Certaines formes d’interférence sont difficiles à détecter

Maître Li nous a enseigné :

    “j’ai dit tout à l’heure, cette perversité de bas niveau, y compris celle de bas niveau de la force ancienne, elle est vraiment perverse. Elle ne veut pas que tu réussisses la cultivation, elle veut tout simplement ta mort.” ( Enseignement du Fa à Washington DC 2018 )


    J’ai pris conscience du fait que les forces anciennes utilisent des formes variées d’interférence pour empêcher les pratiquants d’atteindre la plénitude parfaite, y compris le karma de maladie et les tests de xinxing difficiles. Leur intention est d’ébranler les pensées droits des pratiquants.


    Cependant, si nous pouvons rester vigilants, nous ne tomberons pas dans les pièges des forces anciennes;. Au lieu de cela, nous utiliserons nos pensées droites pour désintégrer les entités de bas-niveaux qui interfèrent avec nous.


    Quand les pratiquants ont des sautes d’humeur, des accès d’anxiété, de l’irritabilité, et de la dépression, ils devraient utiliser leurs fortes pensées droites pour regarder à l’intérieur, trouver l’attachement qui a causé ces émotions puis l’éliminer .


    Le Maître a dit,

      “Dès que votre pensée correspond à une espèce de vie quelle qu'elle soit, celle-ci exercera immédiatement un effet sur vous, et vous ne saurez même pas d’où vient votre pensée, vous penserez que c’est vous qui avez voulu faire ainsi. Mais en réalité, c’est seulement parce que vos attachements les attirent qu'elles peuvent agir sur vous et ainsi renforcer vos attachements.”( Les disciples doivent impérativement étudier Fa )


    Lorsque nous ne parvenons pas à identifier l'origine de nos pensées et de nos sentiments, les mauvais facteurs dans d'autres dimensions peuvent utiliser notre manque de vigilance pour renforcer nos attachements humains.


    Le Maître nous a dit :

      “Si cette conception devient trop forte, elle peut à son tour dominer la vraie pensée et le comportement de l’homme, mais l’homme croit à ce moment-là que c’est sa propre pensée, les gens modernes sont presque tous ainsi." ( Pour qui exister dans Points essentiels pour avancer avec diligence)


    Quand nous expérimentons le karma de maladie, nous pouvons généralement dire que c’est une forme d’interférence. Ainsi, nous pouvons envoyer des pensées droites, regarder à l’intérieur, et trouver l’attachement dont nous devons nous débarrasser.


    Cependant, il est beaucoup plus difficile de reconnaître les pensées et émotions incorrectes qui apparaissent soudainement comme des interférences extérieures dans nos esprits.


    Si nous n’identifions pas consciemment ces pensées et émotions comme des interférences, nous pouvons penser qu’elles émanent de nous-mêmes, et simplement les suivre – au lieu de leur résister.
    Quand cela se produit les forces anciennes feront grandir nos attachements ou nos notions, conduisant à encore plus de souffrance.


    Certains pratiquants souhaitent échapper à cette souffrance par des moyens humains, comme regarder des vidéos, faire des achats en ligne ou jouer à des jeux sur leurs smartphones. Mais l’idée de regarder des vidéos ou de jouer sur leurs smartphones ne provient pas de leur vrai moi !


    Si nous suivons ces pensées extérieures, ne permettons-nous pas aux forces anciennes de nous piéger ? Ne cherchons-nous pas un soulagement temporaire à notre douleur, comme le font les gens ordinaires ? Les diverses formes de contenus en ligne ne suscitent-elles pas nos émotions et nos désirs humains, renforçant davantage nos attachements et notre karma de pensée-ce qui rend encore plus difficile pour nous de nous cultiver ?


    Certains pratiquants s’éveillent bien au fait que leur état de cultivation n’est pas tout à fait droit, mais ont du mal à le changer, pourquoi ? Parce que les mauvaises substances formées dans leur esprit équivalent à alimenter leurs attachements avec de l’énergie, ce qui rend encore plus difficile pour eux de se changer.


