Un ingénieur logiciel de Dalian arrêté après avoir été trompé par la police

Un natif de la ville de Jinzhou a déménagé dans la ville de Dalian après avoir trouvé un nouvel emploi d'ingénieur en logiciel. Il a peu après reçu un appel de la police lui enjoignant de demander un permis de séjour temporaire.

M. Liu Xiaoxiong a pris une demi-journée de congé et s'est rendu au commissariat le 25 juillet 2018, pour finalement y être arrêté et se voir confisquer son téléphone portable. Il est resté captif depuis.


Il a été rapporté que la police avait ciblé M. Liu, 32 ans, pour avoir posté des informations relatives au Falun Gong sur les plateformes de médias sociaux QQ et WeChat. Il fait maintenant face à des poursuites après que la police a soumis son dossier au procureur le 15 octobre. La police a menacé ses parents de le condamner à plusieurs années de prison.


Le Falun Gong, également connu sous le nom de Falun Dafa, est une discipline du corps et de l’esprit persécutée par le régime communiste depuis 1999. Soumis à une stricte censure de l'information en Chine, de nombreux pratiquants se sont tournés vers les médias sociaux pour diffuser des informations sur la persécution.


La police a fouillé le domicile de M. Liu à deux reprises et a confisqué son ordinateur et ses livres de Falun Gong.


Les parents de M. Liu ont parcouru 400 kilomètres de Jinzhou à Dalian dans la nuit pour se rendre au poste de police et demander sa libération. Ils ont dû attendre dans la salle de réception de 1 h à 8 h avant qu'un agent ne vienne leur parler. Il a refusé de divulguer les noms et coordonnées des responsables chargés de l'affaire.


M. Liu a été transféré au centre de détention de Dalian le lendemain de son arrestation et s’est vu refuser les visites de sa famille. La police a filmé ses parents sur vidéo quand ils ont refusé de partir et exigé sa libération.


Le procureur du district de Gaoxinyuan a approuvé l'arrestation de M. Liu le 23 août et la police a soumis son cas au procureur le 15 octobre.


Le procureur Zhou Daming a d'abord tenté d'empêcher l'avocat de M. Liu de revoir le dossier, mais il a cédé à l'insistance de l'avocat.


L'avocat a ensuite envoyé son avis juridique ne recommandant pas la mise en accusation de son client au parquet le 28 octobre (étape requise par la loi chinoise avant le dépôt de l'acte d'accusation). Zhou a refusé de le rencontrer et a nié avoir reçu le document, alors qu'en réalité le système de suivi des envois indiquait qu'il avait été remis avec la signature du destinataire.


Version anglaise :
Dalian Software Engineer Arrested after Being Deceived by Police

Version chinoise :
遭警察诱骗劫持三月余-大连工程师被构陷至检察院

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.