le Président chinois Jiang Zemin, par l’intermédiaire du « bureau 610 », impose aux Ambassades de Chine en Europe, et prochainement en France, des expositions visant à discréditer le Falun Gong

Au moment où de plus en plus de voix dans le monde s’élèvent pour questionner et condamner la répression du Falun Gong en Chine, le Président chinois Jiang Zemin, par l’intermédiaire du «bureau 610», impose aux Ambassades de Chine en Europe, et aujourd’hui en France, des expositions «anti-sectes» qui visent à discréditer le Falun Gong, et justifier aux yeux des européens les crimes commis contre des dizaines de millions de citoyens innocents, ayant choisi de conformer leurs vies aux principes de Vérité, de Compassion et de Patience.

Ce type d'exposition diffamatoire a déjà été tentée sans succès en Suède et aux Etats-Unis, elles ont eu lieu en Russie, en Italie et au Royaume-Uni où elles ont été l’occasion de flagrantes manipulations d’information . Des députés invités ont été filmés à leur insu, et leur image diffusée sur des chaînes chinoises, avec des commentaires affirmant que ceci était une marque du soutien international à la persécution du Falun Gong.

Deux expositions sont prévues en tout début du mois de janvier 2002 à Paris. Nous nous inquiétons de l’ingérence dans les affaires intérieures françaises que représentent ces expositions, de leur caractère diffamatoire et ostracisant et considérons qu’elle sont une incitation à la haine au sein même de la population française.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.