Russie : Une pratique de méditation qui améliore la vie

Malgré les températures glaciales, les pratiquants de Falun Dafa en Russie ont organisé plusieurs événements pendant les vacances du Nouvel An. Ils se sont réunis pour faire les exercices et partager expériences et compréhensions dans leur cultivation
.

 

 
Les pratiquants de Falun Dafa font les exercices à Pyatigorsk dans le nord du Caucase.


Enfin la paix et le bonheur

 
Ilya, un praticien du Caucase du Nord, dit qu'il était devenu paisible et heureux après avoir pratiqué le Falun Dafa.


Ilya, originaire du Caucase du Nord, a commencé à pratiquer le Falun Dafa en 2008, lorsque son ami lui a donné une copie des conférences vidéo. "Après avoir regardé deux conférences, j'étais très intéressé à en apprendre davantage. Quand j'ai commencé à apprendre les exercices, j'étais rempli de paix et d'harmonie. Je savais que Falun Dafa était extraordinaire, se souvient-il.


Andrea, un ingénieur d'Ekaterinbourg, pratique le Falun Dafa depuis 10 ans, et a dit avoir connu de nombreux changements positifs. Il se sentait en paix, ses relations familiales devenaient harmonieuses et il pouvait mieux communiquer avec les autres. "J'ai appris qu'il est important d'être prévenant envers les autres et de les aider. En les aidant, nous nous aidons nous-mêmes ", a-t-il ajouté.


La famille et les amis remarquent des changements positifs

 
Mikhail de Krasnodar a dit que tout le monde devrait suivre le principe au cœur du Falun Dafa.

En repensant à ses dix ans de pratique, Mikhail de Krasnodar a dit que ce qui l'a le plus touché, était le principe Authenticité-Bonté-Tolérance. "Il s'applique à chacun d'entre nous, peu importe où vous vivez ou ce que vous faites, a-t-il dit. "Je parle souvent à mes amis des changements positifs que j'ai vécus après avoir commencé à pratiquer, en particulier une meilleure santé et un meilleur comportement." Il a dit que les membres de sa famille ainsi que ses collègues de travail ont tous été impressionnés en le voyant changer si positivement.


Alexander de Krasnodar, qui est un photographe professionnel travaillant en particulier dans le monde des voyages, a acquiescé. Quand il était jeune, il était toxicomane. Il a eu une attaque et a été paralysé et alité. Il lui a fallu quatre ans pour récupérer et réapprendre à marcher. "Je voulais changer - ne plus vivre une vie aussi misérable ", dit-il. "Depuis que j'ai commencé à pratiquer le Falun Dafa, non seulement j'ai recouvré la santé, mais mon caractère s'est considérablement amélioré. Maintenant, ceux qui me connaissent savent que je suis une personne honnête et bonne."


L’enthousiasme de nouveaux pratiquants

Huit pratiquants ont parcouru près de 1500 km depuis Oulan-Ude pour se joindre à la réunion de Krasnoyarsk. Certains ont commencé à pratiquer le Falun Dafa il y a environ un an. Ils étaient enthousiastes à l'idée d'étudier le Fa et de faire les exercices avec d'autres, et de participer aux discussions. Ils ont senti avoir beaucoup appris en écoutant les autres pratiquants.


Elena d'Angarsk a dit qu’à présent les pratiquants locaux ont moins de plaintes ou de critiques. "La plupart sont capables de regarder en eux-mêmes et de s'améliorer. Je pense qu'il s'agit d'un changement énorme ", dit-elle. " Voilà pourquoi je trouve cette réunion si bénéfique pour moi."


Il est essentiel de rester diligent dans la cultivation, a-t-elle ajouté. Parfois, les pratiquants pensent que manquer des exercices de groupe ou des activités de groupe ne devrait pas être un problème. Ils pensent qu’ils pourront participer aux activités la prochaine fois. "Ce qu'ils ne réalisent pas, c'est que cela les amène souvent à se relâcher davantage dans leur pratique. Nous devrions prendre cela au sérieux et nous encourager les uns les autres ", a-t-elle ajouté.


Nous influençons les autres

Nadya d'Irkoutsk a dit s’être sentie inspirée en écoutant les expériences de cultivation d'autres pratiquants. " L’une d’eux a raconté que son mari s’enivrait souvent. En s’examinant intérieurement, elle a noté qu'elle avait l'attachement à chercher du réconfort. Elle a continué à travailler pour l'éliminer, puis un jour elle s'est soudainement rendu compte que son mari n'avait pas été ivre depuis plusieurs mois. Cela montre à quel point nous pouvons avoir de l'influence sur les autres et c'est vraiment incroyable ", a-t-elle expliqué.


Certains pratiquants ont également remarqué leurs attachements à la jalousie, à la compétition et à se plaindre. "Lorsque nous sommes pris au piège des loisirs et du plaisir, il se peut que nous soyons en train de nous détruire nous-mêmes - c'est une chose à laquelle je dois prêter attention et où je dois mieux faire ", a déclaré un pratiquant. Un autre a dit que clarifier les faits nécessitait la bonne collaboration de plusieurs pratiquants. Quiconque décroche ou dévie peut créer des problèmes pour l'ensemble de l'équipe.


Version anglaise : Russia: A Meditation Practice That Improves Lives

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.