Des activités à Stockholm, Suède, attirent l'attention sur le Falun Gong : " Nous vous soutenons totalement "

Le 29 février 2020, un groupe de pratiquants s'est réuni près du parlement suédois à Stockholm pour informer les gens sur la persécution du Falun Gong en Chine. La neige s’était arrêtée et le soleil était apparu et la place Mynttorget grouillait de monde. Un grand nombre de gens se sont arrêtés pour s'informer.


Le Falun Gong est une discipline spirituelle favorisant le bien-être mental et physique qui est persécutée par le régime communiste chinois depuis 1999. Les pratiquants du monde entier réclament depuis vingt ans la fin de la persécution.


Des passants lisent les panneaux informant sur le Falun Gong (aussi appelé Falun Dafa) place Mynttorget


Des pratiquants de Falun Gong informent les gens sur la persécution sévissant en Chine. Les passants découvrent les atrocités de prélèvements systématiques d'organes pour les greffes, sur des pratiquants incarcérés pour leurs convictions.

Des passants informés sur la persécution signent la pétition demandant la fin de la persécution et des prélèvements systématiques d'organes sur des pratiquants de leur vivant.

Deux touristes françaises lisent les dépliants de Falun Gong.

Dès que les panneaux ont été installés, un agent de sécurité s'est approché d'un pratiquant. Il lui a serré la main alors qu'un autre pratiquant était sur le point de lui montrer l'autorisation pour l'activité. "Pas besoin, je vous connais ", a-t-il dit. Il avait déjà signé la pétition.


Avant de partir, il a dit en chinois : " Falun Dafa Hao (Falun Dafa est bon) ! "


Elina et son petit ami se sont dirigés vers les pratiquants et ont signé la pétition avant de parler avec eux. Elle a dit qu'elle avait eu connaissance de la persécution lors d'une exposition d'art.


" J'ai vu (les activités des pratiquants de Falun Gong) trois fois, à Stockholm, à Jönköping et à Berlin. Nous vous soutenons totalement ", a-t-elle dit.


Une Iranienne et son petit-ami ont lu attentivement l’information affiche. Après quoi, ils ont discuté avec les pratiquants. Un pratiquant a présenté le principe du Falun Gong : Authenticité-Bonté-Tolérance, et leur a parlé de la persécution. Quand elle a appris qu'il y avait un groupe de pratiquants qui faisait régulièrement les exercices de Falun Gong près de l'université où elle travaillait, la jeune femme s’est dite intéressée.


Bahar et sa femme Murat étaient scandalisés par l’existence de prélèvements forcés d’organes " C'est horrible : le Parti communiste est un démon ", s’est exclamé Bahar. Le couple, originaire de Turquie, a signé la pétition. Murat a noté les coordonnées d'un pratiquant, elle et son mari étant intéressés à apprendre les exercices.


Traduit de l'anglais

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2020/3/9/183567.html

Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2020/3/4/401996.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.