Accueil chaleureux pour l’action de sauvetage SOS en République Tchèque et Slovaque

Mardi 31 juillet 2001, quatre pratiquants de Grande-Bretagne, deux venant de Manchester et deux habitant à Londres, originaires de l’ex-Tchéquoslovaquie et sachant parler les langues tchèques et slovaques, sont arrivés à Prague pour passer deux semaines et demie dans les républiques tchèques et slovaques et partager les principes du Falun Gong, enseigner la pratique des exercices et dire la vérité sur la persécution en Chine.

Une heure après leur atterrissage, les pratiquants étaient dans le centre de Prague, participant à un atelier arrangé par deux pratiquants locaux pour présenter le Falun Gong.

A la réunion, il y avait quelques pratiquants suisses. Chacun était avide d’apprendre les exercices et a participé à la découverte du Falun Gong. Toutes les nouvelles personnes ont acheté la version imprimée du Falun Gong en tchèque et ont laissé leurs coordonnées pour être recontactés

Le jour suivant, les pratiquants de Grande-Bretagne, ensemble avec deux pratiquants tchèques locaux, ont pris le train pour les montagnes de Moravie du Nord afin de rejoindre les activités du deuxième camp d’été de Falun Gong tchèque et slovaque. Au cours du trajet en métro à Prague et plus tard dans le train, les gens étaient attirés par nos badges de Falun Gong, ils ont posé des questions et voulaient de la documentation. Parfois l’accueil des gens et la distribution de la documentation en trois langues (anglais, allemand, tchèque) dans le train étaient très encourageants à d’autres moments un des pratiquants a dû utiliser toute sa patience, sa compassion et son courage. Grâce à l’amélioration de son xinxing (nature du cœur et de l’esprit) et en faisant moins attention à ses propres peurs et sentiments, il a pu continuer à offrir de la documentation dans le train. Tous les pratiquants ont réalisé comme cette activité était vraiment nécessaire et importante.

Après avoir lu Zhen-Shan-Ren (Vérité-Compassion-Tolérance) sur le feuillet, de nombreux Tchèques ont fait la remarque que leur pays avait vraiment besoin de ces qualités, en particulier la Tolérance.

Après le déjeuner au camp, quinze d’entre nous étions assis dehors dans l’herbe et nous avons eu une discussion animée sur le Falun Gong. Nous avons lu ensemble en trois langues et nous avons envoyé nos pensées droites (action d’avoir des pensées justes selon les principes du Falun Gong). Un des pratiquants était un jeune Tchèque de 10 ans qui avait déjà participé au camp l’an passé. L’année précédente, en apprenant que toute chose a une vie, il avait dit : « Si tout a une vie, alors les personnages sur lesquels je tire dans mes jeux d’ordinateur sont tous vivants. Comme je ne peux pas tuer les êtres vivants, je vais me débarrasser de tous mes jeux d’ordinateur. » Ce jeune pratiquant pouvait lire Zhuan Falun (le livre principal du Falun Gong) en tchèque et en slovaque. Il a également durant l’année passée aidé à la traduction du livre Falun Gong du slovaque en tchèque.

Une fois, alors que nous faisions les exercices, une personne nouvelle venue au camp pour des activités différentes a eu une profonde réalisation. Elle a vu de nombreuses lumières colorées autour et au dessus du groupe de pratique, des étoiles passant près des pratiquants et elle a senti d’immenses mouvements d’énergie. Après coup elle a dit : « Je ne suis pas venue ici pour le Falun Gong, mais j’ai trouvé le chemin le plus grand de tous les chemins. En lisant Zhuan Falun la nuit dernière, j’ai réalisé qu’il contient tous les chemins et que c’est la bible des bibles. »

Le jour suivant, nous avons réalisé que nous devrions faire une exposition sur la vraie histoire du Falun Gong. Nous l’avons montée dans le foyer, dans le bâtiment central du camp. Cette exposition était vraiment impressionnante, avec d’immenses affiches, des bannières, des marque-pages, diverses documentations et journaux en cinq langues. De nombreuses personnes ont signé notre pétition. Cette après-midi-là, nous sommes beaucoup à avoir pris le bus pour Zàboeh, une ville voisine, où nous avions la permission de faire des démonstrations d’exercices et de distribuer des feuillets. Nous avons pratiqué calmement les exercices dans la chaleur brûlante d’une après-midi d’été, alors qu’une personne s’évanouissait dans le supermarché à cause de la chaleur. Les passants étaient impressionnés par notre endurance et par nos exercices. La plupart était de bonnes personnes, curieuses, polies et contentes de recevoir nos feuillets. Une dame qui avait accepté un de nos feuillets est venue nous rejoindre dans le camp pour la lecture du soir et les exercices du matin. Nous avons eu une bonne participation à toutes nos classes de lecture et d’exercices.

Même si le Falun Gong est virtuellement inconnu ici, les gens ont rejoint la pratique des exercices tôt le matin, une fois, 20 à 25 personnes ont voulu apprendre les exercices. Ils posaient activement des questions, pour être sûrs qu’ils apprenaient correctement les exercices. A la session du soir, jusqu’à vingt personnes sont venues lire Zhuan Falun.

Rapporté par des pratiquants de Grande-Bretagne

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.