Danemark : une femme se rétablit du coronavirus après avoir dénoncé le parti communiste Chinois

Danemark : une femme se rétablit du coronavirus après avoir dénoncé le parti communiste Chinois


Connie Brix s'est rendue en Espagne pour des vacances le 18 février 2020. À ce moment, l'Espagne autorisait toujours encore les carnavals, ignorant les risques posés par la propagation du coronavirus de Wuhan. Connie a assisté à des défilés du carnaval dans deux villes différentes en Espagne.


Le 20 février, elle a commencé à tousser.


Après son retour chez elle au Danemark dans la partie centrale de la péninsule du Jutland le 26 février, sa toux a empiré et elle a développé de la fièvre, une oppression dans sa poitrine, et une difficulté à respirer. Elle a également perdu le sens du goût.


Connie est allée à l'hôpital, où une radiographie a montré qu'elle avait une inflammation des poumons. On lui a donné de la pénicilline, mais son état s'est détérioré. Elle avait l'impression qu'elle allait mourir de suffocation. Elle se sentait incroyablement mal et impuissante. Les médecins en conséquence lui ont administré des stéroides, espérant atténuer l'inflammation dans ses poumons et améliorer sa respiration.


Le frère de Connie pratique le Falun Dafa. Quand il a appris sa situation, il a suspecté le coronavirus. Il lui a expliqué comment le parti communiste chinois avait dissimulé le nombre des infections et des décès en Chine ce qui avait conduit à une pandémie en Italie, en Espagne, et dans de nombreux pays dans le monde. Il a ensuite commencé à expliquer comment le régime n’avait jamais tenu compte de la vie humaine pendant la Révolution culturelle, la persécution des pratiquants de Falun Gong, et son commerce d'organes provenant des prisonniers d’opinion.


Ayant appris la nature du parti communiste chinois, elle a condamné ses crimes odieux contre l'humanité et a déclaré que le PCC ne saurait être pardonné pour ce qu'il a fait.


Son frère lui a demandé si elle se souvenait d’une séquence à propos du Falun Dafa quand elle avait vu Shen Yun. Elle a dit qu'elle s’en rappelait. Elle a suivi le conseil de son frère et a commencé à réciter "Falun Dafa est bon".


Deux jours plus tard, Connie se sentait beaucoup mieux, et elle pouvait respirer normalement. Elle avait seulement une légère toux et sentait qu'elle était hors de danger . Son frère lui a dit que c’était parce qu’elle avait réalisé à quel point le PCC était mauvais et qu'elle avait choisi de s'en éloigner. Elle a souri et a exprimé sa gratitude pour les bénédictions reçues en retour.


Traduit de l’anglais
Version anglaise
http://en.minghui.org/html/articles/2020/4/19/184098.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.