Hollande : Une exposition anti-torture à Utrecht pour commémorer six années de persécution

Le 23 juillet 2005, afin de protester contre six années de persécution du Falun Gong par le Parti communiste chinois (PCC) et faire appel pour la fin immédiate de la persécution, les pratiquants de Hollande et de Belgique ont tenu une exposition anti-torture à Utrecht, dans le centre de la Hollande.

L’appel des pratiquants de Falun Gong a été divisé en deux parties : à gauche les pratiquants une démonstration des cinq séries d’exercices du Falun Gong alors qu'à droite se tenait l’exposition anti-torture. Les pratiquants ont simulé les méthodes draconiennes de torture utilisées par le PCC dans l’espoir de forcer les pratiquants à renoncer à leur croyance. A leurs côtés étaient exposés des posters expliquant les méthodes de tortures avec des photos et des commentaires. L’activité s’est faite juste au centre ville et a permis à de nombreux passants de s’arrêter pour voir ce qui se passait. Le contraste entre les méthodes de torture et la démonstration des exercices a laissé les gens perplexes, ils se sont demandés pourquoi des gens étaient torturés aussi brutalement juste parce qu’ils pratiquant des exercices pacifiques ?

Beaucoup de gens sont venus parler avec les pratiquants pour en savoir plus. Un pratiquant a dit « En Chine les gens sont emprisonnés quand ils pratiquent ces exercices. Ils sont torturés exactement comme ce que vous voyez dans la simulation. » Les gens ont demandé pourquoi et le pratiquant a dit qu’il y avait deux raisons. D’abord la nature perverse du PCC qui ne peut tolérer « Vérité, Compassion et Tolérance » qui sont les principes du Falun Dafa. Et deuxièmement, Jiang Zemin l’ancien Président de la Chine a été jaloux du nombre des pratiquants du Falun Gong. La plupart des gens ont été choqués et ont demandé s’ils pouvaient aider. Il y avait souvent la queue devant la table où on signait la pétition pour soutenir la poursuite judiciaire entamée contre Jiang Zemin l’ex Président de la Chine

Une dame âgée quand elle a appris que les principes du Falun Dafa étaient “Vérité, Compassion et Tolérance” a dit que c’était juste ce qui nous fallait. Une jeune dame a dit « la Chine est une telle grande puissance et son économie se développe tellement vite, comment de telles choses peuvent elles arriver en Chine ? » Un pratiquant lui a dit « Le PCC est fort pour cacher les choses.Toute la persécution a été menée en cachette. C’est la raison pour laquelle la communauté internationale n’a pas vu la véritable situation. » La dame a signé la pétition pour soutenir les activités anti-persécution des pratiquants du Falun Gong.

Quand l’exposition anti-torture a commencé il y a eu un semblant de pluie. Mais assez vite le soleil est apparu. Beaucoup de gens sont restés là debout avec sur le visage une expression solennelle pour regarder la démonstration des exercices et l’exposition anti-torture. Ils ont accepté volontiers les dépliants que leur proposaient les pratiquants. On avait l’impression qu’ils attendaient ces informations depuis très longtemps.

Traduit de l’anglais sur
http://www.clearharmony.net/articles/200507/27964.html

Version chinoise disponible sur
http://www.yuanming.net/articles/200507/43716.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.