Les documentaires du Falun Gong présentés à la Maison de la culture de Puebla, au Mexique, stupéfient les spectateurs

Il y a vingt ans que la persécution des pratiquants de Falun Gong a été lancée en Chine par le Parti communiste chinois (PCC). Pour faire connaître ce terrible génocide, les pratiquants de Falun Gong de Puebla ont projeté les documentaires Free China: The Courage to Believe et Human Harvest: The Illegal Trafficking of Organs in China au cinéma Luis Buñuel de la Maison de la culture de Puebla le 27 juillet 2019.


 
Une pratiquante de Falun Gong présente le premier documentaire.
 
 
Regarder les documentaires
 
Un spectateur exprime sa détresse en apprenant la cruauté du PCC

Soutien des représentants du gouvernement à Puebla

Le cinéma Luis Buñuel est géré par le gouvernement de l'État de Puebla. Lorsque les directeurs ont entendu parler de ces films documentant les atrocités commises par le régime communiste chinois, ils étaient très intéressés. Ils ont rendu l'établissement disponible et aidé tout au long de l'événement Free China a été montré à 17 h, suivi par Human Harvestà 19 h.


Une invitation a été envoyée sur les réseaux sociaux. Le lieu est connu pour accueillir de nombreuses activités culturelles, et plusieurs familles, des gens d'autres villes, des fonctionnaires et des touristes étrangers ont assisté aux projections.


Condamnation des atrocités commises par le PCC

96 personnes ont assisté à la projection de Free China. Après avoir entendu les témoignages de deux pratiquants de Falun Gong ayant une expérience personnelle de la persécution en Chine, les membres de l'auditoire ont condamné le régime chinois pour sa persécution de bonnes personnes qui ne veulent que vivre selon le principe Authenticité-Bonté-Tolérance du Falun Gong.


Une spectatrice a déclaré : " Ceux qui détiennent le pouvoir en ont abusé pour contrôler le peuple. " Elle a également dit qu'elle avait entendu parler du Falun Gong, mais qu'elle n'avait pas été en mesure de contacter quelqu'un pour en savoir plus sur ce système de cultivation et que c'était exactement ce qu'elle cherchait. Elle a remercié les pratiquants et a accepté des dépliants avec des informations sur les sites de pratique dans la ville de Puebla.


Le documentaire Human Harvest a été projeté à 19 h et 98 personnes y ont assisté. Après quoi, les gens ont exprimé leur choc et leur consternation devant les témoignages et informations présentées. Plusieurs personnes ont fait savoir qu'elles s'opposaient catégoriquement à de tels crimes contre l'humanité, faisant référence au trafic illégal d'organes perpétré par le régime chinois.


Une personne a fait remarquer que ce type de génocide ne pouvait être comparé qu'à l'holocauste pendant la Seconde Guerre mondiale et que davantage de gouvernements devraient légiférer contre le tourisme de transplantation.


Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2019/8/10/178823.html

Version chinoise

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.