La Conférence annuelle allemande de partage d'expériences du Falun Dafa a eu lieu à Cassel

La Conférence annuelle allemande de partage d'expériences du Falun Dafa a eu lieu le 9 janvier 2017 à Cassel. Quatorze pratiquants ont partagé leurs expériences et ce à quoi ils se sont éveillés au cours de leur pratique du Falun Dafa.


Tenir compte des autres

Robert, un jeune pratiquant, a partagé comment il a appris à suivre le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance et à tenir compte des autres.


Une fois où ils tenaient avec deux autres pratiquants un stand de présentation du Falun Dafa au public, l'un d'eux est parti plus tôt. Déçu et fâché, Robert a pensé que ce pratiquant était égoïste, comme s'il avait abandonné les autres soldats sur le champ de bataille. En échangeant avec d'autres, Robert a compris que son état d'esprit n'était pas correct puisqu'un vrai pratiquant apprécie toujours chaque occasion qu'il a de cultiver et remercie ceux qui l'aident à grandir et à s'élever. Il a compris que son compagnon qui était parti plus tôt devait avoir eu ses raisons de faire ainsi.


Après avoir identifié son attachement – toujours s’attendre à ce que les autres fassent les choses selon ses plans, Robert ne s'est plus senti blessé et ses sentiments négatifs envers les autres ont disparu.


Les pratiquants délivrent leur discours à la Conférence allemande de partage d'expériences du Falun Dafa.


S'élever soi-même à travers la coordination

Mme Sun, une pratiquante de Suisse, a raconté son histoire de vendre des billets de Shen Yun Performing Arts. Comme il n'y avait pas de pratiquants disponibles pour deux rôles de coordinateur, elle a accepté ces deux rôles. Elle était frustrée au début et se demandait pourquoi personne d'autre ne voulait remplir ces tâches, sauf elle.


Plus tard, elle a compris qu'en tant que pratiquante, elle ne devait pas penser de cette manière. Après tout, une pratiquante est supposée abandonner l'égoïsme et faire ce qui est nécessaire pour que le travail soit fait.


Mme Sun a regardé à l'intérieur et trouvé davantage de conceptions humaines, y compris l'attachement au confort, à soi et à l’ego. À cause de la peur, elle manquait aussi de pensées droites. Quand elle a graduellement abandonné ses conceptions humaines, la capacité de son cœur s'est agrandie et les tâches difficiles sont aussi devenues plus faciles.


Pratique de groupe lors de la conférence de partage d'expériences à Cassel

Toujours garder les enseignements du Falun Dafa à l'esprit

Une tribulation dans la cultivation d'Haroldo lui a enseigné l'importance d’abandonner l'attachement à la vie et à la mort. En entendant le médecin déclaré que sa maladie était incurable, Haroldo s'est senti sans espoir. Il s'est alors tourné vers le fondateur du Falun Dafa, Maître Li, pour lui demander de l'aide. "Maître, je ne sais pas ce que je devrais faire maintenant. S'il-vous-plaît, aidez-moi ", a-t-il dit intérieurement. À ce point, il voulait tout abandonner et seulement suivre le Maître.


Quand il s'est réveillé le lendemain matin, Haroldo a dit qu'il se sentait beaucoup mieux. Se rappelant un article de Minghui.org dans lequel un pratiquant chinois avait continuellement récité le Fa pendant qu'il était emprisonné en Chine, Haroldo a aussi décidé de mémoriser le Zhuan Falun. " Bien que j'avais déjà lu plusieurs fois le livre, il m'est apparu comme un nouveau livre ", a-t-il partagé. Peu à peu, sa douleur a disparu et il a complètement recouvré sa santé .


Travailler ensemble

Comme de nombreux Chinois ont été trompés par la propagande diffamatoire du Parti communiste chinois sur le Falun Dafa, Ursula et un autre pratiquant vont souvent à la cathédrale de Cologne, un site touristique populaire, pour rencontrer des visiteurs venant de Chine. Ces activités ont lieu depuis plus de onze ans et de nombreux touristes chinois ont appris les faits au sujet du Falun Gong grâce à eux. Un nombre assez important de touristes ont démissionné du Parti communiste et de ses organisations affiliées en apprenant combien le régime chinois a nuit à sa propre population depuis des décennies.


