Des touristes touchés par la manifestation pacifique des pratiquants de Falun Gong sur le Parvis des droits de l’homme à Paris

Les pratiquants de Falun Gong ont présenté la pratique de méditation sur le Parvis des droits de l'homme à Paris le dimanche 20 octobre 2019. Ils ont également sensibilisé à la persécution du Falun Gong par le Parti communiste chinois (PCC), en particulier au prélèvement d'organes approuvé par l’état à des fins lucratives, sur des pratiquants de Falun Gong. De nombreux touristes ont été choqués et ont signé une pétition condamnant la persécution.

Les touristes s’arrêtent pour lire les affiches et en apprendre davantage sur le Falun Gong.
Signer une pétition condamnant la persécution.


Laurence Quittlier et son amie Tracy de Belgique ont été émues aux larmes en apprenant le prélèvement d'organes sur des pratiquants en Chine. “Quel que soit le pays, c’est quelque chose qui ne devrait pas arriver. Tuer pour des organes est un comportement inhumain. Il faut que cela cesse."

Laurence Quittlier (à gauche) et son amie Tracy de Belgique ont été choquées d'apprendre les détails de la persécution.


En voyant les pratiquants présenter les exercices, de nombreux touristes ont exprimé leur souhait d’apprendre le Falun Gong. Certains ont imité les mouvements des pratiquants et d'autres se sont renseignés sur les sites d’exercices de groupe.


Lorsqu'un homme a vu les pratiquants méditer, il s'est exclamé qu'il avait fait un rêve dans lequel il méditait comme les pratiquants de Falun Gong.


Sylvie Trompetta, une femme d'affaires, a déclaré : "Quand j'ai appris la nouvelle du prélèvement d'organes à vif, j’ai été préoccupée et triste. Le monde dans lequel nous vivons passe par de grands changements. Mais le monde est totalement déséquilibré. "


Elle a ajouté : " Chaque pays devrait conserver sa propre authenticité et partager des valeurs communes afin d'améliorer l'environnement mondial ".


"Je m'oppose à tous les crimes contre l'humanité", a déclaré Sylvie.


Sylvie Trompetta signe la pétition.


"Je suis terrifiée et sous le choc. Les pratiquants de Falun Gong sont encore persécutés aujourd'hui. Une telle persécution est méprisable et sans scrupule. "s'est exclamée Aurore Flamant, touriste à Paris.


"Je prie souvent pour plus de paix dans le monde. Nous avons encore beaucoup à faire. Je crois que tout va changer. "


Elle a encouragé les pratiquants à poursuivre leurs efforts.


Version anglaise :
France: Tourists Touched by Practitioners' Peaceful Protest
Version chinoise :
比利时游客-你们的和平抗争让我感动(图)

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.