Le long métrage "Eternal Fifty Minutes" décrit les événements entourant la mise en scène de l'auto-immolation et l'interruption du réseau de télévision

Le long métrage " 50 minutes éternelles" décrit les événements entourant la mise en scène de l'auto-immolation et l'interruption du réseau de télévision


Eternal Fifty Minutes, (50 minutes éternelles), la deuxième partie du long métrage Coming for You produit par New Realm Studios au Canada, va bientôt faire ses débuts. Le film raconte l'histoire de l'auto-immolation mise en scène sur la place Tiananmen, l'interception des signaux télévisés par les pratiquants de Falun Gong à Changchun pour faire passer le message, et la désinformation générée par le Parti communiste chinois (PCC) concernant ces événements.


Regarder la bande annonce : http://media4.minghui.org/media/video/2020/4/4/ComingForYou2.mp4



Le réalisateur du film, Kevin Yang, a expliqué pourquoi il a été inspiré pour produire le film : "Personne ne devrait ignorer la mise en scène de l'incident d'auto-immolation quand on parle des 20 ans de persécution du Falun Gong. Cet incident a joué un rôle clé pour faire passer les esprits de la sympathie à la haine envers le Falun Gong".


"La vidéo de l'auto-immolation mise en scène a été diffusée à répétitions sur CCTV (la chaîne de télévision publique du PCC) pour inciter à la haine. Les images de cette vidéo sont encore gravées dans les esprits".
"Même 20 ans plus tard, beaucoup de Chinois restent réticents à apprendre les faits sur le Falun Gong du fait de l'impact de cet incident."


Kevin a poursuivi : "En revanche, les efforts inlassables des pratiquants de Falun Gong pour dénoncer la persécution sont héroïques. Un exemple typique est lorsqu'un groupe de pratiquants a interrompu les réseaux de télévision à Changchun afin de diffuser la vérité sur la persécution. Ils ont risqué sans une hésitation leur propre sécurité pour que les gens connaissent les faits à propos du Falun Gong ".


Il a déclaré : "Nous ne nous sommes pas focalisés sur un seul individu dans ce film. Nous avons plutôt essayé de dépeindre un groupe de personnes et de montrer globalement l'image des pratiquants. Ce film commémore également les pratiquants qui ont été persécutés à mort par le PCC pour avoir clarifié la vérité".


M. Jin Xuezhe a participé à l'interception de la chaîne de télévision afin de diffuser des informations sur la persécution. Il a été arrêté et condamné à 10 ans de prison mais a réussi à s'échapper de Chine. Il a donné des conseils techniques pour le tournage de l'interruption de la chaîne de télévision et a également joué son propre rôle dans le film.


M. Jin a évoqué M. Liang Zhenxing, l'une des principales personnes ayant contribué à l'interruption de l'émission de télévision à Changchun. "M. Liang Zhenxing a été persécuté à mort dans la prison de Gongzhuling le 1er mai 2010. J'étais dans une autre prison et je n'étais pas au courant de sa situation. Un jour, alors que nous étions autorisés à marcher dans la cour de la prison, un jeune pratiquant m'a dit qu'il était décédé. Lorsque j'ai regardé plus tard des scènes de Shen Yun qui montrent des pratiquants devenant bouddhas et s’élevant après avoir été persécutés à mort, je pense à ces pratiquants qui ont été tués pour avoir participé à cet évènement".


De nombreuses personnes ont été émues en visionnant la bande annonce.


Contexte
Le Parti communiste a utilisé son contrôle total sur les médias en Chine pour propager de fausses informations afin d'inciter à la haine publique contre le Falun Gong, afin de renforcer le soutien à la campagne violente du Parti pour éradiquer le groupe. D'innombrables personnes qui ont demandé pacifiquement au gouvernement de mettre fin à la persécution ont été arrêtées et torturées.


Dans un environnement où toutes les voies de recours légales étaient bloquées, au printemps 2002, un groupe de pratiquants de Falun Gong a installé des équipements de diffusion de télévision par câble dans un quartier résidentiel de la ville de Changchun. Ils ont diffusé un programme sur le Falun Gong sur huit chaînes de télévision pendant environ 50 minutes, touchant plus de 100 000 téléspectateurs. Les gens se téléphonaient pour que chacun allume sa télévision. Au fur et à mesure que la nouvelle des émissions se diffusait, de plus en plus de gens étaient devant leur poste.


Incapables d'identifier la source des diffusions, les responsables du PCC ont coupé l'électricité et obscurci les rues. Dans certaines régions, les gens sont sortis et se sont réjouis pensant que le Falun Gong n'était plus persécuté. Plusieurs pratiquants sont sortis et ont commencé à distribuer du matériel d'information sur le Falun Gong.


Voisins, enfants, étrangers et jusqu’à des fonctionnaires municipaux ont approché les pratiquants. Tout le monde parlait de l'événement, et plusieurs personnes les ont félicités. Certains demandaient : "Le Falun Gong est vraiment remarquable ! Comment avez-vous fait ?"


Version chinoise

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.