Ma compréhension du récent appel de Minghui aux pratiquants occidentaux à soumettre des articles

J’ai écrit un certain nombre d’articles de partage tout au long de ma cultivation, certains qui ont été présentés lors des conférences de Fa, et certains publiés sur les sites internet de Dafa y compris le site Minghui. Je comprends que ce ne sont pas tous les pratiquants qui ont confiance dans leurs capacités à écrire, mais il semble que les conceptions humaines ont pu les empêcher de s’asseoir avec un esprit calme et de garder un regard vers l’intérieur en écrivant. C’est quelque chose qui a très bien marché pour moi.


Je suis originaire d’un ancien petit pays communiste en Europe. À en juger par le nombre de pratiquants de Dafa, la mentalité communiste est encore forte dans cette partie du monde. Ce n’est que récemment que de nouvelles personnes sont arrivées et pendant de nombreuses années, j’ai été le seul de mon pays à assister aux conférences de Fa internationales. J’ai fait un effort l’été dernier pour partager avec les autres combien j’avais bénéficié d’assister aux Fahui à l’étranger, et en conséquence, la plupart des pratiquants locaux ont accepté de m’accompagner au prochain Fahui (conférence de partage d’expériences) européen. Toutefois, à ce moment-là, les dispositions officielles n’avaient pas encore été annoncées.


L’une d’entre elles était l’exigence que chacun soumette un article de partage pour le Fahui. La plupart des pratiquants n’avaient jamais ne serait-ce qu’essayé d’écrire un article de partage, et ceci leur semblait être un lourd fardeau. Nous avions encore un ou deux mois devant nous cependant, et nous lisions déjà régulièrement les articles de partage sur Minghui après nos étude de Fa hebdomadaire afin de nous inspirer nous-mêmes à partager davantage. C’était un bon début. J’ai également essayé de leur rappeler leurs propres partages oraux qu’ils avaient fait auparavant, et j’ai promis de les aider dans le processus d’écrire.


Les pratiquants m’ont soumis leurs articles, l’un après l’autre. Après les avoir révisés, j’ai essayé de pointer les parties bien écrites, et suggéré une direction dans laquelle développer l’histoire. Je leur ai également demandé d’inclure autant de références au Fa que possible. Lorsque je remarquais quelque chose qui n’était pas en phase avec le Fa selon ma propre compréhension, je le leur indiquais aussi. J’ai essayé d’agir davantage comme un conseiller que comme un rédacteur, et peu à peu nous nous sommes améliorés en tant que seul corps. Par conséquent, tous les articles de partage étaient prêts avant la date butoir.


C’est ainsi que nous avons tous "mérité " nos billets pour le Fahui. Le processus a eu des avantages insoupçonnés.


Avec autant de nos partages d’expériences, nous avons décidé de tenir notre propre conférence de Fa locale ultérieurement, et avons invité les pratiquants des pays voisins à partager leurs propres expériences.


Lorsque les articles ont été présentés à la conférence de Fa locale l’année dernière, j’ai été surpris par l’atmosphère pure et solennelle qu’il y avait, ce qui n’aurait pas été possible sans la qualité des articles de partage. En réalité, tous les articles indiquaient la maturité. Même une vieille dame qui était toujours réticente à partager ses expériences a présenté un formidable partage.


Une pratiquante avec l’œil céleste ouvert a dit avoir vu de nombreux Fashens du Maître et des grands éveillés sur les lieux, et je crois que les pratiquants ont apprécié et bénéficié de leurs expériences au Fahui. Ce que nous avons fait était une bonne chose.


En regardant en arrière les débuts de ma cultivation, je me souviens de mon premier Fahui en Europe. Bien que nouveau-venu dans la cultivation, à l’époque je me sentais l’obligation de soumettre mon partage. J’avais en quelque sorte la compréhension que chaque pratiquant était supposé soumettre au moins un partage, et que c’était une règle.


En réalité, ce n’en était pas une, du moins à l’époque. Mais ça l’est à présent, et cela pourrait signifier que la rectification de Fa en est arrivé à un point où chacun devrait être capable d’écrire un partage quelque que soit l’état de sa capacité à écrire. Ne tirons nous pas tous notre sagesse et nos capacités du Fa ? Sommes-nous seulement en train de « faire les choses » ou cultivons nous véritablement ? Pour moi, l’appel de Minghui à la soumission d’articles montre que la rectification de Fa en est arrivée à ce point.


Je suis profondément reconnaissant à tous les pratiquants de Chine qui ont soumis des articles de partage à Minghui. C’est le Fa qui guide ma cultivation, mais les compréhensions des autres m’aident aussi à m’éveiller au Fa. Je suis spécialement reconnaissant aux pratiquants qui ont contribué aux Fahuis de la Chine – ils ont véritablement été une balise lumineuse dans un vaste océan.


Je comprends que les pratiquants occidentaux, en particulier les nouveaux, puissent plus facilement se sentir concernés par les partages d’occidentaux, car les situations dans leur cultivation sont davantage similaires, comme le sont également leurs environnements respectifs.


J’aimerais par conséquent encourager tous les pratiquants occidentaux à soumettre leurs articles de partage à Minghui pour honorer la Journée du Falun Dafa. Je suggère que les coordinateurs locaux et les membres des équipes Minghui locales fassent de même dans leurs régions. En même temps, ces pratiquants qui ont plus d’expérience dans l’écriture d’articles peuvent offrir leur aide à ceux qui en auraient besoin. Ainsi, nous pouvons aider le corps entier à bénéficier des partages des occidentaux et à s’améliorer comme un tout. Sans parler de combien il sera utile pour les pratiquants chinois du continent de voir; que peu importe où nous nous trouvons, quelle langue nous parlons, où d’où nous venons, nous sommes tous des pratiquants de Falun Dafa et nous nous éveillons tous à partir du Grand Fa de l’univers


Telle est ma compréhension. Merci de m’indiquer ce qu’il pourrait y avoir d’incorrect.


Version en anglais :
My Understanding of Minghui’s Recent Call for Article Submissions from Westerners

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.