Le pouvoir transformateur du livre Zhuan Falun

Zhuan Falun, le livre contenant les principaux enseignements du Falun Dafa, a été publié pour la première fois en Chine en 1995 il y a 25 ans. Une édition allemande a été disponible dès 1998, et de nombreuses personnes dans les régions germanophones en ont bénéficié depuis.


Les enseignements du Zhuan Falun ont aidé de nombreuses personnes à comprendre et traverser les moments difficiles de leur vie. Beaucoup ont cessé de se plaindre du malheur, et commencé à plutôt chercher à s'améliorer en devenant de meilleures personnes.


Le livre a permis a des gens de tous milieux de soulager leur anxiété, de devenir plus attentifs aux autres et d’exercer une influence positive autour d’eux.


À l'aube de l'année 2020, les pratiquants germanophones ci-dessous espèrent que leurs histoires en inspireront d’autres et leur permettront de connaître des transformations similaires.


Laisser derrière soi les difficultés de la vie
Milena est propriétaire d'un salon de beauté. Elle se souvient encore de la joie qu'elle a ressentie lorsqu'elle a lu Zhuan Falun pour la première fois. " J'étais tellement absorbée par cette lecture que je courais presque tous les jours pour aller chercher ma voiture après le travail, afin de pouvoir rentrer plus tôt à la maison pour continuer à le lire ", se souvient-elle, " à cette époque, j'avais peu de temps pour faire les courses et mon frigo était presque vide ".


Elle a parcouru un long chemin laissant derrière elle les difficultés de sa vie pour devenir une brillante femme d'affaires. " Je souffrais beaucoup ne comprenant pas pourquoi je devais vivre tout ce malheur ", a-t-elle dit.


Milena a été maltraitée par son père dès son plus jeune âge, et elle n'a pas pu aller à l'université parce que personne dans sa famille ne voulait l'aider à payer ses études. Elle a alors créé sa propre entreprise à partir de rien et a fait face à de nombreux aléas d'apprentissage, qui ont été incroyablement douloureux. " Cependant, toutes ces choses n'étaient rien en comparaison du stress mental de ma vie ", a-t-elle ajouté.


"Le père de mon fils m'a pris illégalement mon fils à deux reprises, me laissant dans un profond désespoir et une grande tristesse."


Lorsqu’elle a commencé à lire Zhuan Falun, le passage suivant lui a sauté aux yeux :

    “Le salut universel de tous les êtres vivants dont parle l’école de Boudha signifie vous hisser hors de l’état le plus pénible qui soit, celui d’une personne ordinaire, et vous amener à un niveau élevé ou sous n’aurez plus jamais de souffrances ou vous serez liberé, voila le sens profond de ces paroles" (Deuxième leçon, Zhuan Falun)


"En lisant ces mots, tout mon corps tremblait - j'ai immédiatement su que c'était ce que je cherchais", a-t-elle dit.


En poursuivant sa lecture, Milena a découvert que les questions qu'elle se posait sur la vie trouvaient des réponses les unes après les autres. Les principes décrits dans le livre l'ont également aidée à réaliser qu'elle n'était pas aussi bonne qu'elle le pensait. "Alors je me suis dit : Tu as fait tant de mauvaises choses dans ta vie et c'est pourquoi tu dois endurer la douleur maintenant. Il n'y a pas de quoi se plaindre ", a-t-elle expliqué.


Les changements qu'elle a connus ont été spectaculaires. Grâce à une meilleure compréhension des nombreuses situations qui se présentaient à elle, Milena a découvert qu'elle n'avait plus besoin de s'inquiéter. Contrairement aux luttes et aux combats constants qu'elle avait menés pour son entreprise dans le passé, elle a appris à gérer les choses avec un esprit paisible en se basant sur les enseignements de Zhuan Falun. " Mes clients se sont vite rendu compte de ces changements, mon teint est devenu rose, et je suis plus heureuse et plus ouverte d'esprit. L'un d'entre eux m'a même demandé si j'étais amoureuse ", a dit Milena en riant.


Ava, mére célibataire de trois enfants, est également reconnaissante du fait que Zhuan Falun l'a aidée à passer les pires moments de sa vie. "Ma mère était ma meilleure amie et elle m'a beaucoup aidée. C'est pour cette raison que quand elle est morte, je n’ai pas pu l'accepter. Chaque fois que je pensais à elle, je pleurais et pleurais, sans pouvoir m'arrêter, " dit-elle.


Les principes expliqués dans Zhuan Falun étaient clairs et profonds. La section "L’Interférence démoniaque de son propre esprit" dans la sixième leçon m'a beaucoup aidée. J'en suis venue à comprendre que je n'avais pas besoin de sympathie ou de pleurer autant, alors le chagrin incontrôlable s'est arrêté ", a-t-elle dit.


Un cœur sincère
Sabrina s'inquiétait beaucoup de l'état de la société. Elle a commencé à gérer sa propre entreprise et a été bouleversée par les situations de corruption dont elle a été témoin. " Les valeurs morales se dégradent de génération en génération, et je ne voyais aucun espoir ", se souvient-elle. Sabrina avait déjà commencé à perdre la foi dans la religion organisée, mais elle priait encore tous les jours. " J’adressais mes prières au Créateur originel et lui demandais de l'aide, bien que ne sachant pas qui il était ", a-t-elle ajouté.


