De soulager les symptômes à réellement soigner les maladies

Par un pratiquant de Falun Dafa


On entend souvent dire " La médecine occidentale soulage les symptômes, alors que la médecine chinoise soigne les maladies." L’authentique médecine chinoise peut en effet traiter la racine des maladies. Appartenant à la culture divine, elle adopte une approche totalement différente de la science moderne empirique. Cependant, la médecine chinoise pouvant réellement soigner les maladies a été perdue. Tout ce qu’il en reste aujourd’hui, ce sont les médicaments qui soulagent les symptômes.


La médecine qui traite réellement les maladies vient du Taoïsme, elle surpasse le niveau des gens ordinaires.


Pourquoi disons-nous que la médecine moderne chinoise soulage seulement les symptômes ? Parce que ses origines liées au xiulian ont été perdues.


Même si la médecine chinoise moderne ne peut pas soigner les maladies, les herbes médicinales, l’acupuncture et d’autres traitements médicaux chinois ont un effet direct au niveau microscopique du corps humain. La médecine occidentale, cependant, est basée sur la science empirique et traite le corps humain dans cette dimension superficielle.


La clef pour soigner les maladies est de regarder à l’intérieur, d’accorder de l’importance à la vertu, de cultiver son caractère. Les traitements extérieurs ne peuvent que soulager les symptômes visibles. Ce principe s’applique à tous les problèmes de notre société actuelle.


Par exemple, les désastres naturels sont considérés comme accidentels. Les hommes continuent de développer de nouvelles technologies pour prévenir ces désastres. Ils n’arrivent pas à voir la cause fondamentale de ces désastres à répétition, c’est à dire, la détérioration de la moralité de l’être humain.


Dans les livres " Les mémoires du grand historien " et " Le miroir complet pour aider à gouverner ", de nombreux empereurs se repentaient sincèrement et réfléchissaient à leurs propres comportements lorsque les gens subissaient des désastres naturels. Quel contraste saisissant entre l’ancien et le moderne !


Je crois comprendre que le processus de "développement social" est un processus de transition de la guérison au soulagement. L'humanité est passée de la grande Voie, bien que simple, à une voie sophistiquée, et des dimensions micro et macrocosmiques à cette dimension superficielle.


Laozi a dit :
"La vertu vient après la perte du Tao ; la bienveillance vient après la perte de la vertu ; la justice vient après la perte de la bienveillance ; les rites viennent après la perte de la justice." (Dao de jing)


Le soi-disant développement de la société humaine est une déviation graduelle de la Grande Voie de l’univers, une dégénérescence de la morale de l'humanité et un déplacement de l'attention de l'humanité vers la superficialité. Lors de l’ère des Trois Souverains et des Cinq Empereurs, les gens suivaient les principes de la Grande Voie (Tao). Lors des périodes d’Été et d’Automne et des États Belligérants, Confucius et Mencius ont fondé le Confucianisme et corrigé avec bienveillance le cœur des hommes. Au fil du temps, la moralité a continué à glisser vers le bas au point où même les rites n'étaient plus suivis. Il ne restait plus qu'à continuer de faire des lois pour restreindre les gens. Le cœur des gens ne peut pas être restreint, cependant, peu importe le nombre de lois qui sont faites.


En tant que pratiquants de Falun Dafa lors de la période de rectification du Fa, nous devons suivre les enseignements du Maître et regarder à l’intérieur. Rien de ce que nous rencontrons n’est accidentel. La seule manière d’accomplir notre mission est de déraciner nos attachements les plus enfouis et cachés, clarifier la vérité et offrir le salut à tous les êtres.


Version chinoise


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.