Attirer l’attention de façon opportune sur la persécution, dans la ville de Trèves en Allemagne

Le 5 mai 2018, à l'occasion du 200ème anniversaire de Karl Marx, auteur du Manifeste communiste, le Parti communiste chinois a offert spécialement une statue de Marx à la ville de Trèves.


Plusieurs organisations internationales de défense des droits de l'homme, ainsi que des membres du public et d'autres parties ont exprimé de vives protestations.


Les pratiquants de Falun Gong se sont rassemblés à Trèves pendant trois jours du 4 au 6 mai, au moment où la sculpture a été dévoilée. Ils ont attiré l’attention sur la persécution perpétrée par le Parti communiste chinois (PCC) et ses atrocités de prélèvement d'organes sanctionné par l’état sur les prisonniers d'opinion en Chine, pour la plupart des pratiquants de Falun Gong.


Outre des démonstrations des exercices du Falun Gong, les pratiquants se sont adressés à la population locale et aux touristes et ont conseillé aux touristes chinois de renoncer à toute affiliation avec le PCC et ses organisations.


 
Une pratiquante de Falun Gong tient une pancarte dans les rues de Trèves.
 
Exercices de groupe en face de Simeonstiftplatz où la statue de Karl Marx a été dévoilée.


Il y avait de nombreux d'étudiants chinois et de touristes de Chine continentale à Trèves. Le PCC avait envoyé un grand nombre de fonctionnaires, de professeurs et de journalistes dans la ville pour la cérémonie de dévoilement de la statue.


Un couple à la retraite, leur fils et petit-fils, étaient venus de Chine pour assister à l'inauguration. Le vieux couple a rencontré un pratiquant de Falun Gong alors qu'ils faisaient la queue pour entrer sur les lieux de la cérémonie.


Ce pratiquant leur a tendu un journal avec des informations à propos du Falun Gong et de la persécution. L'homme n'a pas osé l’accepter, mais sa femme l'a pris et l’a prestement fait disparaître dans son sac à main.


Le pratiquant leur a parlé des crimes du PCC en persécutant la population Chinoise depuis son avènement au pouvoir et de la vague actuelle de démissions du PCC permettant d’assurer sa sécurité future. Le couple a accepté de démissionner des Jeunes Pionniers.


 
 
Le Stand du Faun Gong et des démonstration des exercices près de Simeonstiftplatz à Trèves

Les pratiquants de Falun Gong avaient installé un stand et des posters dans une zone commerçante du centre-ville et près de Simeonstiftplatz, en face de la statue de Marx et de la Porta Nigra. Ils ont fait une démonstration des exercices et attiré l’attention sur les crimes du PCC, y compris la persécution du Falun Gong.


Dans la soirée, ils ont tenu une veillée aux chandelles devant la Porta Nigra. Quatre femmes élégamment vêtues se sont arrêtées pour observer la scène. Alors qu’un pratiquant mentionnait des cas de pratiquants de Falun Gong ayant perdu la vie sous la persécution, les quatre dames regardaient les portraits des pratiquants décédés et l’une d’entre elles a plusieurs fois essuyé ses larmes.


 
Veillée aux chandelles devant la Porta Nigra pour attirer l'attention sur la persécution du Falun Gong en Chine.


Une femme d'âge moyen s'est arrêtée devant le stand des pratiquants. Elle a dit qu'elle était au courant de la persécution du Falun Gong en Chine et a signé la pétition contre les prélèvements d'organes à vif du PCC.


Elle a mentionné avoir assisté à la cérémonie de dévoilement de la statue et a confié que sa première pensée avait été " Non ! " Elle a ajouté : " Ça ne va pas. Une aussi grande statue [de Karl Marx] juste là. Ça ne va pas ! "

Version anglaise :

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.