Bref exposé sur l'éducation morale - Transformer les émotions de la vie

 


Quand un adulte dit à un enfant : "Tu es vraiment démodé" (dialecte Min Nan), qu'est-ce que cela signifie vraiment ? Est-ce un compliment ou une critique ? À l'origine, "être démodé" était une expression positive, décrivant les cœurs purs et bienveillants des anciens. Cependant, les gens d'aujourd'hui lui donnent généralement un sens négatif et ne font pas la distinction entre le bon et le mauvais.


Les Chinois disent souvent qu'il faut garder "le cœur d'une personne rouge". À l'origine, "personne rouge" signifiait un petit enfant, et l'expression voulait dire que l'on devait maintenir le cœur d'un petit enfant, qui est pur, bon et non contaminé. Il ne s'agit pas d'encourager les gens à ne pas étudier dur et à renoncer à réaliser leur potentiel, car si un étudiant n'étudie pas dur, il n'est pas un bon étudiant et si un adulte ne fait pas bien son travail, il n'est pas un bon travailleur. Que signifie "le cœur d'une personne rouge" ? Cette expression signifie en fait que l'on doit garder son esprit pur.


En voici quelques exemples : une bouteille de sauce soja usagée sentira toujours la sauce soja même après avoir été lavée ; un désodorisant usagé portera toujours l'odeur du parfum qu'il portait à l'intérieur. De même, un cœur humain est comme un récipient qui portera les caractéristiques de tout ce qui a été mis en lui sur une longue période de temps. Quand une personne entend et voit constamment quelque chose, elle s'y assimile. Il y a de tout sur les sites Internet et dans les programmes de télévision. Lorsque ce qui nous est offert est une extrême violence et de la pornographie, notre choix de les accepter et les assimiler ou de les rejeter fermement avec un esprit clair peut nous apporter des résultats totalement différents. Une déviation extrême part souvent au début d'une petite erreur. Comment se fait-il que les médias rapportent souvent que certaines personnes âgées sont accusées de corruption ou de crimes sexuels ? Quand les gens sont tentés, le problème vient habituellement de leurs notions injustes, qui sont parfois renforcées artificiellement par ce qu'ils voient ou lisent. Si l'on est constamment attaché à une mauvaise idée, après une longue période de temps, elle va en retour manipuler la personne et lui faire commettre de mauvaises actions. A l'inverse, lire de bons livres et prononcer de bonnes paroles est ce qui vous rend beau.


En fait, pour apprendre aux enfants à se tenir à l'écart des tentations de la violence, de la pornographie, de la drogue, il ne suffit pas de leur interdire de regarder. L'important est d'avoir de bonnes pensées pour les guider et de leur permettre de protéger leur propre cœur. Si la pensée de quelqu'un est juste, il aura un comportement droit. Les gens doivent maintenir leur pureté et cela vaut aussi pour les adultes.


Lorsqu'un enfant atteint un niveau d'accomplissement exceptionnel et apporte de la gloire à sa famille, les Chinois diraient que cela est dû au fait d’avoir "brûlé du bon encens dans une vie antérieure" et "à la vertu accumulée par les ancêtres". En réalité, si on ne fait pas d'efforts pour cultiver son bon cœur, comment de gros paquets d'encens peuvent-ils lui apporter la bonne fortune ? Et s'il y a "vertu accumulée par les ancêtres", les adultes ne donnent-ils pas de bons exemples à leurs enfants en se conduisant bien ? Les générations futures ne bénéficieront-elles pas de leurs bonnes actions dans cette vie ? Enseigner aux enfants à être honnêtes, raisonnables, rationnels et sages les aide à maintenir la pureté de leur cœur. Une personne honnête est la plus belle.


