Une femme battue jusqu'à l'inconscience pour sa foi, est arrêtée par la police au lieu de l’agresseur

Mme Hang Shizhen a été prise dans un guet-apens et sauvagement battue la nuit du 12 mai 2019, alors qu'elle accrochait des banderoles portant des messages au sujet du Falun Gong, une méthode d'amélioration du corps et de l'esprit persécutée en Chine depuis 1999.


L'assaillant l'a maintenue à terre, s'est assis sur elle, et lui a violemment frappé la tête. La tête de Mme Hang était couverte de sang et son visage défiguré. Elle a perdu quatre dents et du sang coulait de sa bouche. Son nez était cassé et elle a immédiatement perdu connaissance.


 
Mme Hang Shizen, une résidente de la ville de Zhangjiakou, dans la Province du Hebei, a perdu quatre dents de devant après avoir été battue.


Pendant l'agression, l'assaillant a passé un appel. Des voitures de police sont arrivées peu après. Au lieu de questionner ou d'arrêter l'agresseur, ils ont emmené Mme Hang au Commissariat de la ville de Wanquan.


La police a tenté d'envoyer Mme Hang au Centre de Détention de Zhangjiakou le lendemain, le 13 mai 2019, mais après qu'elle échoué à l’examen de santé avec de l’hypertension et de sérieuses blessures dues aux coups ils n’ont eu d’autre choix que de la relâcher.


Elle est tombée dans un profond sommeil une fois rentrée chez elle.

 
 
Diagnostic médical de Mme Hang stipulant qu'elle souffrait d’une fracture de l'os nasal, de la perte de dents, et de lésions aux tissus mous au niveau du visage et de la poitrine


Mme Hang, 55 ans, était une paysanne. Elle était autrefois très malade et alitée. Elle sortait rarement de chez elle et certains de ses voisins croyaient même qu'elle était morte. Sa jeune sœur devait s'occuper d'elle. Lorsque son mari a entendu parler des pouvoir miraculeux de guérison du Falun Gong, il l'accompagnait tous les jours en voiture à un endroit où elle pouvait s’exercer avec d’ autres pratiquants.


Après seulement cinq jours de pratique, elle a été capable de rentrer toute seule chez elle.


Elle a guéri rapidement. Certains de ses amis et voisins, témoins de sa guérison rapide, sont aussi devenus pratiquants.


Elle sentait devoir parler en faveur de la pratique qui lui avait donné une nouvelle vie, mais au lieu de cela, est devenue une cible de la persécution.


Version en anglais disponible au lien suivant:

Version chinoise

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.