Les pratiquants de Falun Gong visés par la campagne de répression des gangs du régime communiste

Ces derniers mois ont vu une recrudescence des arrestations et du harcèlement des pratiquants de Falun Gong en Chine.

Dans la campagne lancée par le régime communiste pour sévir contre les gangs, dans certaines régions, la police a ciblé à la place les pratiquants de Falun Gong pour atteindre son quota.

Le Falun Gong, aussi connu sous le nom de Falun Dafa, est une discipline du corps et de l’esprit avec un principe : " Véracité-Bonté-Patience ". Elle est sévèrement persécutée par le régime communiste depuis 1999. Le régime a orchestré des campagnes de propagande intensives pour diaboliser les pratiquants, afin de justifier la persécution.

Depuis début juillet 2018, dans la ville de Dongguan, province du Guangdong, la police a affiché dans toute la ville des informations sur la campagne de lutte contre les organisations criminelles. La police et les membres du personnel des comités de quartier ont fait du porte-à-porte pour recueillir des renseignements personnels auprès des habitants.

Le Bureau 610 (une agence extralégale créée spécialement pour persécuter le Falun Gong) de la province du Guangdong a créé une page publique sur la plateforme de médias sociaux WeChat pour continuer la campagne de propagande diffamante contre le Falun Gong. Tous les élèves du secondaire et leurs parents devaient s’abonner à cette page et la partager avec leurs amis.

Il a été confirmé que Mme Kuang Liying, employée de la compagnie d’électricité de Dongguang, a été arrêtée à la mi-juillet pour sa pratique du Falun Gong. Sa famille ne savait toujours pas où elle se trouvait au moment de la rédaction de cet article.

Version chinoise :
广东东莞市供电公司专家级员工邝丽英被非法抓捕

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.