Apprendre les uns des autres lors de la deuxième Conférence de partage d’expériences du Falun Dafa de Finlande

La seconde Conférence de partage d’expériences du Falun Dafa de Finlande a été organisée le 5 mars 2017. Avec une traduction simultanée en Finlandais et en Chinois, 14 pratiquants ont partagé comment ils se sont élevés et en ont aidé d’autres grâce à la pratique.

 
Apprendre les uns des autres lors de la seconde Conférence de partage d’expériences du Falun Dafa de Finlande, organisée le 5 mars 2017.
 
 
 
14 pratiquants ont partagé leurs expériences avec une traduction simultanée en Finlandais et Chinois.


Travail de coordination

Anja, coordinatrice pour un média, a partagé comment ses compréhensions s’étaient élevées en travaillant avec d’autres pratiquants au cours des derniers dix ans. " Ce que j’ai trouvé le plus difficile pour moi, en tant que pratiquante, est d’abandonner les notions humaines. "


Elle a partagé que ces notions ont créé des problèmes et aussi de la pression pour elle-même et des barrières entre elle et les autres pratiquants. Par exemple, elle avait longtemps pensé qu’aucun autre pratiquant ne soutenait un certain projet. Une telle pression a été très dure à surmonter même après qu’elle se soit efforcée de s’examiner intérieurement. Alors qu’elle continuait à étudier les enseignements du Falun Dafa elle a pris conscience que cela s’était produit pour plusieurs raisons. L’une étant que les autres ne reconnaissaient pas l’importance du projet. Une autre, que son égo repoussait les autres. Elle est heureuse que Falun Dafa l’ait aidée à progresser dans la cultivation pratique durant l’expérience.


Nouveaux pratiquants

Mme Wang, qui a commencé à pratiquer il y a trois ans, a dit qu’elle était initialement insatisfaite de l’endroit pour l’étude du Fa. Elle s’est rappelée : " C’était très difficile, et différent de ce à quoi je m’attendais. De plus, j’entrais souvent en conflit avec les autres pratiquants. " Le temps passant, elle a découvert chez elle de nombreux attachements, notamment l’égocentrisme, le fait d'argumenter, de se faire valoir, de corriger les autres, et encore d’autres. Elle a dit qu’il avait néanmoins été difficile d’éliminer ces attachements même après les avoir reconnus.


Il y a eu une fois un ajustement dans l’horaire de l’étude du Fa. Assumant que chacun était déjà au courant, elle n’a pas informé les autres du changement. Mais alors que la coordinatrice lui posait la question devant tout le monde, lui demandant pourquoi elle n’avait pas informé les autres, elle s’est sentie mal à l’aise et a commencé à se défendre. Mme Wang a dit : " Plus elle disait que je devais m’améliorer, plus je voyais ses propres insuffisances."


Plus tard, elle a vu un mouvement incorrect d’un autre pratiquant pendant les exercices et le lui a indiqué. Mais ce pratiquant n’a pas écouté. Elle a dit : "Après être rentrée et avoir regardé la vidéo des exercices plus tard dans la journée, j’ai été secouée en voyant que mes propres mouvements n’étaient pas corrects." Grâce à cette expérience et en repensant à ce qui était arrivé précédemment, Mme Wang a pris conscience qu’elle avait eu tort en de nombreuses occasions. En fait, chacun de ces incidents était une opportunité lui permettant de s’examiner intérieurement et de progresser dans sa cultivation. Elle est très reconnaissante aux pratiquants qui lui ont indiqué ses problèmes.


Touristes chinois

Ilmari a commencé à pratiquer le Falun Dafa voici deux ans. Avec l’aide des autres disciples de Dafa, il a appris comment s’élever lui-même en endurant les difficultés et en élevant son xinxing
.

Il se rend souvent sur les sites touristiques afin de distribuer une information et d'aider les touristes chinois à apprendre les faits à propos de Dafa. Il a dit " Un jour je suis arrivé là-bas en avance, et comme il n’y avait pas d’autres pratiquants, j’étais un petit peu nerveux ne connaissant pas un mot de chinois. " Il a quand même enfilé un T-shirt avec les mots " Falun Dafa " et " Authenticité, Bonté, Patience " et a commencé à distribuer l’information aux touristes.


En les voyant accepter l’information avec curiosité, Ilmari a dit qu’il avait été touché, " Je sais à présent que le Maître veille constamment sur nous avec compassion. Et j’ai aussi appris l’importance des pensées droites. Je vais mieux faire dans le futur. "

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.