Pourquoi les autorités étiquettent-elles comme ‘Anonyme’ les corps des pratiquants qu’elles ont torturés à mort?

Dans la persécution du Falun Gong en Chine qui dure depuis vingt ans, les autorités torturent souvent les pratiquants pour les forcer à renoncer à leur croyance en Sincérité-Bonté-Tolérance. Après leurs morts, ils ont parfois étiqueté leurs corps comme étant " anonyme " pour échapper à toute responsabilité.


Emmené à l’incinération encore vivant

 
M. Yuan Shengjun, chef du bureau des denrées de la ville de Jiyuan, province du Henan


M. Yuan Shengjun, ancien chef du bureau des denrées de la ville de Jiyuan, province du Henan, a écrit une lettre au secrétaire du Parti communiste d’alors, Jiang Zemin, en novembre 2000, démystifiant la propagande diffamatoire du Parti contre le Falun Gong. Pour cela, il a été condamné à trois ans d'emprisonnement. Il a ensuite été condamné à six ans de plus le 7 octobre 2005. Après avoir mené une grève de la faim pendant plusieurs jours, M. Yuan s'est échappé de l'hôpital le 25 octobre 2005 et est resté avec une famille dans le village de Nantao.


La police a encerclé la résidence et arrêté M. Yuan. Alors qu'il était encore en vie, les policiers ont forcé les responsables du village à signer un document indiquant la mort de M. Yuan, puis ils l'ont emmené au crématoire. En cours de route, les policiers ont continué à le torturer jusqu'à sa mort.


 
Ecchymoses vues par des membres de la famille sur le corps de M. Yuan


Un ordre de la ville de Jiyuan a exigé que le corps de M. Yuan soit incinéré dans les 24 heures. Une personne qui a vu son corps dans un congélateur au crématoire a déclaré que les yeux et la bouche de M. Yuan étaient grands ouverts et qu'il y avait des ecchymoses sur tout son corps, y compris son visage. Son dos et une de ses jambes étaient violets.


La famille d'un instructeur d'anglais reçoit ses cendres un an après sa mort

M. Shen Lizhi était instructeur d'anglais à Shenyang City, dans la province de Liaoning. Lui et son épouse, Mme Lou Fang, ont été arrêtés à une gare routière le 1er février 2002. La police les a détenus au centre de détention de Chengdu et a torturé M. Shen, ce qui a entraîné sa mort le 3 mars 2002.


Après sa libération le 28 mai 2002, Mme Lou a cherché son mari, mais les policiers ont refusé de fournir toute information. Mme Lou a de nouveau été arrêtée le 5 décembre 2002, torturée et condamnée à 12 ans d'emprisonnement.


Le père de M. Shen a continué à le chercher. Après des efforts persistants, des responsables lui ont annoncé le 3 mars 2003 que M. Shen était décédé un an plus tôt. La famille n'a reçu que les cendres de quelqu’un qualifié d’ "Anonyme" les empêchant de demander une autopsie pour découvrir la véritable cause de son décès.


M. Shen est décédé à l'hôpital du district de Pyongyang, un lieu où de nombreux autres pratiquants avaient été torturés. On soupçonne que ses organes ont été prélevés. Une autre pratiquante, Mme Dan Shillong, hôtesse de train âgée de 34 ans, a également été torturée à mort.


Selon la pratiquante Mme Zhu Junxiu, des échantillons de sang ont été régulièrement prélevés sur les pratiquants détenus dans cette prison.


Un meurtre enregistré comme étant un suicide

M. Xiong Zhengming était formateur en informatique à l'école technique de Wanyuan dans la province du Sichuan. Après avoir été détenu pendant neuf mois pour sa pratique du Falun Gong, plusieurs policiers de Wanyuan l'ont forcé à monter dans un fourgon de police le 4 décembre 2007, affirmant qu'ils le conduiraient au camp de travaux forcés de Mianyang.


Le lendemain soir, Ye Xudong de la police de Wanyuan a appelé la famille de M. Xiong et a prétendu qu'il s'était suicidé. Ye a dit aux membres de la famille de se rendre au salon funéraire.


La famille de M. Xiong est arrivée vers 5 heures du matin le 6 décembre. Son visage semblait indemne, mais il y avait un trou à l'arrière de sa tête. Lorsque des membres de la famille ont demandé comment M. Xiong avait pu se suicider alors qu'il était menotté et escorté par des policiers des deux côtés dans le véhicule, un agent a répondu que le décès avait été causé par un accident de la route. Cependant, la camionnette de police et tous les agents étaient intacts, et aucun accident n’avait été signalé.

 
La cause de la mort de M. Xiong Zhengming reste inconnue de sa famille.


L'agent a dit que M. Xiong avait reçu un traitement d'urgence dans une clinique de la ville de Deyang. Son dossier médical indiquait que le nom du patient était "Anonyme". Sa famille a soupçonné que M. Xiong avait été tué bien que son décès ait été enregistré comme un suicide.


Le corps d’une personne de 37 ans retrouvé dans la rivière

Mme Su Baolan était une pratiquante de Falun Gong de la ville de Shidui dans la ville d'Anqiu, province du Shandong. Des policiers du bureau 610 d' Anqiu et de la police de Shidui l'ont emmenée dans un centre de lavage de cerveau opéré par le bureau 610 d'Anqiu en octobre 2001.


 
Mme Su Baolan est décédée en garde à vue à l'âge de 37 ans.


Après plus de 10 jours, son corps a été retrouvé dans une rivière près du village de Sanhe et enterré par des villageois comme une personne anonyme. Par la suite, sa famille a appris la découverte et n'a pas été en mesure de trouver la cause de sa mort.


À l'époque, le père de Mme Su et ses deux sœurs étaient emprisonnés pour leur pratique du Falun Gong, alors que sa mère était forcée de se cacher.


Voir également (en Chinois) :

成都税务员几次险些被中共活摘器官的经历
深切悼念重庆大法弟子段世琼


Version anglaise :
Why Do Officials Make Practitioners Anonymous After Torturing Them to Death?

Version chinoise :
他们缘何成为“无名氏”

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.