Le Maître m’a donné la sagesse et m’a protégée

Je suis un professeur de danse dans un collège de la province du Henan. Tout ce que j’ai toujours voulu faire est enseigner la danse. Après avoir enseigné pendant 20 ans, j'étais encore au même niveau que lorsque j’avais commencé, alors que nombre de mes contemporains étaient déjà un ou deux niveaux au-dessus de moi. En surface, je sentais que je devais abandonner les attachements à l’argent, à la position et aux avantages, mais en regardant plus profondément, j’ai vu que la paresse et une réticence à faire face aux défis, me retenaient.


Pour être promu dans mon école, vous devez écrire et publier deux rapports de recherche. Ces rapports sont compliqués et beaucoup de mes collègues ont payé quelqu’un d’autre pour les écrire pour eux. En tant que pratiquante, je pensais qu’il était malhonnête de faire rédiger mes rapports par quelqu’un d’autre, alors je n’ai jamais publié de rapports et n’ai jamais eu de promotion.


Je pensais que cela pourrait amener les gens à penser du mal de Dafa, alors j’ai décidé de les écrire. Après avoir cherché comment structurer et écrire une thèse, j’ai réalisé que ce n’était pas aussi difficile que je le pensais. J’ai décidé d’écrire sur mes 20 années d’enseignement de la danse.


En faisant des recherches, quelle que soit l’information que je cherchais, le premier livre que je prenais et la première page que j’ouvrais était la bonne. L’une après l’autre les idées apparaissaient dans mon esprit et je les écrivais. Trois heures après, j’avais terminé ma thèse de 2.500 mots.


Quand mon mari est rentré du travail, je lui ai dit que j’avais terminé ma thèse. Il ne l’a pas cru jusqu’à ce qu’il l’ait vue. Le Maître m’a aidée et m’a donné la sagesse pour l’écrire.


Si nous faisons ce que le Maître demande, vivons selon le principe de Vérité-Bonté-Patience et ne nous prenons pas pour des gens ordinaires, Le Maître nous donnera des capacités et démontrera l’étonnante puissance de Dafa.


Réparer mon nez
En 2013, j’étais en route pour un examen physique organisé par mon employeur, lorsque j’ai traversé une zone de chantier. Il y avait deux tiges métalliques au milieu de la rue, celle du haut près de ma tête et celle du bas près de mes pieds. J’ai essayé de sauter entre elles mais en dégageant la tige du bas, j’ai cogné la tête contre celle du haut.


Je savais que, en tant que disciple de Dafa, j’irais bien. J’ai commencé à réciter : “Falun Dafa est bon, Vérité-Bonté-Patience est bon.” J’ai senti quelque chose qui coulait sur mon visage et j’ai réalisé que mon nez saignait. J’ai incliné la tête en arrière et j’ai senti le sang couler dans ma gorge.


Dans la salle de bains, j’ai rapidement essuyé le sang et j’ai regardé dans le miroir. Mon nez était cassé et écrasé sur le côté gauche du visage. Je parlais toujours aux gens de la grandeur de Dafa et les aidais à démissionner du parti communiste chinois. Comment réagiraient-ils s’ils voyaient mon nez dans cet état ?


Je me suis adressée intérieurement au Maître : “Maître, je suis face à une situation difficile. Que dois-je faire ?” Une pensée m’est apparue à l’esprit de le remettre moi-même. Je savais que le Maître m’aidait.


Je me suis regardée dans le miroir et j’ai remis mon nez en place. Il semblait à nouveau normal et le saignement s’est arrêté. Je me suis nettoyée et suis allée passer mon examen.


Quand je suis arrivée à la clinique, j’avais le vertige et ne pouvais pas me tenir droite mais j’ai senti un champ d’énergie me recouvrir. Je n’ai pas pu entendre ce que le médecin et les autres disaient même s’ils étaient vraiment proches de moi. Je me sentais malade et voulais m’allonger.


Une voix m’a dit : “Allonge-toi vite. Une fois qu’ils t’emmèneront à l’hôpital, tu te sentiras mieux.” Mais ma conscience principale était forte et j’étais déterminée : “Je ne vais pas m’allonger. Comment pourrais-je sauver les gens si je vais à l’hôpital ?” J’ai continuellement répété “Vérité-Bonté-Patience. Maître sauvez-moi.”


Le médecin m’a appelée deux fois, mais je ne l’ai pas entendu. Elle m’a demandé ce qui n’allait pas. J’ai dit que ça allait et me suis allongée pour l’examen. Après cela, je me suis assise et le champ d’énergie invisible a été soulevé ; je pouvais à nouveau les entendre parler.


Tout cet évènement a pris une demi-heure. Avec le recul, je suis étonnée. Le Maître miséricordieux m’a protégée et m’a donné le courage et la force de passer ce test majeur. Nous sommes si honorés d’être disciples du Maître en cette période de rectification du Fa.


Traduit de l'anglais :
https://en.minghui.org/html/articles/2020/10/11/187771.html

Version chinoise :
有师尊看护 大法给我智慧

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.