Des habitants d'Irkoutsk, en Russie condamnent la persécution et signent pour en finir avec le PCC

Le 30 octobre est une journée de commémoration des victimes de la répression politique (en russe : День памяти жертв политических репрессий). Chaque année, ce jour-là, des personnes de Russie, du Belarus et d'autres pays de l'ancienne Union soviétique organisent des activités pour commémorer les victimes de la répression politique du parti communiste. Les pratiquants du Falun Dafa à Irkoutsk ont organisé un rassemblement le dimanche 25 octobre 2020 pour informer les gens de la persécution de leur foi par le régime communiste chinois.


Le centre-ville était bondé malgré la neige et le vent fort. Habitants et visiteurs ont manifesté leur soutien. De nombreux jeunes ont signé la pétition condamnant le Parti communiste chinois (PCC) pour ses politiques génocidaires après avoir appris l'étendue des brutalités.


Irkoutsk était le lieu où les exilés politiques étaient envoyés lorsque le gouvernement soviétique était au pouvoir. Le rude climat sibérien et la pénibilité du travail de forçat dans le système de goulag étaient utilisés comme moyens de "rééducation" des prisonniers d'opinion. Le PCC en Chine a mis en œuvre les formes de persécution de l'Union soviétique en torturant les pratiquants du Falun Dafa.


Au cours du rassemblement, les gens ont appris comment, depuis vingt-et-un ans le PCC persécute les pratiquants du Falun Dafa. Certains ont signé la pétition et condamné le massacre perpétré par le PCC avec l’approbation de l’état, de prisonniers d'opinion pour obtenir leurs organes.

Les pratiquants tiennent un rassemblement à Irkoutsk le 25 octobre 2020 pour sensibiliser à la persécution continue du Falun Dafa en Chine. De nombreuses personnes ont signé la pétition pour appeler à la fin des atrocités.


Version anglaise :
Russia: Locals in Irkutsk Call for an End to the CCP


Version chinoise :
俄罗斯伊尔库茨克市民众支持解体中共(图)

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.