Pendant cet effort à long terme, Ursula a rencontré de nombreuses occasions pour élever son xinxing. Une fois, un pratiquant l'a critiquée au cours d'un groupe de discussion. Frustrée, Ursula a ressenti qu'elle voulait arrêter d'aller au site touristique et a même pensé changer de groupe d'étude du Fa.


En y réfléchissant davantage, elle a su qu'elle devait prendre en main la situation comme une vraie pratiquante, elle a alors décidé de rester. Néanmoins, les sentiments négatifs envers ce pratiquant continuaient de la titiller et même l'affectaient dans sa collaboration avec les autres pratiquants.


Ursula en est alors venue à comprendre que cela était une interférence qui tentait d'utiliser cet incident pour la tirer vers le bas. Elle a, dès lors, décidé d’abandonner ses conceptions humaines.


Une histoire qu'Ursula avait vue dans un spectacle de Shen Yun il y a plusieurs années l'a aussi aidée à régler la situation. L'histoire raconte comment une fille en Chine ancienne est tombée enceinte et a donné naissance à un bébé avant de se marier, ce qui était très scandaleux à cette époque. Pour éviter toute responsabilité, la fille a dit qu'un moine, bien respecté d'un temple proche, était le père de l'enfant.


Malgré la grande humiliation, le moine en question ne s'est pas défendu, mais a accepté le bébé dans le temple et a commencé à l'élever. Plus tard, le père biologique de l'enfant a passé l'examen impérial et a été assigné à un poste de haut responsable. Ce n'est qu'au moment où les parents sont venus prendre l'enfant que les gens ont appris la vérité et que leur mépris à l'égard du moine s'est transformé en respect.


Comparé à ce que le moine avait enduré, Ursula a su que ce qu'elle avait à endurer était minime. Elle a abandonné graduellement la frustration et a continué à bien faire dans sa cultivation.


Surmonter la barrière de la langue

Dima, qui va souvent sur les sites touristiques à Francfort et Berlin, s'inquiétait au début de ne pas pouvoir parler chinois. Comment allait-il pouvoir communiquer avec les touristes chinois ? Inspiré par un autre pratiquant, il a commencé à diffuser des fichiers audio de clarification de la vérité aux visiteurs chinois au moyen d'un haut-parleur. Au début, les vendeurs alentour se sont plaints, mais ils ont compris plus tard et fini par soutenir Dima après que celui-ci leur ait expliqué pourquoi il le faisait.


S'élever continuellement soi-même

Mme Wang a commencé à pratiquer le Falun Dafa voici quatre ans. Depuis mai 2015, elle passe des appels téléphoniques en Chine pour informer les gens des faits concernant Falun Dafa et réfuter la propagande de haine du Parti communiste.


Mme Wang a dit qu'au début, elle avait peur que les choses tournent mal. Influencée par la culture du Parti communiste, elle craignait aussi les gens puissants et des hauts responsables.


Une fois, en lisant le Zhuan Falun, la phrase suivante lui a sauté aux yeux : " Zhen-Shan-Ren est le seul critère pour juger si une personne est bonne ou mauvaise. " Elle a compris qu'elle jugeait les autres avec des conceptions humaines. Ainsi, elle avait tendance à penser aux choses avec des pensées ordinaires, au lieu de pensées basées sur le Fa. Après avoir compris cela, elle a changé son état d'esprit et n'a plus été intimidée en appelant en Chine.


Après la conférence, de nombreux pratiquants ont dit avoir été très touchés par les partages et inspirés à mieux faire leur propre cultivation et pratique. Ils ont aussi senti une volonté renouvelée de partager Dafa avec davantage de gens et de révéler la persécution qui sévit en Chine.


Version anglaise :
Annual German Falun Dafa Experience Sharing Conference Held in Kassel

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.