Sabrina est plus tard tombée sur le livre Zhuan Falun. Au lieu de le lire une page après l’autre, elle a commencé par regarder la table des matières. En voyant la section sur "Le probleme de tuer", elle a réalisé que ce système de cultivation était juste et elle a commencé à lire le livre depuis le début. Elle a été interpellée par ce qui suit :

    “Les principes que Shakyamuni et Lao-Tseu ont expliqués à leur époque sont tous des principes se situant dans les limites de notre voie lactée. Et nous, que pratiquons-nous avec notre Falun Dafa? Nous cultivons et pratiquons selon les principes de l’évolution de l’univers, selon la nature suprême de l’univers Zhen-Shan-Ren. Et c’est ce critère qui nous guide dans notre cultivation et notre pratique. En pratiquant une chose d’une portée aussi grande c’est comme si on pratiquait l’univers.” (Première leçon, Zhuan Falun)


Émue par ces mots, Sabrina s’est enthousiasmée se demandant si ses prières au Créateur originel avaient été exaucées. En continuant à lire le livre, elle a cessé d'être aussi cynique.


" J'ai appris que je n’aurais pas dû me plaindre de combien les autres sont mauvais - cela ne mène pas loin, car je n'étais pas une bonne personne moi non plus. Je devais donc simplement me concentrer sur l'amélioration de ma propre personne selon le principe Authenticité-Bonté-Tolérance", a-t-elle dit.


Alors qu’elle dirigeait son entreprise dans le passé, elle avait reçu de nombreux cadeaux de la part d'autres personnes. "Je ne les ai pas utilisés, alors j'ai décidé de les donner à des gens qui en avaient besoin ", a-t-elle expliqué.


Lâcher prise de l'anxiété
Ursula travaille dans la recherche. Elle a dit qu'elle était profondément attirée par le Zhuan Falun lorsqu'elle a commencé à le lire. "J'ai aussi remarqué quelque chose d'intéressant. En parcourant les pages, beaucoup de questions me venaient à l'esprit et elles trouvaient leurs réponses dans les pages suivantes. De nouvelles questions surgissaient alors et trouvaient aussi leurs réponses par la suite. Cela a continué comme ça, encore et encore, se souvient-elle, c'est un livre miraculeux.


En repensant à sa vie, Ursula a dit qu'elle s’inquiétait de beaucoup de choses, surtout de ses enfants. Elle était nerveuse et même terrifiée quand ils n'étaient pas là. Après avoir commencé à lire Zhuan Falun, elle a acquis de nouvelles compréhensions à ce sujet.


Un jour, son mari devait emmener leur fille à une compétition dans une autre ville. C'était l'hiver et il venait de neiger. Elle se faisait du souci et avait prévu de les rejoindre. La veille du voyage, Ursula a soudainement eu un terrible mal de ventre et a eu des difficultés à dormir. Elle s'est donc levée pour lire Zhuan Falun.


" Après quelques lignes, mon anxiété a disparu ", a-t-elle continué, " Après tout, chacun a son destin. Je voulais essayer de les aider, mais mon anxiété ne servait à rien." De façon étonnante, 'avec cette pensée, ses maux d’estomac ont disparu. Le lendemain, elle a choisi de rester à la maison et de s'occuper de quelques tâches ménagères. C'était quelque chose d'inimaginable pour elle dans le passé.


Ursula attribue au Falun Dafa sa vie harmonieuse actuelle avec son mari et ses enfants. Sa mère, qui n'est pas encore pratiquante, a également pris plaisir à lire le Zhuan Falun. " Elle m'a dit une fois que les enseignements de Falun Dafa l'ont aidée à comprendre ce qui était décrit dans la Bible ", dit-elle.


Considérer autrui
Hannah, qui a aujourd’hui une vingtaine d'années, a découvert le Falun Dafa par sa mère durant son enfance en Chine. Lorsqu'elle allait à l'école en Chine, elle essayait de suivre les principes décrits dans Zhuan Falundans sa vie de tous les jours.


" Au début, je me disputais souvent avec d'autres élèves et je disais des mots qui les blessaient. Par la suite, j'ai appris l'importance de faire preuve de considération envers autrui ", a-t-elle expliqué. Par conséquent, pendant ses années au lycée, les gens autour d'elle l'aimaient et aimaient passer du temps avec elle.


Falun Dafa a également enseigné à Hannah la compassion. " Si vous y réfléchissez chacun dans la société a peut-être des choses qui le tracassent ou a été lésé par d'autres. Si nous ne nous soucions que de nous-mêmes, et non des autres, nous ne souffrirons pas seulement nous-mêmes mais ferons aussi des choses causant davantage de souffrance aux autres. Au bout du compte, tout le monde deviendrait égoïste et malhonnête, " a-t-elle expliqué.


C'est pourquoi elle est très reconnaissante envers Falun Dafa. " Si je n'avais pas lu Zhuan Falun, j'aurais peut-être agi comme les autres jeunes - en jouant à des jeux ou en m’adonnant au plaisir, sans me soucier beaucoup de ma famille ou des autres. J'aurais peut-être même fait de mauvaises choses pour obtenir ce que je voulais, dit-elle, j'ai tant de chance d'être une pratiquante de Dafa.


Petra, une pratiquante de Hambourg, a acquiesce; Elle a dit que les enseignements du Falun Dafa l'ont aidée à éliminer le ressentiment qu'elle éprouvait à l'égard de ses parents et également amélioré son environnement de travail.


" Mes collègues ont dit que ma présence aidait les gens à bien s'entendre entre eux ", a-t-elle dit, " Un collègue a un jour utilisé des mots grossiers et s'est ensuite excusé auprès de moi en disant qu'il ne savait pas que j'étais là ".


Traduit de l'anglais :
http://en.minghui.org/html/articles/2020/1/13/182153.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.