Une femme du Hebei meurt en détention deux mois après son arrestation pour ses convictions

Une résidente de la ville de Qinhuangdao est décédée subitement au centre de détention local, où deux autres détenus ont perdu la vie dans des circonstances suspectes seulement un mois plus tôt.


Mme Ma Guilan, 64 ans, a été arrêtée par le Poste de police de Zhujiangdao le 4 juillet 2018 pour avoir parlé aux gens du Falun Gong, une pratique du corps et de l’esprit persécutée par le régime communiste chinois depuis 1999. Elle avait initialement été condamnée à 15 jours de détention administrative, qui ont été commués en détention criminelle le 17 juillet.


La nouvelle que Mme Ma était morte au centre de détention de Qinghuangdao a été annoncée le 17 septembre. Dans le mois qui a précédé sa mort, deux autres détenus sont également décédés dans des circonstances suspectes. On soupçonne qu'ils étaient aussi des pratiquants de Falun Gong, mais cela n'a pas été confirmé.


La vie d'autres pratiquants en danger

Au moins 22 autres pratiquants de Falun Gong sont toujours détenus dans le même centre de détention où Mme Ma est morte. Bon nombre d'entre eux ont été détenus au-delà des conditions légalement autorisées.


Certaines pratiquants sont en très mauvaise santé et ont dû être hospitalisés. Parmi elles, Mme Xu Xiujuan et Mme Ma Aihua, toutes deux âgées d'environ 50 ans, Su Ruiqin, âgée de 67 ans. Lorsque Mme Xu a été jugée le 26 septembre, elle était gravement malade et émaciée et les membres de sa famille ont à peine pu la reconnaître.


Les familles des pratiquants détenus ont plaidé pour que le centre de détention libère leurs proches, mais en vain. Avec la mort prématurée de Mme Ma, ils sont devenus encore plus inquiets pour la sécurité de ces pratiquants.


Arrestations et détentions antérieures

Mme Ma avait été arrêtée plusieurs fois auparavant. Lorsqu'elle a parlé du Falun Gong à quelqu'un en septembre 2008, la police l'a arrêtée et emmenée au commissariat du district de Haigang. Lu Ping, chef du bureau 610, l'a sévèrement battue, lui causant maux de tête et vertiges. Au cours du passage à tabac, Lu avait arraché une poignée de cheveux.


Le 5 mai 2009, lorsque Mme Ma a parlé du Falun Gong à un passant, des policiers du même poste de police l'ont de nouveau arrêtée. Elle a été envoyée au camp de travail de Kaiping pour une peine de 18 mois. Au camp de travail, elle a été privée de sommeil et électrocutée avec des matraques électriques.
Mme Ma a par la suite été arrêtée à deux reprises, en mars 2013 et le 4 juin 2014, respectivement. Elle n'a été libérée qu'après avoir protesté par une grève de la faim.


Personnel responsable :
Sun Jian: Directeur du centre de détention de Qinghuangdao, + 86-335-8527593, + 86-335-7827593, + 86-13933609877
Yang Zhijun: chef du commissariat de Zhujiangdao, + 86-335-8361866, + 86-13903330965


Voir également
Gravely Ill Woman Made to Stand Trial; Another Practitioner's Family Devastated by Persecution

Article correspondant en chinois:
5月28日-31日明慧收到至少232人起诉江泽民消息

Version anglaise :
Hebei Woman Dies in Custody Two Months After Being Arrested for Her Faith

Version chinoise :
秦皇岛马桂兰在看守所被迫害致死

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.