Le pouvoir de Dafa : L'expérience bouleversante d'une mère et de sa fille

Ma fille Lulu est née le 8 août 2008. Elle était un bébé en bonne santé né à terme. À cinq mois, on lui a diagnostiqué un glaucome congénital. Une intervention chirurgicale immédiate a été recommandée.


Après deux opérations, j'ai remarqué des changements dans le comportement de Lulu : elle ne souriait pas, ne répondait pas aux sons, n’agitait pas les jambes comme les autres bébés. Quand je l'a prenais dans mes bras, elle restait affaissée sur mon épaule. On lui a diagnostiqué une infirmité motrice cérébrale.


Nous avons essayé des traitements médicaux allopathiques et chinois. L'état de Lulu ne s'est pas amélioré. J'ai fait bouillir des herbes, acheté des suppléments, j'ai même payé des moines pour qu'ils prient pour elle. Rien n'a aidé.


Je souffrais aussi. J'avais des migraines chroniques et des douleurs articulaires. Je me traînais entre les hôpitaux et la maison pendant la journée, et je passais des nuits blanches à prendre Lulu dans mes bras. Elle se réveillait en pleurant chaque nuit, et je pleurais avec elle. Mon mari devait travailler, ma belle-famille n'était pas en bonne santé et ne pouvait pas m'aider, et mes parents vivaient dans une autre ville. Chaque jour me semblait une éternité.


J'ai rencontré une pratiquant de Falun Gong (ou Falun Dafa) dans notre quartier au cours de l'été 2010. Elle m'a suggéré de réciter "Falun Dafa est bon, Zhen-Shan-Ren est bon", et m'a dit que cela apportait des bénédictions. J'ai récité cette phrase fréquemment.


Trois semaines plus tard, alors que Lulu et moi étions assises dans un parc, je me suis tourné vers elle et lui ai dit : "Les enfants de ton âge marchent tout seuls, quand vas-tu marcher ? Les larmes coulaient sur mes joues. Je l'ai reposé pour observer les oiseaux. Lulu s'est levée et a marché une dizaine de mètres toute seule. Je n'en croyais pas mes yeux !


J'ai téléphoné à mon mari et j'ai dit avec excitation : "Lulu marche !" Il ne pouvait pas le croire. Je l'ai rassuré sur le fait que c'était vrai. Plusieurs médecins nous avaient dit qu'en raison de son état, Lulu ne pourrait pas marcher seule.


J'ai continué à réciter : "Falun Dafa est bon, Zhen-Shan-Ren est bon". J'ai lu la vérité concernant la persécution du Falun Gong en Chine. Mon mari et moi avons tous les deux démissionné des organisations affiliées au Parti communiste chinois (PCC) que nous avions rejointes.


La pratiquante de Falun Dafa de mon quartier m'a donné une copie du Zhuan Falun et l'enregistrement de la conférence en neuf jours de Maître Li Hongzhi, le fondateur de Falun Dafa.


Les maux et les douleurs de mon état chronique ont disparu et mon cœur s'est rempli de chaleur et de lumière.


Quand j'ai regardé en arrière, je me suis rendu compte que ma mauvaise santé, l'état de ma fille et mon manque de croyance spirituelle me rendaient de mauvaise humeur. Parfois, je me mettais en colère sans raison apparente.


La cultivation a non seulement amélioré ma santé, mais aussi mon tempérament. Ma fille est de plus en plus forte chaque jour. Mes proches ont également renoncé à leur adhésion au PCC. Mes parents ont commencé à pratiquer. Mon mari est très favorable à notre pratique.

Traduit de l'anglais :
http://en.minghui.org/html/articles/2020/3/12/183608.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.