Soyez rationnels et compatissants en discutant de la pandémie

En tant que pratiquants de Falun Dafa, nous savons que le virus du Parti communiste chinois (PCC) cible en fait le PCC et ceux qui le suivent. Mais en en discutant avec les gens, nous devrions rester rationnels et compatissants, et éviter de tomber dans le piège de la sentimentalité humaine. Autrement nous ne pourrons pas expliquer clairement les choses ou aider les gens à comprendre la vérité.


J’ai remarqué deux situations parmi les pratiquants aux États-Unis.


Comparer la gravité de l’épidémie entre les différents pays
La pandémie a démarré en Chine et s’est ensuite répandue dans quelques pays ayant des relations étroites avec le PCC. À ce moment-là, il était facile pour nous d’expliquer la situation aux gens.


Une fois que les États-Unis ont été touchés et aient rapporté de plus en plus de cas d’infection et de décès, certains pratiquants sont devenus émotifs et ont essayé de défendre les États-Unis. Certains sont mêmes allés jusqu’au point de suggérer que le nombre des cas rapportés aux États-Unis pourrait être des « fake news ». De tels pratiquants soutiennent depuis longtemps tout ce que les États-Unis ont fait après l’élection de son actuel président, qui s’est montré ferme vis-à-vis du PCC.


À mon avis, cette mentalité reflète notre mentalité de compétition ainsi que la culture de « lutte » du PCC.


En considérant la situation du point de vue du Fa, les États-Unis et les autres pays sont encore gouvernés par des gens ordinaires. Les actions d’un pays peuvent être ou ne pas être justes, et leur logique peut être ou ne pas être en phase avec le Fa.


En tant que pratiquants nous devrions nous baser sur le Fa, pas sur un leader ordinaire ou un pays en particulier. Il y a eu de nombreuses leçons dans le passé : quand nous nous attachons à une personne ordinaire ou à une organisation, les choses prennent souvent une tournure opposée à ce dont nous nous attendions.


Alors que la pandémie continue de se développer, nous avons appris que l’attitude qu’un pays, une localité, or un individu adopte vis-à-vis du PCC influence souvent leur exposition ou susceptibilité au virus.


Cependant, puisque nous n’avons pas une vision globale de tous les facteurs qui entrent en jeu dans cette affaire, il est préférable que nous ne fassions pas de prédictions ou ne tirions des conclusions définitives sur la situation de la pandémie dans un pays.


La mentalité de se faire valoir
Un autre attachement que j’ai vu quand des pratiquants font des déclarations audacieuses à propos de la pandémie est la mentalité de se faire valoir. Certains pratiquants parlent de catastrophes et prédisent combien de personnes mourront après avoir entendu des prophéties ou des partages de certains pratiquants sur ce qu’ils avaient vu dans d’autres dimensions. Ceci peut pousser des gens à penser que les pratiquants de Falun Dafa veulent voir un grand nombre de personnes mourir. Cela ne nous aidera pas du tout à leur clarifier les faits mais plutôt intensifiera les incompréhensions des gens à notre sujet.


Le Maître a dit :

    «(…) Certains ne sont pas des maîtres de qigong et se sont attribués eux-mêmes le titre de maître de qigong. Comme ils n’arrivaient pas à l’expliquer clairement, ils auraient mieux fait de se taire ; mais ils ont quand même eu le culot d’en parler et les autres les ont réduits au silence. Cela a causé de graves préjudices et semé une grande confusion dans les milieux des pratiquants, alors des gens s’en sont servi pour attaquer le qigong. (…) » (Deuxième Leçon, « Ne plus être dans les Cinq Éléments et sortir des Trois Mondes », Zhuan Falun)

    « (…) Même si vous savez ce qui va arriver, en tant que pratiquant de gong, vous devez préserver votre xinxing et vous ne pouvez pas divulguer à votre guise les secrets du Ciel à une personne ordinaire, c’est un principe. (…) » (Sixième Leçon, « L’esprit doit être absolument droit », Zhuan Falun)


Aider les gens à comprendre la vérité à propos de Dafa et la perversité du PCC est tout un art. Certains pratiquants font cela comme s’ils parlaient à un ami, rendant plus facile au public visé d’accepter les faits. D’autres le font comme s’ils faisaient un prêche et ils finissent par s’aliéner l’autre partie.


Le Maître nous a enseigné :

    « (…) Si parmi les gens ordinaires tout le monde croit que vous avez le cerveau dérangé, si les autres ne vous considèrent pas sur le même pied, si on vous tient à distance, si personne ne vous donne l’occasion d’élever votre xinxing, si personne ne vous prend pour quelqu’un de normal, je dis que là, ça ne va pas ! (…) » (Huitième Leçon, « L’exaltation », Zhuan Falun)

Cependant la situation évolue et change, nous devrions nous concentrer sur le Fa, évaluer et en comprendre l’évolution en se basant sur le Fa, et suivre ce que le Maître nous a dit :

    « (…) Quoi qu’il arrive, vous devez maîtriser votre xinxing, c’est seulement en suivant la Grande Loi que vous pourrez agir vraiment correctement. (…) » (Sixième Leçon, « Le désir de se faire valoir », Zhuan Falun)


Version anglaise disponible à:
Be Rational and Compassionate When Discussing the Pandemic

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.