Certains parents craignent que leurs enfants ne soient exploités dans la société, alors ils leur apprennent à "riposter", à "montrer leur force aux autres", et ainsi de suite. Parmi les gens ordinaires, il y a un dicton commun et étroit d'esprit : "on profitera des gens gentils et on montera de beaux chevaux", et ceci est aussi utilisé comme un enseignement. Les Chinois mettent l'accent sur les relations prédestinées et croient que les relations entre parents et enfants, enseignants et élèves, et même entre camarades de classe et amis sont toutes prédestinées. La détérioration des pratiques courantes dans la société, les tensions et les conflits entre les gens sont liés à certains facteurs prédestinés. Ils n'existent pas par hasard. Certaines personnes disent qu'elles sont des graines [germées] de vies antérieures et qu'elles apparaissent pour se venger. Nous n'avons pas besoin d'en parler de cette façon lorsque nous enseignons aux enfants à contrôler leurs émotions. Nous devrions les exhorter à tout comprendre et à tout exprimer avec un cœur bienveillant, sans trop s'attacher au résultat final. Les "pensées bienveillantes", qui mettent l'accent sur les messages positifs quoi que nous fassions, devraient être encouragées dans notre éducation.


"Si tu es redoutable, je serai encore plus dur que toi." Utiliser la violence pour contrôler la violence et rendre le mal pour le mal, voilà comment sont les gens ordinaires. Les gens peuvent même considérer ce genre de personnes comme capables. En fait, ils vivent une vie des plus fatigantes, craignant de perdre leur intérêt personnel même en dormant et se battant constamment avec les autres. Certains vivent juste pour faire valoir leur point de vue et se suicident quand ils sentent qu'ils n'en peuvent plus.


La vie dans la société moderne est particulièrement compliquée et les gens vivent sous haute tension. Beaucoup de gens deviennent déprimés. Si quelqu'un se souvient dans son cœur de tous les incidents malheureux et insatisfaisants de sa vie, il ne pourra pas vivre du tout. On évalue naturellement le bien et le mal selon la loi et la rationalité. Si l'on ne veut pas s'engager dans un tourbillon d'émotions profondes et si l'on veut jouir d'une vie spirituelle paisible et harmonieuse, il faut développer de la tolérance envers les tribulations. Cette tolérance n'est pas une faiblesse, mais la manifestation d'une forte volonté intérieure. Si tout le monde se traite "gentiment" et qu'il n'y a pas d'opinions différentes et de conflits entre les gens, il n’y aura pas non plus d'occasion de relever notre "seuil de contrôle des émotions".


Alors, comment découvrir ses habitudes négatives et s'en débarrasser pour obtenir le bonheur ? La partie supérieure du caractère chinois pour tolérance est le tranchant d'un couteau et la partie inférieure est un cœur. Les anciens ont conçu ce caractère pour apprendre aux gens à "couper divers attachements humains négatifs avec un couteau aiguisé". La tolérance est l'abandon des attachements négatifs.


Les enfants d'aujourd'hui n'ont pas beaucoup d'occasions d’endurer des épreuves, ils ont donc une tolérance relativement faible à la frustration. Nous devrions leur apprendre à observer et à gérer la frustration avec sagesse, et les aider à développer des émotions stables et à faire face à la vie, qui peut être à 90% insatisfaisante, de manière positive. Ce genre de tolérance n'a pas de larmes ni de griefs, mais ressemble plutôt à un océan qui reçoit des centaines de rivières. Si vous agissez de la sorte, vous pourriez perdre un peu de votre intérêt personnel sur le moment. Cependant, après avoir mis de côté votre mentalité de compétition, vous obtiendrez une sagesse supérieure et une vie heureuse et agréable.


En fait, pour les gens ce qui rend difficile de lâcher prise dans un conflit, c'est leur ego. Si l'on peut prendre son ego à la légère, lâcher prise, se mettre à la place des autres et penser d'abord aux autres, une relation humaine saine et mature s'établira plus facilement.


La Sincérité, la Bonté et la Tolérance sont la norme pour mesurer le bien et le mal. Bien sûr, elles ont des connotations intérieures encore plus vastes et plus profondes qui doivent être réalisées et appliquées par nous-mêmes. Faire cela apportera une meilleure moralité à la société.


Version chinoise
Traduit de l'anglais de : https://www.pureinsight.org/node/3978

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.