Le Shen Yun Symphony salué comme un Orchestre " réellement extraordinaire"

Le 12 octobre 2019, le Shen Yun Symphony Orchestra a donné deux concerts au Carnegie Hall's Stern Auditorium de la ville de New York.

Le 12 octobre 2019, le Shen Yun Symphony Orchestra a donné deux concerts au Carnegie Hall's Stern Auditorium de New York.

L'auditoire a rendu hommage aux musiciens par des ovations debout.


" Je ne suis pas près de l'oublier »

Yvonne Fernandez, directrice technique au Madison Square Garden, a trouvé la performance inoubliable et ne voulait pas que cela s'arrête.


Yvonne Fernandez, directrice technique au Madison Square Garde, a trouvé la performance inoubliable. " Je ne suis pas près de l’oublier. Je ne voulais pas que cela s'arrête. "


Mme Fernandez a ajouté : " Cela m'a fait oublier tout le reste. Cela a aiguisé mes sens – sondé mon âme. Cela m'a amené à ce niveau incroyable de sentiment et d'expansion, comme si absolument tout était possible.


"J'ai aussi ressenti beaucoup d'espoir.


"Plusieurs fois, j'ai pensé en moi-même : Je ne peux pas croire ce que j'entends ! Tellement de beauté et de magnificence. Je ne pouvais pas croire que j'étais en train de vivre ce moment d'écouter cela.


" Je vais définitivement revenir l'an prochain ", a dit Mme Fernandez


"Le plus beau " et" puissant "

Greg Johnson, musicien diplômé de la Juillard School


Greg Johnson, musicien et diplômé de la Juilliard School a décrit la musique du Shen Yun Symphony Orchestra comme : " Merveilleuse ! Réellement extraordinaire ! "


M. Johnson a poursuivi en disant : " C'est l'une des musiques les plus belles, les plus puissantes, les plus centrales... C'était vraiment extraordinaire ! "


" Mon instrument préféré est l'erhu. C'était incroyable. J'avais le privilège de l'avoir déjà entendu auparavant, j'adore ce son. C'est la voix humaine et elle pleure tout simplement. Ils en ont si bien joué et j'ai été ravi que le public américain ait l'occasion d'entendre une musique que j'écoute fréquemment.


" Très positif. Je pense que c'est étonnant pour les gens que ce soit si mélodieux. C'est si compréhensible pour un Occidental. Ils ne s'attendent pas à cela. "


" Béatitude céleste "

Rudolf Hauser a dit que la musique de Shen Yun lui a apporté : " Un sentiment de tranquillité et de beauté."


Pour Rudolf Hauser, un économiste à la retraite : "Il y a une certaine qualité de, on pourrait presque dire de béatitude céleste par moments. "


" J'ai aimé le fait que vous ayez une musique classique de composition récente et qui incorpore les traditions de l'Orient et de l'Occident, en ajoutant quelque chose de nouveau à la tradition pour un public occidental.


" C'est une époque où tant de compositions plus modernes sont atonales et similaires. C'est plaisant de voir quelque chose de véritablement agréable.


" Quand les cordes jouent, c'est un sentiment de tranquillité et de beauté. Et puis bien sûr, il y a les autres pièces, qui sont en contraste saisissant, et c'est un sentiment glorieux. Un sentiment de triomphe, une musique parfois triomphante. Une combinaison intéressante de calme et d'élévation ", a expliqué M. Hauser.


"L'émergence d'une nouvelle forme "

Alexander Legault a dit que la musique était " tout à fait spéciale, absolument géniale ! "

Alexander Legault, un économiste, s’est dit profondément touché par les performances : "C'est ma première expérience [et] j'ai été complètement bouleversé ! "


" Très bonne énergie… Absolument génial. C'est le début de quelque chose de nouveau pour nous ", a dit M. Legault.


" Comme une musique céleste "

Richard Eng, gestionnaire de portefeuilles, a dit de la musique de Shen Yun : " Elle m'a fait fermer les yeux et penser au paradis."


Richard Eng, un gestionnaire de portefeuilles, a dit : " Les cordes sonnaient comme une musique céleste. Et à la fin, quand ils ont pris le tempo, avec les tambours en arrière-plan, c'était comme si Dieu entrait en scène."


"L'ultime royaume "

Huang Xiang a qualifié la musique d'"authentique et pure"


Huang Xiang, poète, calligraphe et lauréat du prix Hellman-Hammett, a été ému par la profondeur de la musique. " Il y avait un sentiment d'harmonie entre le ciel et l'humanité ainsi qu'un sentiment de faire un avec la nature… Ce que j'ai entendu était l'ultime royaume ", a-t-il dit.


" Quant à l'expression musicale, les hauts et les bas étaient authentiques et purs… C'était très naturel ", a-t-il dit.


"Des sons du ciel "

Linda Devlin et Bill O'Keefe

Linda Devlin et Bill O'Keefe ont assisté aux concerts du Shen Yun Symphony Orchestra de nombreuses fois. Mme Devlin a dit : " Cela résonne comme si cela venait du ciel. C'est la quatrième fois que nous y assistons et nous attendons cela avec impatience chaque année. C'est tellement beau "


" Nous ne cessons tout simplement de revenir ", a ajouté M. O'Keefe.


"On dirait qu'ils jouent depuis le paradis, vraiment," a dit Mme Devlin. "C'est incroyable à chaque fois. Ils sont tellement talentueux. C'est un endroit paisible et édifiant où il fait bon vivre, avec des sons venant du ciel. L'éventail des émotions va de l'amour à l'évasion, à la force et à la soumission. Il couvre toute la gamme des émotions, absolument."


Le Shen Yun Symphony Orchestra terminera sa tournée nord-américaine avec des concerts à Chicago, en Illinois, le 19 octobre et à Boston dans le Massachusetts, le 25 octobre.


Pour les billets et plus d'information veuillez consulter : www.shenyun.com/symphony.

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2019/10/19/180397.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.