Trois pratiquants occidentaux soutiennent le Falun Dafa en Chine en décembre 1999 (2eme partie de 3)

(Suite de la 1ere partie)


Le Mt Hua Shan


Expérience spirituelle à Xi'an
Lorsque nous sommes arrivés à notre hôtel, nos yeux sont tombés sur l'affiche d'une belle montagne imposante. Un employé a déclaré que c'était l'une des plus hautes de Chine et très dangereuse - le mont Hua Shan. Nous savions que c’était notre prochaine destination. J'étais un peu hésitante car mes fonds diminuaient rapidement. J'ai demandé si nous allions là-bas par attachement pour échapper à la pollution et à la foule de la ville, mais les frères étaient résolus à y aller.


En chemin, notre camionnette est tombée en panne, et j'ai pensé que c'était un indice du Maître que nous ne devions pas y aller. Les sièges étaient trempés. Je me demandais ce qui avait bien pu amener quelqu'un à laver comme ça une camionnette si ce n’est pour essayer de faire disparaître des traces de sang. La camionnette était-elle utilisée pour transporter des pratiquants? Mon imagination allait bon train. Lorsque j'ai aperçu les yeux du conducteur, j'ai vu qu'ils étaient jaunes. Il nous regardait toujours de côté et avec mécontentement. Alors que mes soupçons augmentaient, j'étais prête à reprendre le bus pour Xi'an. À ce moment-là, la camionnette a été réparée et on nous a dit de remonter.


Une fois arrivé à la montagne, j’ai su pourquoi nous y étions allés. Je me tenais au pied en admiration. C’était comme si toute la montagne était faite d'une tranquillité solide (ding). J'étais déjà allée en haute montagne auparavant, mais celle-ci était en quelque sorte différente. Le Mt. Hua Shan semblait m'enseigner la tranquillité.


Nous avons commencé à gravir les marches creusées dans la roche. Nous avons grimpé pendant plus d'une heure et nous ne nous sentions pas fatigués ou affamés, bien que nous n'avions pas mangé grand chose . Nous avons trouvé un petit pont et avons décidé de pratiquer les exercices de Dafa. C'était la première fois que nous pouvions faire les exercices en plein air depuis notre arrivée en Chine. C'était comme si toute la montagne nous demandait de fermer les yeux et de pratiquer. Avoir la moindre pensée était presque douloureux pour mon cerveau.


Le Mt. Hua Shan a été pour moi l'expérience la plus profonde de tout le voyage. Mon cerveau semblait s'en souvenir en tant que Mt. Fa Shen parce qu'il semblait être plein de la présence du Maître.


" Êtes-vous des pratiquants de Falun Dafa?"
De retour à l'hôtel cette nuit-là, on a demandé à mes compagnons de voyage : « Êtes-vous des pratiquants de Falun Dafa ?» Ils ont dit oui. La personne qui a posé la question était une pratiquante de Xi'an qui avait également vécu à Sydney. Juste cet après-midi-là, elle et son mari avaient vu une photo dans un journal de Hong Kong montrant les deux frères pratiquant les exercices pendant la conférence. Ils étaient surpris de nous voir à Xi'an. Nous savions que ce n'était pas une coïncidence et nous avons vu la perfection des arrangements du Maître.


En fait, les seules personnes qui ont posé la question pour laquelle nous avions essayé de nous préparer étaient des pratiquants amicaux et souriants.



Nous trois avec les deux pratiquants de Xi'an


Nous avons décidé d'organiser une petite réunion de partage d'expérience et d'inviter d'autres pratiquants de Xi'an. Le lendemain, nous sommes allés dans une maison de thé avec des chambres privées et avons parlé pendant plus d'une demi-journée. Cependant, aucun autre pratiquant n'est venu à part elle et son mari. Elle nous a dit que les pratiquants de Xi'an avaient perdu le contact entre eux après le début de la répression. Beaucoup avaient cessé de pratiquer et ceux qui avaient continué l’avaient fait en secret. Ils n'avaient fait aucun effort pour faire appel au gouvernement.


Nous avons parlé de toutes les épreuves auxquelles nous avons été confrontés en Australie lorsque nous avons fait la promotion de Dafa et demandé l'aide du gouvernement australien. Nous avons parlé de nos épreuves en Chine et lui avons dit combien il était merveilleux de visiter le Mt Hua Shan. Elle nous a ensuite dit que Maître Li y était en fait allé lorsqu’il commençait à enseigner le Fa publiquement, et comment il avait rencontré des pratiquants spirituels qui cultivaient sur cette montagne depuis des centaines d'années.


Quand elle a dit cela, je me suis rappelée comment l'escalier que nous avions commencé à monter est devenu un mur vertical, nous obligeant à nous arrêter et à faire demi-tour. Mais lorsque nous étions en bas, en train de contempler comment escalader la montagne, j'ai vu du coin de l'œil un homme maigre en robe taoïste, avec les cheveux en petit chignon au sommet de sa tête. Ses yeux semblaient totalement dépourvus de sentimentalité humaine.


(À suivre)

Version anglaise
http://en.minghui.org/html/articles/2020/4/12/184006.html >(Part 2 of 3)

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.