Le documentaire "Painful Truth- The Falun Gong Genocide " projeté à Winnipeg, Canada

"Painful truth - The Falun Gong Genocide (Vérité douloureuse- Le génocide du Falun Gong") a été projeté au Théâtre Berney le 9 janvier 2020. Le documentaire a été produit par Never Again Productions, une société cinématographique canadienne. L'événement était organisé par B'Nai Brith Canada, la Ligue des droits humains et Les amis deWinnipeg d’Israel.

Neuf pratiquants de Falun Gong ont fait la démonstration des exercices avant la projection du film le 9 janvier 2020.


La productrice Yolanda Pappini-Pollock a expliqué au public pourquoi elle avait décidé de faire ce film sur le génocide du Falun Gong. "En tant que femme juive et fille d'un survivant de l'Holocauste, je sais trop bien ce que cela signifie d'être dé-légitimé, attaqué et persécuté en raison de vos croyances, de votre race ou de votre appartenance ethnique. Je sais ce que c'est que d'être une minorité opprimée sans les moyens de lutter pour vos droits, votre dignité ou votre espoir ", a-t-elle déclaré.


" En créant des films sur les droits de l'homme, mon inspiration est d’ aider les victimes de persécution à retrouver un sentiment d'espoir. Je veux m'assurer que leurs histoires sont entendues et que leurs souffrances sont documentées. En tant que cinéaste, j'ai le privilège de pouvoir utiliser un instrument puissant pour donner une voix aux victimes de persécutions et apporter leurs histoires au grand public. Je veux que les victimes sachent que nous les entendons et que nous nous sentons obligés de les aider. "


Le documentaire "Broken Promise" de Yolanda Pappini Pollock, produit en 2016, dépeint les génocides des Juifs, Rowanda, Yazidi et des Canadiens autochtones.


Le documentaire "Painful Truth" (" Vérité douloureuse ") est basé sur un document de recherche scientifique "Cold Genocide: Falun Gong in China»" (Génocide froid) du professeur Maria Cheung, de l'Université du Manitoba, et d'autres.


De nombreux membres du public ont été choqués d'apprendre qu'une persécution aussi cruelle et à grande échelle avait persisté pendant tant d'années et qu'elle était toujours en cours.


Le professeur Cheung et l'avocat des droits de l'homme David Matas ont rencontré le public lors d'un forum ouvert après la projection et ont répondu aux questions.


M. Matas a déclaré: "Ce film apporte une contribution particulière à la série documentaire sur cette question en raison de la progression qu'il montre allant de la torture au prélèvement d'organes. L'une des combats constants que nous devons mener pour sensibiliser le public est l'incrédulité que le meurtre d'innocents pour leurs organes à une échelle industrielle ait pu se produire. On voit même cette incrédulité dans le film.


" Une réponse à la façon dont ces abus ont pu arriver est la brutalisation progressive des auteurs par la torture, que le film dépeint crument et avec éloquence. La torture n'est pas seulement un mal; c'est aussi une menace. Les tortionnaires ne veulent pas laisser leurs menaces creuses en ne faisant rien à ceux qui résistent à la torture. Mais que feront-ils? Pour la Chine, le film répond à cette question."

Après la projection du film, les membres du public ont posé des questions sur la persécution en Chine.


L’un d’eux a dit que le film était extrêmement bien fait, " Il a couvert l'horrible réalité de la persécution d'une manière que les gens pouvaient supporter- il y avait des éléments du film qui adoucissaient l’horreur. "


Il a ajouté: "La discussion qui a suivi avec le producteur et David Matas a été très informative. Le message que j’en ai reçu était que parce que le peuple chinois est mis en sourdine par le gouvernement autoritaire, il ne peut pas s’exprimer, et parce qu'il ne peut pas s’exprimer, nous qui vivons dans un pays où la liberté d'expression est la norme, devons parler au nom des victimes de l'État chinois. Telle est notre responsabilité. J'ai beaucoup apprécié la démonstration du Falun Gong au début qui a également contribué à créer une atmosphère paisible. "


Un autre s’est dit "profondément ému par le documentaire. C'est tellement mauvais ce qui est fait contre le Falun Gong. C’est très édifiant. Ce film doit être largement diffusé. "


Un autre spectateur a trouvé le documentaire brillant et mettait la vérité en lumière. "Tout le monde doit voir cela pour comprendre ce qui se passe réellement autour d'eux. Nous devons être solidaires et faire notre part pour aider ce monde à devenir un endroit meilleur."


Version anglaise :
Canada: Documentary “Painful Truth—The Falun Gong Genocide” screened in Winnipeg

Version chinoise :
揭露中共屠杀法轮功学员的纪录片在温尼伯首映(图)

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.