    Nous comprenons comment le karma est éliminé dans le corps, spécialement le karma qui survient en faisant le cinquième exercice du Falun Gong, la méditation assise. Nous sommes pleinement conscients que le karma est éliminé en endurant la douleur.


    Je crois que le même principe s’applique au karma ou à la matière formée dans l’esprit, ce qui nous rend anxieux, déprimé, etc. Si nous endurons ce type de souffrance dans nos cœurs, cela éliminera le karma ou la matière dans notre esprit.


    Lorsque la sensation d’inconfort dans nos cœurs se dissipe, nos esprits deviennent plus clairs et nous cessons de nous inquiéter au sujet de telle ou telle chose. C’est aussi le signe de la dissolution du karma.
    J’ai pris conscience du fait que nos pensées, attachements et notions injustes- qui sont entrelacés avec notre karma- ont formé diverses formes de matière à la fois dans nos esprits et dans nos corps. Comme nous ne pouvons pas les voir, nous sommes incapables de les reconnaître, ce qui rend plus difficile de les éliminer.


    Cependant, si nous pouvons réaliser consciemment que nos mauvaises pensées et notions ne sont pas conformes au Fa, y compris notre mauvaise humeur et nos émotions négatives, il sera plus facile de les éliminer.


    Un jour, je me souviens avoir ressenti une certaine émotion négative et pris conscience qu’elle ne provenait pas de mon vrai moi. J’ai alors regardé à l’intérieur et j’ai trouvé l’attachement qui causait cette émotion.


    J’ai eu l’impression que mon vrai moi observait mon cœur humain, qui était à la fois méchant et intolérant. Aussitôt que j’ai pensé : “Je ne veux plus jamais être comme cela !” Je me suis senti libéré de mon cœur humain.


    Maître Li nous a enseigné :

      “Pourquoi est-il difficile de sauver une personne qui a une maladie mentale ? C’est justement parce qu’elle ne peut absolument pas distinguer les choses. Pouvoir discerner le karma de pensée, pouvoir discerner que telle ou telle pensée n’est pas moi, pour un nouvel élève, c’est vraiment difficile d’y parvenir, s’il y arrive, c’est vraiment admirable. On peut utiliser Dafa pour juger, en fait aucune des pensées pas bonnes n’est toi. Si tu y parviens, tu vas pouvoir discerner : “Ah, cette pensée n’est pas bonne, il faut l’éliminer, m’en débarrrasser, je ne dois pas penser ainsi.”Cela est déjà en soi l’éliminer. (Enseignement du Fa à la conférence de Fa de l’Ouest des Etats-Unis )


    Apprendre à discerner quelles pensées et émotions sont nôtres et lesquelles ne le sont pas, est le premier pas dans la découverte de notre vrai moi.


    Une fois que nous reconnaissons que cette pensée ou émotion n’est pas la nôtre, le Maître nous aidera à l’éliminer. Le Maître nous a dit que ces mauvaises pensées ne proviennent pas de notre vrai moi.
    S’il nous arrive de douter de l’origine de nos pensées, nous devrions nous demander “Un être divin entretiendrait-il cette pensée?” De cette façon, nous pouvons éliminer les mauvaises pensées qui ne sont pas conformes au Fa.


    Comme notre chemin de cultivation touche à sa fin, nous devons nous fixer des normes élevées et encore plus élevées pour nous-mêmes, et ne pas être déstabilisé par des pensées incorrectes.


    Bien que de nombreux pratiquants puissent repérer leurs attachements, ils sont incapables de le faire quand ils sont en proie à la mauvaise humeur, aux pensées négatives, à l’irritation, à l’anxiété et à l’ennui. Ils deviennent moins diligents, ce qui rend plus difficile de sauver les êtres vivants.


    J’espère que ces pratiquants reconnaîtront clairement comment les forces anciennes utilisent leurs attachements à leur encontre ; feront un effort sincère pour les corriger, et assisteront le Maître durant la rectification de Fa, avec l’état d’esprit d’un véritable pratiquant !

    Traduit de l'anglais :
    https://en.minghui.org/html/articles/2020/10/14/187808.html

    Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.