Manifestation pacifique devant l’ambassade de Chine au Japon la veille du Nouvel An

Les pratiquants de Falun Gong ont tenu une manifestation pacifique devant l’Ambassade chinoise à Tokyo, le soir du 31 décembre 2017. Ils ont appelé le Parti communiste chinois (PCC) à mettre fin à la persécution du Falun Gong et à relâcher tous les pratiquants de Falun Gong incarcérés pour leurs convictions.


Des pratiquants se tenaient sur le trottoir en face de l’ambassade en tenant des banderoles libellées " Falun Dafa est bon. Stop aux prélèvements d’organes à vif, Traduisez Jiang Zemin en justice". Les autres pratiquants étaient en assise dans le jardin afin de laisser le passage pour les piétons.

 
Manifestation pacifique en face de l’ambassade chinoise au Japon
 

Des pratiquants assis dans le jardin.

Koichi Sadashi, une pratiquante, a participé à des manifestations devant l’ambassade depuis plus de 12 ans. Elle a dit qu’elle souhaitait que davantage de gens apprennent la persécution et aident à y mettre fin. Koichi a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1999. Elle ne pouvait pas lire un seul mot des enseignements en chinois mais a appris en suivant les autres pratiquants lors de l’étude du Fa. Six mois plus tard elle pouvait lire les livres de Dafa seule.


Mme Li, qui a été persécutée en Chine pour sa pratique du Falun Gong, est arrivée au Japon en 2015. Elle a dit " La persécution du PCC est inhumaine. Son crime de prélever des organes à vif avec l’aval de l’Etat doit cesser."


" Certaines pratiquantes qui se trouvaient avec moi dans la Prison pour Femmes de Zhejiang ont été libérées après que je sois partie à l’étranger. J’ai appris de Minghui-org qu’elles ont été arrêtées et incarcérées de nouveau par la suite. Elles ont été emprisonnées quantités de fois au cours de ces 18 dernières années de persécution. "


Elle a dit combien elle chérissait la liberté au Japon et participait à la manifestation pour aider à mettre fin à la persécution en Chine.


Tanimoto Asako, une autre pratiquante, a participé aux manifestations en face de l’ambassade depuis 2011. Elle a dit qu’elle pleurait lorsqu’elle lisait les rapports sur la persécution sur Minghui.org. " La pensée de secourir les pratiquants incarcérés en Chine me motive à participer. Je souhaite sincèrement qu’ils soient libérés le plus tôt possible " a-t-elle affirmé.


M. Mao, un jeune pratiquant s’est également exprimé devant l’ambassade "Le Falun Gong est brutalement persécuté en Chine" a-t-il dit. "À travers l’ambassade j’espère informer le PCC que la persécution du Falun Gong est illégale. "


“Chacun devrait faire quelque chose pour aider à faire cesser la persécution.”


Peaceful Protest in Front of Chinese Embassy in Japan on New Year’s Eve

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.