Ecrire un article de partage d’expérience est vraiment un processus de cultivation

Je ne suis pas un bon orateur, mais je peux écrire et peux habituellement composer rapidement des articles. Cependant, je bute sur un obstacle, celui de ne pas savoir quoi ou comment l’écrire alors que je préparais un article pour une conférence de partage d’expérience en ligne sur le site Internet Minghui.


C’est parce que je m’étais fixé à moi-même une série de règles, que l’article ne doit pas me mettre moi-même en avant et le processus d’écrire doit être un processus de cultiver et d’éliminer les attachements.


Au début, j’ai rapidement écrit quelques paragraphes, mais lorsque je les ai relus, j’ai trouvé qu’ils ne faisaient que faire mon éloge. J’ai donc posé le stylo.


J’ai étudié le Fa et me suis ajustée avant de le reprendre. Cependant, après avoir réécrit le début, j’ai remarqué que je cherchais encore à l’extérieur pour dissimuler mes attachements.


Par exemple, j’avais écrit : "J’ai regardé en moi et découvert que j’avais de nombreuses notions humaines," mais ces paragraphes semblaient décrire comment (d’après moi), un compagnon de pratique s’était comporté de façon extrême.


Il semblait que j’étais encore en train de faire mon propre éloge en me comparant aux autres. Alors j’ai posé de nouveau le stylo.


La troisième fois j’ai commencé à écrire ce que j’avais bien fait en énumérant de nombreux exemples.


Encore mon propre éloge ? J’ai dû arrêter une troisième fois. J’ai lu le Fa et demandé au Maître de renforcer mes pensées droites afin que je puisse composer un article qui m’aide à me cultiver tout en encourageant les lecteurs.


À ce moment, j’ai compris ce à quoi se référaient les autres pratiquants lorsqu’ils disaient qu’ils ne savaient pas comment écrire un article de partage d’expérience.


J’ai repris le stylo une quatrième fois déterminé à ne pas pointer les fautes des autres pour montrer combien je comprenais bien le Fa.


J’ai finalement écrit un article de prés de 3000 mots. Mais je ressentais encore qu’il manquait quelque chose d’important.


Juste à ce moment, une compagne de pratique qui avait écrit un article m’a demandé de le relire pour elle.


Elle avait écrit plus de 7000 mots. Le titre était clair et candide, et l’article entier était en langage clair sans même un sous titre. Mais, il a retenu mon attention et m’a ému plusieurs fois aux larmes. Il s’agissait d’histoires vraies et d’obstacles, d’épreuves, d’ améliorations de xinxing et de compréhensions vécues en fabriquant des matériaux de clarification des faits. L’article m’a touché et m’a réchauffé le cœur.


De toute évidence, j’étais la première qui bénéficiait de son article de partage d’expériences.


Le thème de son article était son travail sur un projet dans le but de fabriquer davantage de matériaux de clarification des faits. Il y avait des hauts et des bas, des surprises et des histoires touchantes. Elle ne mettait pas en avant sa droiture. Elle exprimait plutôt, de façon répétée, sa gratitude envers Maître

.
Son article m’a appris ce qui manquait au mien. Il manquait de descriptions détaillées de mes pensées et une analyse candide de moi-même.


J’ai repris mon article et l’ai corrigé en ajoutant davantage de détails et fait un changement majeur de la structure. Lorsque j’ai terminé, il faisait cette fois-ci 6000 mots.


Lors de la révision, j’ai supprimé des paragraphes qui pointaient, directement ou indirectement, du doigt les compagnons de pratique en me focalisant sur ma propre cultivation. Après avoir supprimé ces paragraphes, j’ai découvert que mon ressentiment envers certains pratiquants avait aussi disparu. Je ne ressentais plus que j’étais au-dessus de quiconque.


En se basant sur cette expérience de composition d’article, j’aimerai encourager les compagnons de pratique à prendre leurs stylos et à écrire leurs expériences. Le processus d’écrire un article est un processus de se cultiver soi-même et d’abandonner la conception :"Je ne sais pas comment écrire. "


Dès que vous fixez un but droit pour votre article, le Fa renforcera votre esprit et vous pourriez découvrir qu’il y a un grand nombre de choses pouvant être inclues dans un article.


Le partage ci-dessus est ma compréhension personnelle. Veuillez me corriger gentiment si quelque chose n’est pas en accord avec le Fa.


Traduit de l’anglais :
Writing an Experience Sharing Article is Truly a Process of Cultivation

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.