Mme Gao Chengnu, épouse d’un citoyen coréen, est libérée du camp de travaux forcés de Jiamusi

Dans l'après-midi du 13 mai 2005 Mme Gao Chengnu a été libérée du camp de travaux forcés de Jiamusi. Mme Gao est pratiquante du Falun Gong et citoyenne coréenne. Son mari s’appelle M. Guo Binghao.

Mme Gao Chengnu est coréenne d'origine chinoise et elle a épousé son mari en Chine le 18 mai 2003. Mme Gao se préparait pour émigrer en Corée, mais le département chinois de police a refusé de lui émettre un passeport parce qu'elle ne renonçait pas à la pratique du Falun Gong. Le 7 mai 2004 elle a été arrêtée et détenue dans le camp de travaux forcés de Jiamusi.

En août 2004 les pratiquants coréens de Falun Gong ont créé un Comité de secours à Mme Gao Chengnu et ont fait appel à tous les citoyens coréens pour unifier leurs efforts pour libérer Mme Gao. Plus de 230.000 citoyens coréens bienveillants ont signé la pétition demandant sa libération. Vingt-quatre parlementaires ont écrit une lettre au gouvernement chinois demandant la libération sans conditions de Mme Gao et ont fait parvenir leur courrier à M. Hu Jintao, président de la Chine. Le sénat de la ville de Cheonan, l'assemblée législative de Chungcheongnam-do et beaucoup d'autres institutions, y compris les 71 parlements et groupes gouvernementaux locaux ont voté des résolutions exigeant du gouvernement chinois qu’il libère inconditionnelle Mme Gao.

Cependant le camp de travaux forcés de Jiamusi a retardé sa libération pendant encore une semaine sous prétexte qu'elle avait dit à haute voix "Falun Dafa est bon!" et qu'elle ne respectait pas les règlements du camp.

L'association coréenne de Falun Dafa a exprimé sa profonde inquiétude sur le fait que le gouvernement communiste chinois ignorait les efforts humanitaires du peuple coréen et leur demande de libération de Mme Gao.

Après la libération de Mme Gao, l'association coréenne de Falun Dafa a publié une déclaration, remerciant chacun de ceux qui avaient contribué aux efforts afin d'obliger le gouvernement chinois d'émettre un passeport à Mme Gao et de la laisser partir en Corée. La déclaration a également demandé au gouvernement chinois d'arrêter immédiatement sa persécution de plus en plus exaspérante des pratiquants du Falun Gong ainsi que ses actes de persécution au niveau international, qui récemment ont été particulièrement évidents en Indonésie et à Singapour.

La déclaration a également exprimé la détermination de tous les groupes de soutien pour maintenir leurs efforts jusqu'au retour de Mme Gao dans sa famille en Corée.

Après avoir obtenu par téléphone la nouvelle de la libération de sa femme, M. Guo Binghao ne pouvait pas cacher sa joie. Il a exprimé ses sincères remerciements à ceux qui avaient contribué à la libération de son épouse. Il a dit qu'il irait en Chine pour rejoindre sa femme le 23 mai et pour retourner ensemble en Corée.


Traduit de l’anglais en Suisse le 27 mai 2005

Glossaire : http://www.vraiesagesse.net/glossaire/glossaire.htm

Version chinoise disponible sur : http://minghui.ca/mh/articles/2005/5/15/101881.html
Version anglaise disponible sur : http://clearwisdom.net/emh/articles/2005/5/23/61095p.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.