Mes réflexions et expériences à propos d’établir des sites d’exercices de groupe

Maître a dit :
" C’est pourquoi on dit qu’en continuant à cultiver et pratiquer comme au début, on parviendra assurément au fruit juste. " ("Enseignement de la Loi à la Conférence de Loi de la grande région de New York 2009 " dans Enseignement de Fa dans les conférences (IX))


Je me rappelle souvent à moi-même de cultiver comme si je venais de commencer.


Avant que la persécution ne commence, les pratiquants de Falun Dafa, hommes et femmes, jeunes et vieux, faisaient les exercices tôt le matin dans les parcs dans tout le pays, en été comme en hiver. Ils étudiaient aussi le Fa ensemble chaque soir.


Certains pratiquants connaissent l’importance de l’étude du Fa, mais ne semblent pas réaliser l’importance des exercices de groupe. J’assistais rarement aux exercices de groupe sous prétexte que mon jeune enfant n’était pas capable de se lever tôt le matin. Donc je faisais habituellement les exercices à la maison.


J’ai reçu un message demandant si quelqu’un aimerait assister aux exercices de groupe le matin les weekends. J’ai eu la pensée d’y aller, et mon fils a été d’accord, il est allé se coucher un petit peu plus tôt la veille.


Il s’est levé plus tôt que d’habitude le lendemain. En chemin pour le site de pratique, nous avons récité des poèmes de Hong Yin III. Après que nous ayons émis des pensées droites, il a médité pendant une heure. Des passants l’ont même pris en photo.


Le soir nous avons assisté à l’étude du Fa de groupe. Après avoir étudié la " Leçon cinq " de Zhuan Falun, nous avons aussi lu une des autres conférences du Maître.


Maître a dit :
L’étude du Fa en groupe est ce que je vous laisse à tous, la pratique du gong en groupe est ce que je vous laisse à tous, sauf dans la situation où la persécution est extrêmement sévère, les autres régions en dehors de la Chine continentale doivent toutes faire ainsi. Il n’y a aucune raison de ne pas le faire, cela concerne les gens qui obtiendront le Fa et cultiveront et pratiqueront à l’avenir, voilà pourquoi la pratique du gong et l’étude du Fa collectives ne peuvent pas ne pas exister.” (“Enseignement du Fa à la conférence de Fa de New York 2016”)


Le Fa du Maître m’est allé droit au cœur. J’ai pris conscience que nous n’avions fait que le minimum et n’avions guère prêté attention aux exercices en groupe.


En fait, s’exercer en groupe est la meilleure façon de permettre aux gens d’être informés à propos de Dafa et le moyen le plus rapide de clarifier les faits à propos de Dafa aux gens. De nombreuses personnes s’arrêtaient et regardaient lorsque nous faisions les exercices. Si nous leur avions présenté Dafa ou leur avions clarifié les faits, ils auraient été tout prêts à l’accepter.


Je me suis rendue compte que la raison pour laquelle la persécution continuait est parce que nous n’avons pas bien fait. Beaucoup de gens ne savent toujours rien concernant Dafa. Si la rectification de Fa prenait fin aujourd’hui, comment pourraient-ils se positionner ? Ils n’ont jamais entendu parler de Dafa ou de la persécution, ou de Shen Yun. On ne leur pas offert l’opportunité de faire un choix. Dès que j’ai compris cela, j’ai été désolée de n’avoir pas répondu aux attentes du Maître. Le Maître endosse toutes les souffrances et a prolongé le temps pour les êtres parce qu’Il ne veut pas abandonner ces êtres qui ne connaissent toujours pas la vérité. J’ai pris la décision que j’allais faire de mon mieux pour assister aux exercices de groupe.


Après les exercices de groupe du dimanche, j’ai demandé aux pratiquants si quiconque était intéressé à faire les exercices au site de pratique pendant la semaine. Un pratiquant a dit que oui. Nous avons décidé de commencer à 5h15 le matin. Juste alors une occidentale est arrivée et a demandé quand nous pourrions lui apprendre les exercices.


Je me levais à 1h55, du mardi au vendredi. Je commençais par émettre les pensées droites, puis j’étudiais le Fa pendant deux heures avec les pratiquants en ligne. En chemin pour le site de pratique, j’écoutais le Fa. Nous commencions les exercices au site de pratique à 5h15.


Il n’y avait que trois pratiquants le premier jour et deux les trois derniers jours. Mais je sentais que c’était complètement différent de quand je pratiquais à la maison. J’avais l’impression que je commençais juste à pratiquer Dafa. Mon esprit ne vagabondait pas autant. Mes jambes commençaient à être douloureuses après que je sois restée assise une demi-heure en méditation. Je savais que c’était une bonne chose et que le Maître m’aidait à dissoudre le karma et à m’élever. Je me suis dit que je devais endurer jusqu’à la fin de l’exercice. En pensant à tant de pratiquants qui souffrent en Chine, je n’avais aucune raison de ne pas persévérer. Je me sentais comblée et heureuse après la pratique. Je n’avais pas du tout sommeil au travail.


Maître a dit :

" N’avez-vous jamais réfléchi au fait que cultiver et pratiquer était la meilleure forme de repos ? Vous pouvez obtenir la sorte de repos qui ne peut pas être obtenue par le sommeil."( "Enseignement de Fa à la première conférence de Fa en Amérique du Nord")


Je distribuais des dépliants au site de pratique le vendredi soir, tandis que les autres faisaient les exercices. Beaucoup de personnes entendaient parler de Dafa pour la première fois, et plusieurs voulaient apprendre la pratique. J’ai distribué beaucoup de dépliants. Les réactions des gens ont renforcé ma détermination d’établir de nouveaux sites de pratique.


Pour autant que nous ayons deux personnes, nous pouvons établir un point de pratique. Nous pouvons aussi ouvrir un site près notre lieu de travail. Tant que les pratiquants viennent pratiquer aux heures fixées, un nouveau point de pratique peut être créé.


J’ai compris que clarifier les faits avait une signification plus profonde, et que l’exigence était différente à différents moments. Différents niveaux ont une vérité différente. Nous nous étions focalisés davantage sur le fait d’informer les gens concernant la persécution, et parlions moins de la pratique elle-même. Créer un point de pratique est la meilleure façon d’établir un site de clarification des faits.


Ce qui précède est mon partage sur les exercices de groupe. Le but d’écrire ceci était de m’encourager et de me discipliner et aussi d’encourager d’autres pratiquants à établir de nouveaux sites de pratique comme les pratiquants chinois faisaient avant que la persécution ne commence. Si nous pouvons parvenir à cela, je crois que la vérité se propagera plus vite et plus largement.


Traduit de l’anglais :
My Thoughts and Experiences on Establishing Group Exercise Sites

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.