The Epoch Times : La persécution du Falun Gong continue, les chinois deviennent cyniques (Photos)

The Epoch Times

Le 27 juillet 2005


Les pratiquants de Falun Gong rejouent les methodes de torture chinoises lors d’un rassemblement à Sydney, Australie. (Torsten Blackwood/AFP/Getty Images)
HONG KONG - Depuis le 20 juillet 1999, cela fait exactement six ans que le Parti communiste chinois a commencé à persécuter le Falun Gong. Le gouvernement a utilisé presque un quart des ressources monétaires et humaines pour perpétrer sa violente et sanglante persécution. Tout en dénonçant l’utilisation des tactiques de la Révolution culturelle pour menacer les citoyens bienveillants qui pratiquent le Falun Gong, le directeur exécutif du Magazine OPEN , basé à Hong Kong, Mme Cai Yongmei, a également rappelé à la population chinoise que la continuation de la persécution érodera encore davantage les vertus de la société, amenant à une nation plus cynique. Si cela continue, a-t-elle dit, la Chine deviendra une nation sans âme ni espoir.

Mme Cai Yongmei a continué en disant que bien qu’elle ne soit pas une adepte du Falun Gong, les citoyens chinois devraient avoir leur liberté de croyance. De plus, le gouvernement n’a pas le droit de juger ce qui est juste où ce qui est pervers. Seuls les gens peuvent choisir pour eux-mêmes à quoi croire. La persécution et la répression du Falun Gong ne fait qu’exposer la vérité que la Chine n’a pas de liberté de croyance.

Le silence venant des intellectuels revient à briser leur propre épine dorsale


Une pratiquante de Falun Gong pratique paisiblement l’exercice de méditation lors d'un événement pour commémorer le sixième anniversaire de la persécution du Falun Gong le 20 juillet 2005 (Ian Waldie/Getty)
Mme Cai a dit, “l’actuelle persécution du Falun Gong diffère de toutes les autres persécutions parce que le gouvernement utilise toute leur organisation pour persécuter et perpétrer la persécution avec des méthodes utilisées pendant la Révolution culturelle. Nous pensions que la Révolution culturelle était passée, mais cette persécution démontre clairement que bien que le Parti communiste chinoise opère sous une politique économique ouverte, la dictature extrémiste du PCC n’a pas changé. C’est parce que seul un gouvernement mené par une dictature peut exécuter une critique violente et brutale comme la Révolution culturelle. La dictature communiste chinoise a toujours brisé l’épine dorsale d’une génération de chinois durant la Révolution culturelle. Ces blessures n’ont pas encore été guéries, mais de nouvelles blessures sont infligées à nouveau. Le Falun Gong est actuellement persécuté, pourtant la communauté intellectuelle chinoise reste silencieuse et n’élève pas la voix pour protester. Ceci démontre les effets des politiques terroristes totalitaires du Parti communiste, même les épines dorsales des intellectuels sont brisées. »

Mme Cai a indiqué que le PCC persécute encore le Falun Gong actuellement. La tendance vers de plus en plus de cynisme parmi la population chinoise se voit clairement. Les gens sont réticents à affronter la réalité, et ne s’occupent que de leurs propres gains. Face à la persécution qui se produit sous leurs yeux, ils se taisent, y compris les intellectuels qui sont réduits au silence et deviennent dégénérés. Même à l’étranger le visage de nombreux chinois change de couleur lorsqu’ils entendent mentionner le Falun Gong.

Avec un soupir de regret, Mme Cai s’est souvenue de son expérience de la Révolution culturelle. Lorsque les intellectuels ont repensé à ces jours là, tous étaient d’accord que qui que ce soit que le PCC persécute, ils sortiraient pour protester et faire appel. Cependant, lorsque le temps est venu pour eux de faire ce qu’ils devraient faire, ils ne l’ont pas fait. Elle rappelle au peuple chinois que lorsque les nazis ont massacré les juifs, l’Europe est demeurée silencieuse. Cependant, les européens ont tous regretté de n’être pas sortis et de n’avoir pas dénoncé la persécution.

Une nation qui ne recherche que le matérialisme est une nation sans espoir

Mme Cai a dit, [Le PCC] veut vous faire craindre les choses droites et vous faire vous détourner des problèmes nationaux, alors vous ne voudrez plus que rechercher une vie hédoniste. A l’origine, il y avait de jeunes personnes avec des idéaux, et ils étaient la lumière et l’espoir de la Chine. Cependant, le Parti communiste a assassiné ces gens, déclarant ‘Vous pouvez faire de l’argent et épouser qui bon vous semble’ ( Signifiant que les gens sont libres de poursuivre les intérêts matériels par n’importe quel moyen mais sont vivement découragés de défendre la liberté et la spiritualité). L’esprit de la nation s’est effondré à ce point. Il y a même des gens qui disent que la seule religion légale en Chine est la religion qui vénère l’argent. »

Pour finir, elle a poussé encore un soupir de regret : “Une nation qui ne recherche que l’existence matérielle et manque de côté spirituel est une nation sans âme, et cette nation n’a pas d’espoir. »

Source:
http://english.epochtimes.com/news/5-7-27/30648.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.