Présentation du Falun Gong dans le Centre-ville de Bruxelles

Le 28 septembre 2019, les pratiquants ont organisé des activités dans le centre-ville de Bruxelles afin de présenter le Falun Gong et de dénoncer la persécution à son encontre par le Parti communiste chinois (PCC)


Beaucoup de gens se sont arrêtés pour regarder la démonstration des exercices, lire l’information affichée, discuter avec les pratiquants et signer la pétition pour condamner la persécution.


Les gens ont manifesté leur intérêt pour la pratique du Falun Gong

Auban Pringle a enseigné l’Anglais en Chine. Il est retourné à l’Université de Bruxelles pour étudier les Sciences politiques. Durant son séjour en Chine, il a entendu parler de la persécution du Falun Gong par le PCC.


Il a dit : « J’ai commencé à en apprendre plus sur le gouvernement chinois, et sur de telles choses [telle que la persécution] et j’ai voulu savoir pourquoi cela a lieu. J’étais déjà au courant de la persécution du Falun Gong, mais je ne connaissais pas la raison du pourquoi. »


Il a parlé de sa compréhension concernant le lavage de cerveau du PCC. « Il y a une autre difficulté en Chine. Il n’y a aucun moyen de surfer librement sur Internet. Il vous faut contourner le pare-feu de la censure. «


Il a dit que même si les gens ne font que discuter avec des amis et la famille et regardent les informations, ils doivent quand-même assumer le risque d’être espionnés par le PCC.

Auban Pringle souhaite en apprendre davantage à propos de la persécution par le PCC
Un étudiant de premier cycle lit l’information expliquant les faits à propos du Falun Gong.
Isoua (à droite) et Lakov (à gauche) signent la pétition protestant contre la persécution


Version chinoise

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.