Deux jours d’activités ont marqué le 20e anniversaire de la résistance à la persécution à Prague

Les pratiquants de Falun Gong de la République tchèque ont organisé au mois de juillet 2019 un événement de deux jours pour marquer le 20e anniversaire de la résistance pacifique à la persécution.


Après un rassemblement sur la place Namesti de Malostranske, ils se sont alignés du Sénat tchèque au bureau présidentiel, se tenant tous les deux à trois mètres les uns des autres tenant des portraits de pratiquants morts sous la persécution, et ont informé les passants de la brutalité du Parti communiste chinois (PCC).


La résolution 131/2019 du Sénat de la République tchèque et le verdict du tribunal chinois de Londres ont été remis au Bureau du Président. Ils ont exhorté le gouvernement tchèque à demander au gouvernement chinois de mettre fin à la persécution et de libérer tous les pratiquants de Falun Gong emprisonnés.


 
Une pratiquante informe un spectateur à propos du Falun Gong et de la persécution
 
Commemorer les pratiquants qui ont perdu la vie sous la persécution du PCC
 
 
Simulation de tortures utilisées dans la persécution du Falun Gong

 
Simulation de prélèvement d'organes devant l'ambassade de Chine

 
 
Les pratiquants de Falun Gong alignés le long de la rue pour attirer l'attention sur la persécution.
 
Le candidat à la présidence Marek Hilser (au milieu en chemise bleu clair), l'ancien ministre de la Culture Daniel Herman (sixième à partir de la gauche), une représentante d'Amnesty International (deuxième à partir de la droite), et un pasteur se sont joints aux pratiquants pour exprimer leur soutien.
 
Bělobrádek, Membre du Parlement, a envoyé une lettre de soutien aux pratiquants


Un rassemblement et une veillée aux chandelles ont également eu lieu devant l'ambassade de Chine le 20 juillet.

Version chinoise

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.