Danemark : Un cadeau controversé attire l'attention sur la persécution

Deux pandas de Chine ont récemment été offerts au zoo de Copenhague. Les Danois et le gouvernement danois ont remis en cause les motivations du Parti communiste chinois (PCC). Beaucoup ont qualifié ce cadeau controversé de "Diplomatie du panda". Les pratiquants de Falun Gong ont organisé des activités au zoo le jour de l'ouverture. Ils ont parlé de la persécution des pratiquants par le PCC en Chine et appelé à de l'aide pour y mettre fin.


Un article paru dans le journal danois Information : "Les Pandas sont la honte du Danemark", suggérait que la "poigne de fer" de la Chine était cachée derrière les deux adorables panda et que la coopération du Danemark avait légalisé le comportement envahissant de la Chine en échange d'un accord commercial important. L'article disait que les panda symbolisent le Danemark se laissant subjuguer par une dictature.


Søren Espersen, président de la Commission de politique étrangère du Parlement danois, a déclaré que le PCC a déjà, à de nombreuses reprises, tenté d'influencer la politique étrangère du Danemark en cherchant à mettre en œuvre sa "politique d'une seule Chine" en utilisant les avantages commerciaux et économiques comme levier. "La Chine essaie de s'infiltrer sous le couvert de partenariats commerciaux. Ces dernières années, le régime communiste a mené un harcèlement politique efficace contre le Danemark ", a déclaré M. Espersen.


 
Les pratiquants de Falun Gong font la démonstration des exercices.
 
Les pratiquants de Falun Gong interviewés par les médias.


Le porte-parole du Falun Gong au Danemark a déclaré au journaliste d'Ekstra Bladet : " Nous souhaiterions envoyer notre message de faire cesser la persécution du Falun Gong par le biais du délégué chinois ". Nous suivons les principes de Sincérité, Bonté et Tolérance et espérons que la torture et la persécution en Chine prendront bientôt fin."

En couvrant l'événement, DR, la plus grande chaîne de télévision du Danemark, a parlé de la pratique du Falun Gong et déclaré à ses téléspectateurs que ses pratiquants étaient persécutés en Chine. Le journal danois Politiken, B.T., et d'autres médias ont également interviewé des pratiquants.


Un homme a amené son fils aux activités. Il a dit à un pratiquant : "J'ai vu un reportage à la télévision, alors je suis venu vous soutenir. Je suis contre la persécution du Parti communiste. Nous, les Danois, voyons les motivations derrière la diplomatie du panda."


Ekstra Bladet a rapporté un rappel du pratiquant : "Les oursons panda sont adorables, mais les droits de l'homme en Chine continuent de se détériorer. Les pratiquants de Falun Gong sont arrêtés et leurs organes prélevés à des fins lucratives. Le régime du PCC utilise de mignons pandas pour faire taire les critiques. Qu'est-ce qui est le plus important ? Le commerce avec la Chine ou les vies humaines ? Nous sommes inquiets, et c'est pourquoi nous sommes ici."


Les pratiquants de Falun Gong ont fait la démonstration des cinq exercices et distribué une information. Beaucoup de gens se sont arrêtés pour discuter et ont posé des questions à propos du Falun Gong et de la persécution. Ils ont félicité les pratiquants pour la défense de leurs principes. Un monsieur a demandé : "Puis-je vous prendre en photo ? Sincérité, Bonté et Tolérance est remarquable !" Le pratiquant portait un T-shirt avec ces trois mots imprimés sur le devant.


Version chinoise

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.