Un MPE anglais écrit à l’Ambassade de Chine à Londres

La lettre de préoccupation qui suit a été envoyée par Mr John Bowis, Membre du Parlement Européen pour Londres à l’Ambassade de Chine à Londres.


5 décembre 2001

[…]
Je vous écris profondément préoccupé par le traitement qu’un de mes constituants, Lilian Staf et le reste de son groupe ont reçu lorsqu’ils ont récemment été arrêtés sur la Place Tiananmen pour avoir paisiblement pratiqué le Falun Gong.

Je suis inquiet des rapports selon lesquels Mlle Staf a été traînée par les cheveux et jetée dans un véhicule de police qui attendait là et que ses bras sérieusement contusionnés aient requis une attention médicale à son retour au Royaume Uni. Je m’inquiète aussi, qu’alors qu’elle ranimait une femme Australienne qui gisait à terre inconsciente, elle ait été ultérieurement assaillie et que les officiers de police aient battu les prisonniers et les aient activement empêché de dormir lors de leurs 21 heures de détention.

Je suis profondément concerné par les rapports selon lesquels un membre du groupe, une jeune femme française a été sexuellement assaillie par cinq officiers de police lorsque le groupe a plus tard été emmené au Garden Hotel de l’aéroport. Je suis sûre que ces rapports vous causeront la même inquiétude.

Je serais très reconnaissant si vous aviez la bonté de considérer ces allégations et de me donner l’assurance qu’une enquête est menée sur toute violation de la Loi et faire en sorte qu’elle ne se reproduise pas dans le futur.

Sincèrement vôtre

signé

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.