J’ai délivré mon enfant de sa dépendance au portable

Je suis une pratiquante de Dafa de Chine. Etant baignée dans l’immense grâce du Maître depuis des années, j’ai été témoin de ce que le Maître a dit : “ Quand une personne pratique le gong, toute la famille en bénéficie.” (« Enseignement du Fa à la conférence d’Australie ») Je voudrais partager ici mon expérience de lutte contre la dépendance de mon fils au téléphone portable. Ma victoire est en soi une manifestation du pouvoir de Dafa.


Après que j’ai obtenu le Fa, mon fils a aussi appris que Dafa était bon, même s’il ne pratiquait pas. Grâce à la bienveillance du Maître, il a été très bon élève à l’école. Mais aujourd’hui, la culture communiste s’est infiltrée même dans les établissements scolaires. Par exemple, tous les élèves sont obligés d’ouvrir un compte WeChat car c’est sur ce réseau social que les professeurs déposent les devoirs à faire à la maison.


Mon fils a commencé à être épris du portable au début de l’adolescence. Depuis les vacances d’hiver en février, sa dépendance au portable n'a fait qu'empirer . La première chose qu’il faisait quand il se réveillait le matin c’était regarder son portable. Il le regardait en mangeant et en faisant ses devoirs. J’essayais de le persuader de délaisser son portable, parfois sur le ton de la colère, mais il ne m’écoutait pas. Le portable lui a inculqué beaucoup de mauvaises choses. Il ne faisait plus ses devoirs consciencieusement. Par conséquent, ses résultats scolaires ont chuté de la troisième place de sa promotion à la quarantième.


Après avoir appris le Fa, je n’accorde plus autant d’importance aux résultats scolaires de mon fils comme une personne ordinaire aurait fait. Mais sa chute vertigineuse m’a quand même beaucoup inquiétée voire irritée. Je savais qu’en tant que disciple de Dafa, je devrais d’abord chercher la raison au fond de moi-même. J’ai fini par trouver plusieurs attachements qui étaient enfouis au tréfonds de mon être tels que l’envie de rivaliser avec les autres, la vanité, l’esprit de compétition, le désir de se faire remarquer, l’autosatisfaction, et le désir d’entendre des compliments. J’ai su alors que je devais me comporter selon les principes de Fa et éliminer ces attachements afin d’avoir l’esprit tranquille et le cœur serein. J’ai supplié le Maître de m’aider.


Comment faire alors ? J’ai pensé à l’enseignement du Maître à propos de l’éducation de l’enfant : “Certains s’énervent aussi quand ils éduquent leurs enfants, ils crient et font toute une scène. Mais ce n’est pas la peine d’être comme ça quand vous élevez votre enfant, vous ne devriez vraiment pas vous fâcher ; vous devez éduquer les enfants avec la raison, c’est seulement ainsi que vous pourrez vraiment bien les éduquer.” (Zhuan Falun ) J’ai prié le Maître de me rendre intelligente afin que je puisse trouver une méthode. Si j’arrive à bien éduquer mon enfant, je pourrai alors valider le Fa dans mon entourage familial.


Dafa m’a accordé une faveur. J’ai compris que si mon fils était épris du portable c’est parce qu’il n’y avait pas d’autres choses plus intéressantes pour attirer son attention. J’ai pensé aux sites internet tenus par les disciples de Dafa. J’ai donc montré à mon fils les sites comme Minghui, NTDTV, Epochtimes et Zhengjian (Pureinsight). Mon fils a été tout de suite captivé par les contenus riches et variés de ces sites et a très vite oublié son portable.

Les sites tenus par les disciples de Dafa sont remplis d’énergie positive. Ils diffusent des valeurs universelles. Non seulement ils permettent au grand public de connaître la vérité concernant Dafa et les réalités sociales, mais en plus leurs contenus visant à promouvoir la culture et les valeurs traditionnelles procurent aux lecteurs une sensation de fraîcheur dépaysante. Mon fils trouvait ces sites beaucoup plus intéressants que les journaux et revues auxquels l’école l’obligeait de s’abonner. Pour mon fils, la découverte de ces sites ressemblait à la découverte d’un nouveau continent !


Le centre d’intérêt de mon fils a changé. En lisant les articles publiés sur ces sites, par exemple les histoires de cultivation et pratique, les mythes et les légendes, les biographies des personnages historiques, et les nouvelles de la persécution des pratiquants de Dafa, l’âme de mon fils a été purifiée, son champ de vision élargi. Même son allure et sa physionomie ont retrouvé leurs aspects d’origine, rayonnant de candeur.


Je voudrais remercier ici l’effort fourni par les compagnons de pratique qui s’occupent de ces sites. Je remercie d’autant plus notre Maître pour son aide miséricordieuse. Je me prosterne devant le Maître, et fais le geste de heshi (mains jointes devant la poitrine).


Je pense que beaucoup de compagnons de pratique ont des enfants qui sont dépendants de leur portable. Mon objectif ici est double : d’une part, je voudrais valider Dafa, d’autre part, je voudrais partager mon expérience avec les compagnons de pratique.


A ce stade de la rédaction de cet article, j’ai soudain réalisé que corriger les écarts de conduite de nos enfants est aussi un acte de purification de nos champs et nos environnements familiaux. Si nos enfants vivent dans un champ positif en recevant des informations positives, ils ne penseraient plus aux portables ou autres mauvaises choses. Le Maître nous a enseigné cela : “ Les gens qui ont des idées mauvaises et pensent à des choses incorrectes peuvent aussi changer leur esprit sous l’effet puissant de votre champ et renoncer à leurs mauvaises intentions.


Ci-dessus est le partage de mon expérience vécue et ce que j’ai compris avec mon sens d’éveil.


Traduit du chinois :
孩子沉迷手机 我这样帮助他摆脱

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.