Informer à propos du Falun Dafa et dénoncer la persécution en Chine dans le contexte du festival d'art et de culture chinoise à Francfort

Les pratiquants de Falun Dafa ont saisi l’occasion du festival d'art et de culture chinoise tenu à Francfort, Allemagne pour informer sur la pratique et dénoncer la persécution en Chine, longue de déjà vingt ans.


De nombreux passants se sont arrêtés pour discuter avec eux et signer une pétition condamnant la persécution en Chine.


 
Des passants viennent s’informer au stand du Falun Dafa et discuter avec les pratiquants

Encouragements du public

Entre le 30 août et le 1er septembre, les pratiquants de Falun Dafa ont déployé de grands posters dans la Zeil, la rue du shopping par excellence, et installé à proximité un stand d’information.


Un homme d'une cinquantaine d'années a dit avoir entendu parler du Falun Dafa et a signé la pétition condamnant la persécution. Évoquant les efforts constants des pratiquants pour dénoncer la répression sévissant depuis déjà vingt ans, il a fait le signe du pouce levé et les a encouragés " Vous faites un excellent travail ! "


Découvrant pour la première fois la méthode de méditation, une femme d'une cinquantaine d'années voulait comprendre pourquoi des personnes aussi paisibles étaient harcelées et torturées en Chine. Écoutant une pratiquante mentionner le prélèvement d’organes à vif récemment confirmé par un Tribunal indépendant à Londres et d’autres enquêteurs, elle a secoué la tête en désapprobation et a dit "Seules des personnes malveillantes feraient une chose pareille. Je suis sûre que le PCC sera puni pour cela. Ça ne va plus durer longtemps. " Elle a chaleureusement encouragé les pratiquants à poursuivre leurs efforts.


Ilona, une autre passante, a longuement parlé avec un pratiquant. Elle a dit tenir le principe du Falun Dafa, Authenticité-Bonté-Tolérance en haute estime. "Notre société serait bien meilleure si plus de gens se comportaient de cette façon." Ayant lu "Comment le spectre du communisme gouverne notre monde", par l'équipe éditoriale des Neuf commentaires sur le Parti communiste, elle a partagé ces informations sur Facebook en disant qu'il était important de suivre les valeurs traditionnelles.


 
Des passants s'arrêtent à la veillée aux chandelles en commémoration de ceux qui ont perdu la vie pendant la persécution.

Des résidents chinois démissionnent du PCC

Un entrepreneur chinois d'une trentaine d'années qui a dit vivre à Francfort depuis plus de dix ans est venu sur le stand et a discuté avec un pratiquant. Il a dit : " Je pensais auparavant que les exercices de Falun Dafa étaient pour les gens âgés. Mais récemment, j'ai regardé des vidéos sur internet et j'ai été surpris de voir beaucoup de jeunes professionnels dynamiques, le pratiquer aussi. " Depuis, il a lu plusieurs fois le Zhuan Falun, qui contient l’essentiel des enseignements du Falun Dafa, et a trouvé le livre très profond.


Des campagnes politiques du passé à la persécution actuelle du Falun Dafa, un pratiquant a expliqué à cet homme comment le PCC avait blessé des gens innocents au moyen de la violence et d’une propagande diffamatoire. L'homme a donné son nom et a accepté de démissionner de la Ligue de la Jeunesse et des Jeunes Pionniers, deux organisations du PCC pour la jeunesse. Une femme qui l'accompagnait a elle aussi démissionné du PCC et de ses organisations pour la jeunesse.


Comme deux autres Chinois d’une soixantaine d’années, qui ont dit vivre à Francfort depuis plus de dix ans, passaient devant les panneaux d’informations, un pratiquant leur a parlé du Falun Dafa. Ils ont dit être déjà au courant et avoir vu d’autres activités des pratiquants dans le centre-ville. Tous deux ont démissionné du PCC et de ses organisations.


Des touristes chinois écoutent les faits à propos du Falun Dafa


 
Des touristes chinois lisent les panneaux d'affichage sur la répression du Falun Gong en Chine.


En plus des activités d’information dans la rue Zeil, des pratiquants se sont rendus Place Römerberg. Adjacente à l'église Saint Paul, la place est au cœur du quartier médiéval visité chaque jour par des centaines de touristes chinois qui y sont souvent accueillis par des pratiquants.


Deux pratiquants dont un occidental, Gianluca, s’adressaient aux touristes chinois attendant leur bus dans un Chinois simple, et les encourageaient en indiquant les grands panneaux d’information qu'ils avaient mis en place: " S'il vous plaît, lisez cela " et " Le PCC ne représente pas la Chine. " Certains touristes curieux ont pris le temps de lire attentivement l’information. Ils ont aussi pu écouter un enregistrement audio passant en boucle et dénonçant la propagande haineuse du PCC.


Discutant avec un touriste d’un groupe en train de lire l'information affichée, une pratiquante s'est approchée et lui a expliqué l’importance de démissionner des organisations du PCC. L’homme a acquiescé et a répondu "Je suis au courant ". Notre groupe était au Vietnam avant de venir ici, nous avons démissionné au Vietnam."


Version anglaise :
https://en.minghui.org/html/articles/2019/9/7/179226.html
:
Version chinoise

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.