Un législateur allemand et des militants des droits de l'homme appellent publiquement à mettre fin à la persécution du Falun Gong

Le 19 juillet 2019, les pratiquants de Falun Gong ont organisé un rassemblement sur Marienplatz à Munich, pour commémorer le 20e anniversaire de la résistance pacifique du Falun Gong à la persécution en Chine. Un législateur allemand, un ancien médecin chinois, un journaliste et des militants des droits de l'homme se sont exprimés pour soutenir la résistance pacifique.

 
Présentation des exercices de Falun Gong lors du rassemblement du 19 juillet 2019, à Munich


L'organisateur du rassemblement a présenté le Falun Gong et comment la pratique s'est diffusée dans le monde entier. Il a ensuite abordé les principaux faits de la persécution qui dure depuis vingt ans en Chine et le prélèvement forcé d'organes validé par le régime du PCC sur des prisonniers d'opinion du Falun Gong en Chine.


Un député : Les politiques devraient s'exprimer en faveur du Falun Gong

 
Le député Wolfgang Wiehle a pris la parole lors du rassemblement.

Wolfgang Wiehle, député au Parlement fédéral allemand, a déclaré lors du rassemblement : "Aujourd'hui, les pratiquants et les sympathisants du Falun Gong se rassemblent sur Marienplatz à Munich. J'espère que tout le monde y prêtera attention. "


Le député Wiehle pense que la persécution devrait attirer davantage l'attention et que les politiques devraient s'exprimer publiquement en faveur du Falun Gong


M. Wiehle a souligné qu'il est extrêmement important de prêter attention à la persécution du Falun Gong et des Ouïghours. Mais, parfois, les médias gardent le silence. Il pense donc qu'il est important d'organiser des rassemblements et espère qu'un plus grand nombre de personnes prêteront attention à ces questions majeures des droits de l'homme à la suite de ce rassemblement.


Après le rassemblement, M.Wiehle a donné une interview. Il a dit qu'il entend souvent parler des violations des droits de l'homme par la Chine sur les pratiquants de Falun Gong et d'autres personnes, ce qui le dérange profondément.


Il a souligné que ces histoires sont rarement couvertes par les médias allemands, et il espère que cela va changer.


Il a dit : " La persécution dure depuis vingt ans. Rien ne justifie que nous ayons assez de le mentionner. Au contraire, cela ne peut être ignoré et personne ne doit l'accepter. "


M. Wiehle a fait l'éloge de l'esprit pacifique du Falun Gong. Il a dit : " Le [Falun Gong] est très paisible. Je ne peux pas imaginer qu'il puisse poser une menace d’agression. "


Un médecin et activiste des droits de l'homme : Ne coopérez pas avec la perversité

 
An Hua, ancien médecin chinois du Xinqiang, a pris la parole lors du rassemblement.


An Hua, un ancien médecin chinois du Xinqiang, a parlé des prélèvements d'organes en Chine. Il a demandé au public d'aider à mettre fin à la persécution du Falun Gong.


" Si vous n'êtes pas satisfait de la situation en Chine, vous devriez parler aux pratiquants de Falun Gong, parce qu'ils ont trouvé la vraie nature de l'être humain et qu'ils sont l'espoir et l'avenir de la Chine. " a-t-il dit.


Le Dr An a ajouté que le Parti communiste chinois (PCC) est à l'origine des catastrophes qui ont frappé la Chine. Il a appelé la communauté internationale à ne pas coopérer avec la perversité.


Un journaliste indépendant : L’Urgence d'arrêter la persécution

Ethan Gutmann, journaliste indépendant et auteur du livre The Slaughter : Mass Killing, Organ Harvesting, et China's Secret Solution to Its Dissident Problem, a rappelé qu'il y a vingt ans, ses collègues chinois ont pleuré en regardant l'annonce du lancement de la persécution à la télévision dans leur bureau à Pékin. Il ne réalisait pas que la crise des droits de l'homme qui venait tout juste de commencer allait durer vingt ans.


Au cours de ces vingt années, M. Gutmann a recueilli de nombreuses preuves sur la persécution et le prélèvement forcé d'organes.


Il a dit que nous savons aujourd’hui que le commerce d'organes représente un marché de 2 milliards de dollars en Chine. Il a souligné que derrière les prélèvements d'organes il y a le sang et la chair de milliers de pratiquants de Falun Gong.


Il a dit qu'une telle tragédie aurait dû prendre fin il y a longtemps et qu'il est extrêmement urgent de mettre fin à cette atrocité des droits de l'homme.


Le président de l'Association internationale des droits de l’homme : La résistance pacifique du Falun Gong est admirable


Jürgen Thierack, président de l'Association internationale des droits de l’homme (IGFM), section de Munich, pense que le problème clé de la persécution en cours est que, pour un certain nombre de raisons, beaucoup de gens n'y croient pas, ou ne veulent pas y croire, lorsqu'ils sont confrontés à la vérité.


M. Thierack a dit qu'il connaissait les pratiquants de Falun Gong depuis de nombreuses années. Il a dit : " Leur courage de poursuivre la liberté spirituelle et la résistance pacifique est admirable. La persécution est particulièrement dure et sanglante. En tant qu'organisation de défense des droits de l'homme, nous continuerons à soutenir le Falun Gong et espérons que la persécution cessera bientôt. "


Le directeur de l'Association internationale des droits de l'homme : Reconnaissez la nature du Parti communiste chinois et ne vous y trompez pas.


M. Manyan Ng, directeur de l'Association internationale des droits de l'homme, a dit qu'au cours des 70 dernières années, les victimes des persécutions du Parti communiste chinois (PCC) ont changé, mais que la nature de ces persécutions n'a pas du tout changé.


M. Ng croit que les pratiquants de Falun Gong répandent la vérité depuis vingt ans, tout comme les agriculteurs plantent des graines – un jour il y aura une récolte. Il pense que ce moment se rapproche.

 
Luan Xiangcheng, pratiquant de Falun Gong, a raconté avoir été torturé en Chine pour sa croyance. Il a été congédié de son lieu de travail, forcé de divorcer, est devenu sans-abri, il a été espionné et harcelé par les forces de l'ordre en raison de sa croyance dans le Falun Gong.

Une passante : " Dieu est bienveillant. La compassion est un grand mot que je dois garder dans mon cœur."


" Tout le monde a de la dignité – la persécution ne devrait pas avoir lieu ", a dit Anna Cubin, enseignante à la retraite, qui a suivi le rassemblement et les discours. " Cela me choque. Je ferai de mon mieux pour y mettre fin. "

Elle pense que le principe Authenticité-Bonté-Patience du Falun Gong est très important, car il peut apporter une vie stable et heureuse. Elle a ressenti le calme que procurent les exercices de Falun Gong.


Elle a dit : " Dieu est bienveillant. La compassion est un grand mot que je dois garder dans mon cœur. "
Mme Cubin en sait beaucoup sur le Parti communiste. Elle a dit que de nombreux prêtres ont été exécutés sans procès en ex-Yougoslavie.


Elle a ajouté : " Nous respectons les vies individuelles. Les prélèvements d'organes m'ont choquée. Tout le monde devrait aider à arrêter cela.


Comme Mme Cubin, de nombreux autres passants ont condamné la persécution et exprimé leur soutien à la résistance pacifique du Falun Gong.


Version chinoise

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.