personnes avaient déjà perdu leur vie. Les pratiquants ont saisi toutes les occasions pour parler de la persécution aux résidents locaux, aux touristes, aux journalistes et aux gouvernements locaux. De plus, ils ont pu enseigner les exercices à un groupe de gens lors d'un festival de la santé holistique à Harstad.

Dans la ville de Svolv, la ville principale des îles Lofoten, les pratiquants ont installé une banderole et ont fait la démonstration des exercices. L'un faisait les exercices tandis que l'autre distribuait les brochures. De nombreux touristes étaient très contents de voir qu'ils pouvaient obtenir des brochures dans leur propre langue. Les pratiquants ont rencontré des gens d'Angleterre, d'Allemagne, du Japon, de France, d'Israël et d'autres pays.

Dans une auberge de jeunesse, les pratiquants ont rencontré trois voyageurs chinois qui étaient descendus au même endroit. Tout d'abord, ils ont été choqués d'apprendre que le Falun Gong était pratiqué dans le monde entier et qu’ils avaient des idées erronées qui avaient été créées par la propagande anti-Falun Gong fabriquée et répandue par le Parti communiste chinois. Après une courte discussion, cependant, quelque chose a semblé changer en eux et ils ont commencé à demander aux pratiquants ce qu'était réellement le Falun Gong. C'était comme s'ils réalisaient que ce qu'ils avaient entendu auparavant n'était pas la vérité. Ils sont devenus curieux, et voulaient en savoir plus. Pendant le dîner, les pratiquants ont longuement parlé avec eux d'une manière amicale et ils se sont adoucis au fur et à mesure qu'ils en savaient davantage sur le Falun Gong.

Dans une autre ville appelée Sortland, alors qu'il pleuvait très fort, presque tous les gens ont pris les brochures et beaucoup semblaient sourire au plus profond de leur coeur. C'était comme s'ils étaient profondément heureux d'avoir cette opportunité de connaître le Falun Gong.

Les pratiquants ont aussi rendu visite à trois journaux régionaux pour dire aux journalistes que les pratiquants de Falun Gong en Chine font face à une brutale persécution, aux lavages de cerveau, aux travaux forcés, à la torture et ce même jusqu'à la mort. Ils ont parlé de Gao Rongrong, dont le visage a été gravement défiguré par la police après des heures de torture avec des bâtons électriques. Environ un an plus tard, elle a été tuée.

Un journal appelé Harstad Tidende, avec près de 40,000 lecteurs, a publié un article pour permettre à plus de gens d'être informés et pour les inciter à apporter leur aide afin de mettre fin à cette persécution. Une chaîne de télévision locale appelée TV Halogaland a également diffusé un programme de cinq minutes où ils ont interviewé un des pratiquants au sujet de la persécution, demandant pourquoi elle avait commencé et ce qui s'était réellement passé.
Les pratiquants ont été très heureux d'avoir parler à autant de gens, pour qui c'était bien souvent la première fois qu'ils entendaient parler du Falun Gong. Ils ont aussi été contents d'avoir aidé les médias à permettre à encore plus de gens d'apprendre la vérité sur cette persécution brutale et inhumaine.

Publié originellement en norvégien sur :
http://no.clearharmony.net/articles/200507/640.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.