Finlande : Appel à mettre fin à la persécution contre le Falun Gong le jour du 20 juillet

Le 20 juillet, les pratiquants de Falun Gong finnois ont commencé leur manifestation pacifique devant l'ambassade chinoise, faisant appel afin de mettre fin à six années de persécution brutale contre des personnes qui vivent selon les principes de "Vérité, Compassion et Tolérance".

Le 20 juillet il y a six ans, Jiang Zemin, l'ancien dirigeant du Parti communiste chinois (PCC), a lancé une campagne de persécution contre les pratiquants de Falun Gong, jurant que le PCC détruirait le Falun Gong en trois mois. Au jour d'aujourd'hui, le nombre de pratiquants qui ont perdu leur vie s'élève à plus de 2600. Ce chiffre rend uniquement compte des morts pour lesquelles il y a des preuves documentées, mais on sait que le nombre réel de morts est beaucoup plus élevé.

Parmi les pratiquants assis devant l'ambassade, certains ont passé du temps dans les centres de détention en Chine Continentale pour avoir fait appel en faveur des droits de l'homme des pratiquants de Falun Gong.

Emettre les pensées droites et faire la démonstration des exercices

Face à la violence et aux mensonges, les pratiquants de Falun Gong ont toujours suivi les principes de "Vérité, Compassion et Tolérance". Après six années d'activités de résistance pacifique face aux efforts systématiques du Parti communiste chinois à détruire le Falun Gong, les pratiquants en Chine ont gagné le respect et le soutien des gens à travers le monde. Les pratiquants de Falun Gong ont remplacé les mensonges par la vérité, ils ont éveillé la conscience des gens avec compassion et ont dissout la perversité avec patience. L'histoire se souviendra de chacun de ces actes héroïques ainsi que des crimes contre l'humanité. Le bien et le mal recevront tous les deux leur rétribution et les personnes perverses seront certainement punis tôt ou tard.

Presque tout le monde a accepté les brochures que les pratiquants distribuaient. Un passant a demandé ce que nous faisions et paraissait perplexe. Suite à l'explication donnée par un pratiquant, il a pressé ses mains l'une contre l'autre et a fait un salut amical.

En tendant une brochure à une jeune finnoise, un pratiquant lui a demandé, "Allez-vous en Chine?" Elle a répondu, "Oui. Je vais là-bas pour mes études." Le pratiquant lui a demandé de lire la brochure avant de partir parce qu'elle n'entendra que des mensonges en Chine. Elle a promis de le faire et a dit, "Merci".

Ce jour-là, il s'est passé quelque chose d'inhabituel qui a surpris les pratiquants. Auparavant lorsque les fonctionnaires de l'ambassade chinoise passaient devant eux, les pratiquants leur souriaient et les saluaient toujours en leur tendant des brochures. Mais ils ignoraient habituellement les pratiquants ou bien ils disaient qu'ils n'étaient pas autorisés à prendre les brochures. Cependant, certains d'entre eux cette fois-ci en ont pris ou ont refusé avec le sourire. D'autres ont même salué les pratiquants pour la première fois. Il semble que le grand acte de désertion du diplomate Chen Yonglin en Australie ait été un exemple pour eux. Les pratiquants ont souhaité qu'ils puissent également choisir un meilleur futur pour eux-mêmes.

Version chinoise disponible sur :
http://www.yuanming.net/articles/200507/43607.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.