Affluence au stand du Falun Dafa au village Alternatiba Péi sur l'Ile de La Réunion

Les pratiquants de Falun Gong de la Réunion, Département d'outre-mer dans l'océan indien, avaient un stand au Village Alternatiba Péi (le village des alternatives) dans le Parc de la Trinité à St-Denis les 25 et 26 novembre 2017.


Ils y ont présenté le Falun Dafa (également appelé Falun Gong) et attiré l’attention sur la persécution du Parti communiste chinois à son encontre, notamment sur les atrocités de prélèvement forcé d’organes sur des prisonniers d’opinion du Falun Gong, de leur vivant.


Il y a eu une grande affluence au stand du Falun Dafa tout au long de ces deux jours et un grand nombre de gens se sont essayés à la pratique des exercices. Beaucoup ont également signé la pétition DAFOH (Docteurs contre le prélèvement forcé d’organes) adressée à l’ONU et appelant à mettre définitivemen fin au prélèvement forcé d’organes en Chine.


 
Le stand du Falun Dafa au village Alternatiba Péi sur l'Ile de la Réunion
 
Des visiteurs du village village Alternatiba Péi devant le stand du Falun Dafa
 
L'atelier d’origami (pliage papier) de la fleur de lotus


Certaines personnes ont également adressé une lettre à leur député lui demandant de soulever cette question majeure à l’assemblée nationale, lettre à laquelle ils ont ajouté leurs propres commentaires comme par exemple :

Vous avez le pouvoir que l'on vous a donné, s'il vous plaît utilisez-le pour condamner ces horribles persécutions. Merci!

Je vous demande de faire tout ce qui est en votre pouvoir pour faire cesser ce trafic ignoble de prélèvements d'organes humains.

Prenons pleinement conscience qu'en recevant un organe prélevé de cette façon "cannibale", nous recevons toute la souffrance, la génétique, l'ADN, l'histoire familiale etc... du "donneur.

Serait-il possible que ce problème soit étudié, médiatisé, porté au parlement? Que ce soit légiféré au niveau national, européen et mondial.

"Je déclare au nom de dieu que ce massacre est injuste et je demande à tous les gouvernements du monde entier de faire le nécessaire.


Un atelier d’origami (pliage papier) de la fleur de lotus a attiré de nombreux enfants qui ont exercé leur patience en apprenant à plier eux-mêmes une jolie fleur accompagnée d’un petit marque page leur rappelant les trois principes Authenticité, Bienveillance, Tolérance, au cœur de la pratique du Falun Gong. [Voir l’initiative " Pétales de Paix" : Ces fleurs de lotus en origami fleurissent partout dans le monde afin de répandre un message d’espoir]

Quelques rencontres et échanges ne manquaient pas d'intérêt :

- Comme ce monsieur anglais qui attendait avec sa petite fille son tour pour réaliser une fleur de lotus. Il a confié qu'il avait vécu en Chine et a témoigné : "Si tu pratiques le Taï-Chi dans un parc en Chine, il n'y a pas de problème. Si tu pratiques le Qi Qong, autre que le Falun Gong, il n'y a pas de problème. Mais si tu dis seulement "Falun Gong" tu es menotté, emprisonné et tu risques de perdre la vie !" Il a ajouté que pour son information, il suivait les programmes non censurés de NTD Télévision car "CCTV c'est très mauvais!".


-Il y a eu aussi ce jeune homme qu’un des pratiquants avait informé voici plusieurs mois du pillage d'organes sur les pratiquants de Falun Gong en Chine; et qui n'avait pas voulu signer la pétition avant d’avoir fait une recherche plus approfondie sur internet. Il est venu trouver ce pratiquant sur le stand et lui a dit : " j'ai fait ma recherche sur internet. C'est vraiment affligeant cette persécution et ces prélèvements forcés d'organes!" puis avec un grand sourire "Je suis venu avec mon père qui est passionné de Qi Qong pour que tu lui parles du Falun Gong."


- Le maire de Saint-Denis M. Gilbert Annette est également venu sur le stand, et a encouragé les pratiquants, leur confiant que lui-même pratiquait le yoga et faisait une heure de méditation chaque matin. En apprenant la persécution des pratiquants de Falun Gong et le pillage d'organes dont ils sont victimes en Chine il a demandé un document d'information et a dit qu'il reprendrait contact avec eux .


- Une jeune femme qui avait pratiqué le Falun Dafa à Paris il y a 15 ans a réessayé les exercices et était enthousiaste à l'idée de reprendre la pratique dès son retour à Paris.


-Une étudiante qui avait vu le documentaire "Transcender la peur" au cinéma à propos de l'avocat chinois Gao Zhisheng et de la persécution du Falun Gong, était heureuse de partager combien la projection l’avait inspirée, au point qu’elle avait choisi ce sujet en dissertation à l'épreuve du Baccalauréat et obtenu15/20.


- Au moment de partir le monsieur qui vendait des plantes sur le stand d'à côté est venu offrir des plantes au groupe du Falun Dafa, après les avoir vus pratiquer tout au long la journée et avoir ressenti une très bonne énergie.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.