Nouvelles tardives: Une infirmière du Guizhou est décédée en 2016 de la persécution pour ses convictions

Mme Chen Zaixian, infirmière à la retraite de la province du Guizhou, est décédée le 23 juillet 2016 après avoir été persécutée pendant des années par le Parti communiste chinois pour son refus d’abjurer sa foi en le Falun Gong. Elle avait presque 60 ans.


Mme Chen avait été arrêtée à répétition; elle a été condamnée à deux reprises à des camps de travaux forcés et une fois à la prison pour un total de sept ans, le tout pour avoir informé le public de la persécution du Falun Gong lancée en 1999 par le régime communiste.


En prison, elle a été constamment torturée par des détenues. Mme Chen a été privée de sommeil, elle n'a pas été autorisée à utiliser les toilettes, a été forcée à de longues heures de dur labeur et obligée de rester debout sous un soleil brûlant avec plusieurs couches de vêtements.


La mort tragique de Mme Chen est survenue seulement quatre mois après sa dernière arrestation en mars 2016 pour la distribution de documents d'information à propos du Falun Gong. Elle a été arrêtée avec deux autres pratiquants, qui ont été condamnés respectivement à deux et trois ans.


Pendant la détention qui a suivi son arrestation en mars, Yang Guangqing, l'ancien chef de la division de sécurité intérieure du canton de Tianzhu, l'a fréquemment harcelée. Bien qu’étant à la retraite, Yang a activement persécuté les pratiquants. Le stress a ruiné la santé de Mme Chen.


Après que Mme Chen a été envoyée à l'hôpital, Yang a forcé son frère et sa sœur à la surveiller dans sa chambre d'hôpital et à la pousser à abandonner la pratique du Falun Gong. Elle est finalement décédée après des années de souffrance physique et mentale.


Mme Chen a décrit sa torture en 2003-04 au camp de travaux forcés pour femmes de Guizhou. Elle a dit: "Les gardes ont assigné six détenues à ma surveillance. Elles ne me laissaient pas dormir, ni boire de l'eau, ni aller aux toilettes ni même me laver. Parfois, elles me forçaient à m’acquitter de tâches épuisantes pendant 18 heures, parfois 24 heures.


"En hiver, elles me forçaient à rester debout dans la neige pendant de longues heures, ce qui m'a causé des engelures. En été, par une chaleur de 38 degrés, elles m'ont forcée à rester dehors sous le soleil brûlant en portant cinq couches de vêtements et une doudoune. Si je bougeais, elles me battaient et me donnaient des coups de pied. »


Au cours d'une autre peine de camp de travail pendant l'hiver 2006, un gardien a ordonné à une détenue de déshabiller Mme Chen pour l'humilier. Elle a résisté et s'est disloqué le bras. Au lieu de lui fournir un traitement médical, les gardes ont ordonné aux détenues de la laisser dehors pendant trois nuits par un froid glacial.


Six mois après son retour du camp de travail en 2008, Mme Chen a été arrêtée à nouveau pour avoir distribué des documents d'information sur le Falun Gong; elle a été condamnée à trois ans.


Version chinoise :
贵州天柱县陈再仙被迫害致死一年多

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.