Ma leucémie a disparu quand j’ai accepté les véritables faits sur Falun Dafa

Je vis dans la ville de Zhangqiu dans la province de Shandong en Chine. Au printemps 2003 à l’époque de l’épidémie de la SRAS, je suis tombée gravement malade. Ma température est restée très forte pendant très longtemps. Je n’avais plus d’énergie et je souffrais beaucoup. Après un traitement d’une semaine, scanner, ultrason, des analyses chimiques, des injections et des médicaments ma maladie s’est aggravée. Mon corps s’est couvert de boutons rouges. Après des examens dans un autre grand hôpital on m’a diagnostiqué une leucémie. Je savais qu’il n’y avait pas de rémission pour cette maladie.

Ma famille venait juste de construire une nouvelle maison, et nous n’avions pas beaucoup d’économie. Mes parents sont des fermiers et ne gagnent pas beaucoup d’argents. Après avoir discuté avec mes parents j’ai décidé de me soigner à la maison. Mon père a gardé le silence un bon moment avant de donner son accord. Néanmoins peu de temps après que je sois rentrée à la maison ma fièvre et les douleurs sont réapparues.

Je me suis dit “Vais je mourir juste comme ça? Mes parents ont tellement fait pour moi et je n’ai pas eu l’occasion de leur rendre la pareille. Et mon fiancé alors, avec qui je suis sortie depuis trois ans ?

Mes parents en voyant ma souffrance ont décidé de me ramener à l’hôpital le lendemain. Ils ont emprunté de l’argent à autant d’amis et de parents possible. Les cheveux de ma mère sont devenus tout blancs et mon père a vieilli.

Ce soir là une voisine est venue me rendre visite. Elle a dit « Au fait as-tu entendu parler du Falun Gong ? J’ai dit « Oui, N’ont-ils pas parlé de ça à la TV, Elle a dit « S’il te plaît ne crois pas ce qu’ils disent à la TV . Le Falun Gong est une très bonne pratique. Veux tu l’essayer ? » .

J’ai ressenti un courant tout chaud passer dans mon corps et je lui ai dit que je voulais vraiment essayer. Elle est allée immédiatement me chercher ses copies de cassettes des conférences de Maître avec les enseignements de Falun Dafa et un appareil à cassette. J’étais très absorbée à écouter les cassettes. Plus j’écoutais plus je me sentais bien comme si j’avais oublié que j’étais malade. Pendant plus d’une heure je n’ai eu aucun malaise. Je me suis dit que c’était vraiment bon, mais que je devais quand même aller à l’hôpital le lendemain.

La dame a dit “Ne t’inquiète pas. Si tu dois aller à l’hôpital vas y, aussi longtemps que tu accepteras dans ton cœur que Vérité, Compassion et Tolérance sont bons et que Falun Dafa est bon, tout ira bien. »
Le lendemain, sur le chemin de l’hôpital j’ai commencé à avoir de nouveau de l’espoir. A l’hôpital je disais constamment dans mon cœur « Vérité, Compassion, Tolérance sont bons et Falun Dafa est bon. » Ma température est tombée à la normale et ma santé s’est améliorée de jour en jour. Mon médecin avait du mal à croire ce qu’il voyait. Après une semaine d’observation, j’étais complètement rétablie et j’ai quitté l’hôpital.


Je sais que c’est Falun Dafa et Maître qui m’ont donnée une seconde vie. Falun Dafa m’a vraiment sauvée. Aujourd’hui je suis mariée et j’ai une famille heureuse avec un enfant. Je veux pratiquer Falun Dafa. Je veux dire à tout le monde que “Vérité, Compassion, Tolérance sont bons et Falun Dafa est bon!

Traduit de l’anglais sur http://www.clearharmony.net/articles/200505/26530.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.